83773150274
academy
Sécurité
Sécurité
Voir tous les Sécurité articles
Confidentialité
Confidentialité
Voir tous les Confidentialité articles
Performances
Performances
Voir tous les Performances articles
Choisir la langue
Choisir la langue
Avast Academy Sécurité Autres menaces Que sont les cryptomonnaies et comment fonctionnent-elles ?

Que sont les cryptomonnaies et comment fonctionnent-elles ?

La cryptomonnaie a beau faire régulièrement la « une » des médias, pour beaucoup, elle demeure un mystère. Est-elle l’avenir de la finance, une bulle économique prête à éclater ou bien quelque chose d’autre ? Apprenez tous les rouages de la cryptomonnaie et découvrez s’il s’agit d’un bon investissement. Ensuite, protégez tous vos actifs numériques à l’aide d’un logiciel de protection de la confidentialité et de la sécurité à toute épreuve comme Avast One.

Clubic-icon
2022
Antivirus performant, fiable
presse-citron-icon
2021
Meilleur antivirus
PC-editors-choice-icon
2021
Choix de la rédaction
Academy-What-is-Cryptocurrency-Hero

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Une cryptomonnaie est une monnaie numérique qui utilise la technologie blockchain ; c’est-à-dire un registre partagé qui enregistre les transactions et effectue le suivi de la propriété des actifs. Les actifs et échanges de cryptomonnaies sont sécurisés à l’aide de la cryptographie, une technologie qui garantit une sécurité efficace contre la fraude. Les cryptomonnaies ne sont ni émises ni réglementées par une autorité centrale. Elles sont donc (en théorie) immunisées contre les manipulations monétaires et les ingérences gouvernementales.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Les cryptomonnaies sont des actifs entièrement numériques. La vérification des transactions ne dépend d’aucune banque, d’aucun gouvernement ni d’une quelconque autre autorité. Il s’agit d’un système d’échange P2P qui permet à tout utilisateur, où qu’il se trouve, d’envoyer et de recevoir des paiements sans l’intervention d’un tiers.

    À l’instar d’autres devises courantes, les cryptomonnaies peuvent être utilisées comme moyen de paiement pour acheter des biens et des services, à condition que l’autre partie accepte ce mode de paiement. Cependant, la plupart des utilisateurs préfèrent investir dans les cryptomonnaies, les considérant ainsi davantage comme des actions boursières.

    L’apparition des cryptomonnaies est relativement récente. Compte tenu du caractère dynamique et volatil de ces actifs, ce type d’investissement peut s’avérer très risqué. La volatilité des prix entraîne d’énormes fluctuations de la valeur. De plus, le minage de cryptomonnaies (ou minage de bitcoins) est un processus extrêmement énergivore qui est onéreux et nuisible à l’environnement.

    Comment fonctionnent les cryptomonnaies ?

    Le fonctionnement des cryptomonnaies repose sur la cryptographie pour éviter la contrefaçon et la double dépense, ainsi que sur la technologie blockchain pour vérifier et exécuter les transactions. La vérification des transactions crée d’autres cryptomonnaies que le vérificateur reçoit comme récompense pour son travail. Étant donné que le traitement des transactions entraîne la création de nouvelles unités, les cryptomonnaies constituent un système autosuffisant.

    Pour certains, la notion même de devise entièrement numérique peut paraître incongrue. Cependant, le mode de fonctionnement des cryptomonnaies est très semblable à celui des monnaies physiques. Chaque unité de cryptomonnaie est désignée sous le nom de coin ou de token, et vous pouvez tout à fait acheter un coin de cryptomonnaie (comme les centimes sont les parties d’un euro). Les cryptomonnaies achetées sont stockées dans une application ou un appareil appelé portefeuille de cryptomonnaies (ou plus couramment, crypto wallet).

    Les unités de cryptomonnaie sont créées au moyen d’un processus appelé minage, qui requiert une puissance de calcul considérable pour résoudre des problèmes mathématiques complexes. Cependant, la plupart des gens préfèrent acheter leurs cryptomonnaies auprès de courtiers spécialisés plutôt que de recourir au minage.

    Comment échanger quelque chose de numérique ? C’est sur ce point que les cryptomonnaies diffèrent des monnaies physiques : les cryptomonnaies sont composées de clés chiffrées qui permettent le transfert d’enregistrements entre les destinataires. Ces enregistrements sont conservés dans la blockchain et représentent la valeur réelle de la cryptomonnaie.

    Les cryptomonnaies sont stockées dans un portefeuille virtuel, où vous pouvez les utiliser pour faire des achats, effectuer des transactions ou vendre plus de tokens.Les cryptomonnaies sont stockées dans un portefeuille virtuel. Vous pouvez les utiliser comme une monnaie physique pour acheter des biens et des services, effectuer des transactions ou collecter davantage de coins et de tokens.

    Qu’est-ce que la blockchain ?

    La blockchain (ou chaîne de blocs) est une chaîne d’ordinateurs qui forment un registre en ligne. Chaque maillon de la blockchain contient des ensembles de transactions, désignés sous le nom de blocs, qui ont été vérifiés indépendamment par tous les autres. Chaque nouveau bloc de la chaîne doit également être vérifié par tous les autres, ce qui rend pratiquement impossible la falsification des historiques de transactions.

    À mesure que la technologie blockchain évoluait, elle est devenue partie intégrante du mode de fonctionnement des cryptomonnaies. La blockchain a recours à la technologie de registre distribué pour enregistrer les transactions en cryptomonnaies à l’aide de la cryptographie asymétrique. Une signature cryptographique appelée hash est utilisée pour transférer la propriété d’un coin. Avant d’être ajoutée à la blockchain, chaque transaction est vérifiée par un ordinateur, désigné sous le nom de « mineur ». En récompense de leur travail, les mineurs sont « payés » en Bitcoin (ou dans une autre cryptomonnaie).

    Voici les deux types de validation de blockchain :

    • Preuve de travail : les mineurs participants « s’affrontent » pour résoudre un problème mathématique permettant de vérifier un bloc de transactions et de les ajouter au registre de blockchain. Le premier ordinateur qui accomplit cette tâche reçoit des cryptomonnaies comme récompense. La méthode de preuve de travail exige une grande puissance de calcul et s’avère particulièrement énergivore.

    • Preuve d’enjeu : cette méthode est beaucoup plus économe en énergie, dans la mesure où elle ne nécessite pas de compétition à forte consommation d’énergie. Avec cette méthode, les mineurs se voient offrir l’occasion de vérifier des transactions en fonction de la quantité de cryptomonnaies qu’ils « misent ».

      Chaque mineur doit verrouiller temporairement quelques cryptomonnaies dans un coffre-fort commun. Plus vous misez de cryptomonnaies, plus vous avez de chances de pouvoir vérifier des transactions. S’il est choisi, le mineur (ou « validateur ») reçoit des cryptomonnaies comme récompense.

      Pour décourager la fraude, si un validateur valide des transactions non valides, il doit abandonner une partie de ce qu’il a misé.

    Chaque transaction validée doit être vérifiée et approuvée par une majorité de la blockchain. Cela contribue à éviter toute tricherie. Pour compromettre un registre, un pirate aurait besoin qu’au moins 51 % de la blockchain approuve son enregistrement frauduleux. Compte tenu des ressources nécessaires pour réaliser un tel « exploit », cela est pratiquement impossible.

    Types de cryptomonnaies

    Si Bitcoin et Ethereum sont incontestablement les cryptomonnaies les plus populaires, des milliers d’autres sont en circulation. Mais alors, quelle est donc la meilleure cryptomonnaie pour les investisseurs ? Chaque cryptomonnaie possède ses propres fonctions et caractéristiques.

    Voici quelques cryptomonnaies courantes :

    • Bitcoin (BTC)

      Le Bitcoin a fait son apparition sur le marché en 2009. Il s’agit aujourd’hui de la cryptomonnaie la plus échangée et la plus valorisée. Le succès du Bitcoin a contribué à l’essor de nombreuses cryptomonnaies.

    • Ethereum (ETH)

      Apparue en 2015, Ethereum est une plateforme blockchain qui a développé son propre coin. Ether (ETH) ou Ethereum est la deuxième monnaie la plus utilisée après le Bitcoin. Cette cryptomonnaie est très prisée pour les transactions financières.

    • Litecoin (LTC)

      À l’instar du Bitcoin, Litecoin a développé des innovations dans le but d’accélérer les paiements et d’accroître le volume de transactions.

    • Solana (SOL)

      En concurrence directe avec Ethereum, Solana est également une plateforme blockchain qui propose son propre coin.

    • XRP (XRP)

      Populaire auprès des institutions financières, XRP est une monnaie adaptée à Ripple, un système de registre de blockchain distribué permettant d’effectuer le suivi des cryptomonnaies et d’autres types de transactions.

    • Tether (USDT)

      Tether est-ce que l’on appelle une cryptomonnaie stable (ou stablecoin) dont la valeur est ancrée au dollar américain (1 USDT = 1 USD).

    • USD Coin (USDC)

      USD Coin est une autre cryptomonnaie stable indexée sur le dollar. Selon ses fondateurs, elle est adossée à des actifs détenus dans un compte réglementé par les institutions gouvernementales américaines.

    • Binance Coin (BNB)

      BNB est l’unité de cryptomonnaie de Binance, l’une des plus grandes plateformes d’échange de cryptomonnaies au monde.

    • Dogecoin (DOGE)

      Présenté à l’origine comme une blague, le Dogecoin tire son nom du mème « Doge » avec la photo d’un chien Shiba Inu. Contrairement aux autres cryptomonnaies, Dogecoin ne limite pas les émissions de coins.

    • ADA (ADA)

      ADA est une cryptomonnaie émise par Cardano, une plateforme de devises créée par le cofondateur d’Ethereum.

    Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie stable ?

    Une cryptomonnaie stable est une cryptomonnaie dont le prix est ancré (ou arrimé) à une autre devise, à un produit négocié en bourse ou à un instrument financier (comme l’or ou le dollar). En théorie, ce rattachement protège les cryptomonnaies contre la volatilité des cryptomonnaies plus populaires, comme le Bitcoin.

    Comment miner des cryptomonnaies ?

    Pour miner des cryptomonnaies, vous avez besoin d’une énorme puissance de calcul ou d’autres cryptomonnaies à mettre à jour. Si vous validez avec succès des transactions de la blockchain, vous recevrez d’autres cryptomonnaies comme récompense. En règle générale, le minage désigne simplement le processus qui consiste à générer de nouvelles cryptomonnaies en validant des transactions.

    Contrairement à l’or, vous ne pouvez pas utiliser de pioches ni de pelles pour miner des cryptomonnaies, car il s’agit d’actifs entièrement numériques. En quoi consiste exactement le minage de cryptomonnaies ?

    Des nouvelles cryptomonnaies sont générées en échange de la validation de transactions. Cette validation nécessite du matériel onéreux pour résoudre des problèmes mathématiques complexes. Le premier ordinateur qui résout le problème ajoute le bloc de transactions validé au registre de blockchain et reçoit des cryptomonnaies comme récompense.

    En fin de compte, dans le domaine des cryptomonnaies, le minage est une récompense. Par leur travail de vérification, les mineurs apportent leur contribution au registre public permanent des transactions de cryptomonnaies sur la blockchain. Comme récompense, ils reçoivent des cryptomonnaies fraîchement minées.

    Étant donné que la plupart des cryptomonnaies offrent un nombre limité de coins, la croissance des réseaux de cryptomonnaies rend la validation toujours plus difficile, la puissance de calcul nécessaire pour miner chaque unité de cryptomonnaie successive augmentant sans cesse. Compte tenu des besoins en termes d’énergie et de calcul, le minage est un processus extrêmement coûteux pour un consommateur moyen. C’est pourquoi le minage est aujourd’hui réalisé au sein de vastes fermes ayant accès à une myriade de serveurs informatiques et à d’immenses ressources énergétiques.

    Comment acheter des cryptomonnaies ou investir dans ces actifs numériques ?

    Si vous souhaitez investir dans les cryptomonnaies ou en acheter, sachez qu’il existe plusieurs façons de faire. À l’instar des autres actifs, les cryptomonnaies offrent des avantages et des inconvénients. Vous vous demandez alors quel est le meilleur endroit pour acheter des cryptomonnaies. Tout dépend en fait de la cryptomonnaie dans laquelle vous souhaitez investir et de ce que vous comptez en faire.

    Voici comment acheter ou investir dans les cryptomonnaies :

    • Courtiers traditionnels : au côté des actions, obligations et fonds négociés en bourse (FNB), les courtiers proposent désormais la possibilité d’acheter et de vendre des cryptomonnaies.

    • Plateformes d’échange de cryptomonnaies : Coinbase et Cash App sont des places de marché sur lesquelles vous pouvez acheter et investir dans des cryptomonnaies en utilisant une devise ordinaire. Elles utilisent des services de paiement bien connus, comme PayPal et Venmo, pour faciliter les achats. Bien qu’elles soient relativement sûres, méfiez-vous quand même des arnaques.

    Les instruments de placement traditionnels commencent également à utiliser des cryptomonnaies, et particulièrement le Bitcoin. Voici quelques instruments pour investir dans le Bitcoin :

    • Fonds en Bitcoin : compte de courtage qui vous permet d’acheter des parts de trusts Bitcoin. Ces instruments vous permettent d’avoir une exposition aux cryptomonnaies par le biais du marché boursier.

    • Fonds communs de placement en Bitcoin : les fonds communs de placement ou FNB en Bitcoin sont d’autres instruments d’investissement possibles.

    • Actions ou FNB de blockchain : en investissant dans des entreprises de blockchain, vous pouvez également investir indirectement dans les cryptomonnaies par le biais de la technologie qui rend cela possible. Une autre solution consiste à investir dans des entreprises qui utilisent la technologie blockchain.

    NFT

    Les jetons non fongibles ou NFT (Non-fungible tokens) sont des actifs numériques qui se présentent généralement sous la forme de photos, de vidéos ou de contenu audio. Comme pour les cryptomonnaies, une blockchain est utilisée pour stocker et enregistrer la propriété des NFT. Les NFT peuvent être transférés par leur propriétaire, ce qui permet de les vendre et de les échanger. Contrairement aux cryptomonnaies, qui sont fabriquées en masse, les NFT sont des biens uniques.

    La monnaie ordinaire et la cryptomonnaie étant des biens fongibles, la valeur de chaque unité est uniforme. En d’autres termes, la valeur d’un Bitcoin est égale à celle d’un autre Bitcoin. Les jetons non fongibles sont pourvus d’une signature numérique qui les rend identifiables de façon unique. Chaque NFT est donc unique, comme une œuvre d’art. Aussi, la valeur d’un NFT est-elle différente de celle d’un autre.

    Comme les cryptomonnaies, les NFT ont connu un essor extraordinaire au cours des dernières années. Pour certaines personnes, posséder un bien numérique unique est plus attrayant que d’investir dans des cryptomonnaies. Cependant, il est difficile de dire si les NFT constituent un placement sûr ou simplement un phénomène de mode.

    Dans quelle cryptomonnaie investir en 2022 ?

    Comment les investisseurs peuvent-ils s’y retrouver dans la jungle des cryptomonnaies en circulation ? Examinons de plus près quelques-unes des cryptomonnaies les plus populaires. Gardez à l’esprit que les cryptomonnaies sont extrêmement volatiles et que leur cours peut fluctuer énormément.

    Voici un aperçu des cryptomonnaies les plus populaires en 2022 :

    Cryptomonnaie Symbole
    Bitcoin BTC
    Ethereum ETH
    Litecoin LTC
    XRP XRP
    Dogecoin DOGE
    Tether USDT
    USD Coin USDC

    Que peut-on acheter avec des cryptomonnaies ?

    À l’instar des autres devises, vous pouvez utiliser les cryptomonnaies pour acheter des biens et des services, qu’ils soient physiques ou numériques. Si elles ne sont pas encore largement acceptées, on constate que les cryptomonnaies s’imposent rapidement comme un mode de paiement courant.

    Les sites de technologie et de commerce électronique, comme Microsoft, Shopify et Rakuten, furent parmi les premiers à accepter le paiement de biens et services en cryptomonnaies. Certains constructeurs automobiles, comme Tesla et Honda, acceptent également ce mode de paiement. Même les compagnies d’assurance commencent à s’y intéresser.

    Les cryptomonnaies servent aussi à acheter des NFT. Tout comme les œuvres d’art numériques, les NFT commencent à gagner le marché de l’immobilier numérique. Les biens immobiliers numériques font référence aux espaces virtuels au sein du métavers et de ce qu’on appelle les « plateformes sandbox » où les propriétaires peuvent interagir avec les visiteurs et construire ce qu’ils veulent.

    Des entreprises telles que Nike et Starbucks ont déjà investi dans ce marché prometteur qui représente une nouvelle opportunité d’investissement pour vos cryptomonnaies.

    Comment stocker les cryptomonnaies ?

    Les cryptomonnaies sont stockées dans un portefeuille (ou wallet) spécial. Il s’agit généralement d’une application ou d’un appareil où sont stockées les clés privées permettant d’accéder à vos cryptomonnaies. Ces portefeuilles sont suffisamment sécurisés pour tenir à l’écart les pirates et autres voleurs.

    Il existe deux types de fournisseurs de portefeuilles de cryptomonnaies :

    • Stockage dans un portefeuille « chaud » : les portefeuilles « chauds » (ou hot wallets) utilisent des logiciels en ligne pour protéger les clés privées qui accèdent à vos cryptoactifs. En général, les portefeuilles « chauds » ont tendance à prélever des frais.

    • Stockage dans un portefeuille « froid » : connus également sous le nom de portefeuilles matériels, les portefeuilles « froids » (ou cold wallets) sont des appareils physiques hors ligne qui stockent vos clés privées. En règle générale, l’utilisation de ces portefeuilles ne s’accompagne d’aucuns frais.

    En général, le stockage des cryptomonnaies est également assuré par les plateformes d’échange. Il s’agit de plateformes en ligne qui fonctionnent comme une place de marché, et permettent aux utilisateurs de stocker, d’envoyer, de recevoir et de convertir des cryptomonnaies en toute sécurité. De nombreuses plateformes facturent des frais pour le retrait, la négociation et l’échange de cryptomonnaies. Cependant, elles proposent également des services de sécurité, un espace de stockage et des options de retrait.

    Certains services d’échange fournissent un portefeuille de cryptomonnaies. Si ce n’est pas le cas du vôtre, découvrez quelles sont les meilleures options en matière de portefeuilles de cryptomonnaies.

    Vous pouvez stocker des cryptomonnaies dans un portefeuille « chaud » (en ligne) ou « froid » (hors ligne).Le stockage dans un portefeuille « chaud » en ligne s’accompagne généralement de frais, contrairement au stockage dans un portefeuille « froid » hors ligne qui est le plus souvent gratuit.

    Avantages des cryptomonnaies

    Les cryptomonnaies ont changé radicalement le modèle d’infrastructure financière, dans la mesure où il s’agit d’un système monétaire décentralisé qui ne dépend pas des intermédiaires bancaires ou gouvernementaux associés aux systèmes monétaires traditionnels. De nombreux avantages des cryptomonnaies sont dus justement à leur nature décentralisée.

    Quelques avantages liés à l’utilisation des cryptomonnaies :

    • Architecture financière simplifiée : les échanges de cryptomonnaies ne sont facilités par aucune banque ni par d’autres institutions financières. L’échange d’argent s’effectue directement entre les différentes parties. Ce système élimine le risque de point de défaillance unique, élément déclencheur d’une catastrophe à grande échelle, comme le fut la crise financière de 2008 provoquée par la crise des subprimes aux États-Unis.

    • Transferts plus sécurisés : la technologie cryptographique utilisée pour sécuriser les cryptomonnaies garantit des transferts d’argent plus sûrs. En l’absence d’intermédiaires, les transferts de cryptomonnaies sont également plus rapides.

    • Cours du marché : au cours de la dernière décennie, la valeur des cryptomonnaies a littéralement explosé. À un certain moment, la valeur du marché des cryptomonnaies atteignait presque les deux mille milliards de dollars. Les cryptomonnaies ont fait la fortune de certains investisseurs.

    • Revenu passif : les personnes qui valident des transactions cryptographiques avant qu’elles ne soient ajoutées à la blockchain reçoivent des cryptomonnaies en récompense de leur travail. S’il est difficile de réaliser des profits, à moins d’être un professionnel, la validation par « preuve d’enjeu » permet néanmoins de s’assurer un revenu passif.

    • Portabilité : le fait que certaines cryptomonnaies ne soient pas liées à des intermédiaires financiers garantit à votre argent une portabilité totale. De plus, les cryptomonnaies ne sont pas soumises aux caprices des intermédiaires de la finance mondiale.

    • Transparence : comme la technologie blockchain fait office de registre public, toutes les transactions sont accessibles au public. Cela permet d’éviter les pratiques douteuses et autres dissimulations.

    Inconvénients des cryptomonnaies

    Dans le monde des cryptomonnaies, il y a un décalage entre la théorie et la pratique. Le concept idéaliste de monnaie décentralisée avec des enregistrements publics diffère de sa mise en œuvre dans le monde réel. La plupart des inconvénients des cryptomonnaies sont dus à cette disparité.

    Voici les inconvénients des cryptomonnaies :

    • Possibilité de tracer les transactions : puisque la technologie blockchain est un registre public, toutes les transactions cryptographiques peuvent être tracées. Les agences gouvernementales peuvent suivre et déchiffrer cette trace numérique, ce qui signifie que les transactions sur la blockchain ne sont pas privées.

    • Absence de réglementations : l’absence de réglementations à l’échelle mondiale favorise les activités criminelles au sein de la communauté des cryptomonnaies, comme le blanchiment d’argent et la cybercriminalité. Les cryptomonnaies sont très prisées des malfaiteurs pour le versement des rançons dans de nombreuses attaques de ransomware, tandis que les pirates utilisent tout un éventail de programmes porteurs de malwares pour voler ces actifs numériques. Une campagne de malspam DHL a récemment été stoppée à la suite du piratage des identifiants de milliers d’utilisateurs.

    • Acceptation limitée : la technologie n’a pas encore été adoptée à grande échelle. Cette réticence empêche les cryptomonnaies de réaliser tout leur potentiel, ce qui entraîne la méfiance des investisseurs et, au final, la volatilité du marché.

    • Forte consommation énergétique : miner des cryptomonnaies implique la résolution d’équations mathématiques complexes. Ce processus exige une grande puissance de calcul et s’avère donc très énergivore. Aujourd’hui, miner un seul Bitcoin nécessite l’équivalent de 9 années de consommation d’énergie d’un foyer américain moyen. Cela suscite de graves inquiétudes quant à l’empreinte carbone des cryptomonnaies.

    • Concentration de la propriété : bien que les cryptomonnaies ne soient soumises à aucune réglementation, la propriété des coins est aux mains de quelques-uns. Selon Bloomberg, en 2017, environ 40 % de toute la valeur en Bitcoin appartenait à un petit millier d’investisseurs.

    Les cryptomonnaies sont-elles sûres ?

    Les cryptomonnaies peuvent être considérées comme des actifs sécurisés, car la plupart d’entre elles reposent sur la technologie de blockchain qui implémente plusieurs points de vérification. Toutes les transactions cryptographiques nécessitent également une authentification à deux facteurs.

    Les cryptomonnaies sont généralement sûres, car toutes les transactions nécessitent une authentification à deux facteurs.L’exécution de toute transaction cryptographique nécessite une authentification à deux facteurs.

    Cependant, le piratage cryptographique se développe et plusieurs attaques de grande envergure ont dévasté des start-ups actives sur le marché des cryptomonnaies. En 2014, le tristement célèbre piratage de Mt. Gox choque le monde des investisseurs. Plusieurs centaines de millions de dollars en Bitcoin sont volés. En 2018, des pirates attaquent la start-up Coincheck. Le montant du vol s’élève à 534 millions de dollars. La même année, BitGrail, un système d’échange italien est également la cible d’une attaque qui lui fait perdre plus de 150 millions de dollars.

    Voici d’autres exemples d’escroqueries aux cryptomonnaies :

    • Sites web frauduleux : il s’agit de sites d’investissement en cryptomonnaies factices, créés pour voler l’argent des investisseurs. Ces sites présentent de faux témoignages et du jargon cryptographique promettant aux investisseurs des rendements substantiels.

    • Pyramides virtuelles de Ponzi : dans ce type d’arnaque, les escrocs font la promotion de fausses opportunités d’investissement dans des monnaies numériques et créent l’illusion de rendements énormes en remboursant les anciens investisseurs avec l’argent des nouveaux. Entre 2014 et 2019, OneCoin fut l’un des plus importants systèmes de Ponzi. Présenté comme le « Bitcoin killer », OneCoin a « délesté » les investisseurs de près de 6 milliards de dollars.

    • Le soutien de « célébrités » : les escrocs se font passer pour des milliardaires ou des personnalités connues pour donner de la crédibilité à leurs arnaques. Ils promettent de multiplier votre investissement, mais volent en fait ce que vous leur envoyez. Ils peuvent également lancer des rumeurs en ligne selon lesquelles une personnalité connue soutient une cryptomonnaie particulière. Une fois qu’ils ont fait monter le prix de la cryptomonnaie, les escrocs vendent leurs parts et le cours de la monnaie s’effondre.

    • Arnaques sentimentales : les escrocs peuvent également persuader les personnes rencontrées sur des applications de rencontre et des réseaux sociaux d’investir dans des stratagèmes cryptographiques frauduleux. Selon le FBI, plus de 1 800 cas d’arnaques sentimentales liées aux cryptomonnaies ont été relevés au cours du premier semestre de 2021, les pertes atteignant 133 millions de dollars.

    Les pirates lancent des attaques toujours plus sophistiquées. Le cryptojacking, par exemple, consiste à pirater un ordinateur pour miner en secret des cryptomonnaies. Dans le cadre des arnaques de phishing cryptographiques, les pirates se font passer pour des courtiers ou des plateformes échanges de cryptomonnaies pour appâter leurs victimes. Il arrive également que des pirates volent directement des coins dans des portefeuilles de cryptomonnaies.

    Si vous êtes victime d’un piratage, signalez l’escroquerie pour essayer d’atténuer les dommages et empêcher les escrocs de sévir à nouveau.

    Les cryptomonnaies sont-elles légales ?

    Les cryptomonnaies sont légales dans certains pays. Dans d’autres, leur utilisation tombe dans une zone grise de la loi, voire est tout simplement illégale. Étant donné que les cryptomonnaies ne sont adossées à aucune entité publique ou privée, il est difficile d’établir leur légalité dans certaines juridictions financières.

    Depuis 2021, le Salvador est le seul pays au monde à autoriser le Bitcoin comme monnaie légale. Dans les autres pays, le statut juridique des cryptomonnaies dépend de la juridiction financière. La chine a purement et simplement interdit les cryptomonnaies et le minage. Dans beaucoup d’autres pays, la législation relative aux cryptomonnaies n’en est encore qu’aux premiers stades du développement.

    Pourquoi les cryptomonnaies sont-elles volatiles ?

    Les cryptomonnaies sont volatiles, car leur valeur est affectée par l’offre et la demande, le comportement des investisseurs, les réglementations gouvernementales et même par les médias. Tous ces facteurs entraînent une forte fluctuation de la valeur des cryptomonnaies, que ce soit à la hausse ou à la baisse.

    Bien qu’elles existent depuis 2009, les cryptomonnaies sont toujours considérées comme une nouvelle forme de paiement. Tant que les investisseurs, gouvernements et acteurs financiers n’auront pas cerné le potentiel réel des cryptomonnaies, il est probable que la volatilité reste élevée.

    L’autre facteur de volatilité est le nombre limité de coins et de tokens qui peuvent être minés ; 21 millions dans le cas du Bitcoin. Plus les mineurs s’approchent de cette limite, plus il y a de chances, en théorie, que la valeur de la cryptomonnaie augmente. Nul ne sait exactement ce qui se passe ensuite. Cependant, il est probable que les grands acteurs financiers qui dominent le marché des cryptomonnaies et les agences gouvernementales jouent un rôle important.

    Protégez vos actifs numériques avec Avast One

    Les cryptomonnaies vont et viennent, mais une cybersécurité efficace demeure éternellement. Protégez vos données, applications et autres actifs numériques avec une solution de sécurité complète comme Avast One. Avast One est une application de protection de la confidentialité tout-en-un qui rassemble des fonctionnalités de surveillance des violations de données, VPN et antivirus primées pour vous protéger contre les pirates, les espions et les autres cybermenaces.

    Sécurisez tous vos comptes numériques et soyez informé de toute fuite de données susceptible de compromettre vos informations personnelles. Soyez tranquille, Avast One veille sur la sécurité de vos biens les plus précieux !

    Questions fréquentes

    Où puis-je acheter des cryptomonnaies ?

    Vous pouvez acheter des cryptomonnaies auprès de plateformes d’échange populaires, comme Coinbase ou Cash App. Le type de service proposé varie en fonction de la plateforme. Certaines plateformes conviennent mieux aux débutants, tandis que d’autres proposent de meilleures fonctions de sécurité. Les investisseurs peuvent également acheter des cryptomonnaies ou des FNB en cryptomonnaies auprès de courtiers, parmi d’autres actifs.

    Quel est l’intérêt des cryptomonnaies ?

    Les cryptomonnaies offrent un système de change de devises sécurisé et simplifié, sans aucune ingérence de la part des gouvernements ou institutions financières. De par leur statut décentralisé, les cryptomonnaies éliminent les intermédiaires liés aux monnaies traditionnelles, comme les banques. Ici, c’est la technologie blockchain qui est utilisée pour vérifier et exécuter les transactions.

    Pourquoi les cryptomonnaies connaissent-elles un tel succès ?

    La popularité des cryptomonnaies est due à la mise en place d’innovations technologiques pour repenser en profondeur l’infrastructure financière. De nombreuses critiques s’élèvent toutefois pour dénoncer le décalage entre l’utilisation prévue des cryptomonnaies et leur usage dans le monde réel. Ce débat contribue à la multiplication des articles sur les cryptomonnaies dans les médias.

    Quelle est la cryptomonnaie la plus populaire ?

    Le Bitcoin est de loin la cryptomonnaie la plus populaire, suivie par Ethereum et, dans une moindre mesure, XRP, Cardano, Polkadot ou encore Stellar. En raison de leur volatilité, la popularité des cryptomonnaies dépend fortement de leur cours.

    Puis-je générer des cryptomonnaies ?

    Vous pouvez parfaitement générer, ou miner, des cryptomonnaies, mais sachez que le processus exige une énorme puissance de calcul. L’industrie du minage est donc dominée par des fermes de cryptomonnaies. Le minage est un processus qui consiste à valider les nouvelles transactions de cryptomonnaies en résolvant des problèmes mathématiques complexes. Le mineur est alors récompensé pour son travail au moyen de cryptomonnaies.

    Préservez efficacement votre confidentialité sur iPhone avec Avast One

    INSTALLER GRATUITEMENT

    Préservez efficacement votre confidentialité sur votre téléphone avec Avast One

    INSTALLER GRATUITEMENT
    Autres menaces
    Sécurité
    Deepan Ghimiray
    4-08-2022