academy
Sécurité
Sécurité
Voir tous les Sécurité articles
Confidentialité
Confidentialité
Voir tous les Confidentialité articles
Performances
Performances
Voir tous les Performances articles
Choisir la langue
Choisir la langue
Avast Academy Sécurité Internet des Objets Alexa écoute-t-elle toujours tout ce que vous dites ? Comment protéger votre vie privée

Alexa écoute-t-elle toujours tout ce que vous dites ? Comment protéger votre vie privée

Si vous utilisez un appareil intelligent équipé d’Amazon Alexa, vous vous demandez peut-être si Alexa écoute tout ce que vous dites, si elle vous espionne et ce qui est réellement enregistré. Est-ce qu’Alexa vous écoute et en quoi est-ce un problème de confidentialité ? Découvrez si Alexa vous espionne, comment y mettre fin et en quoi une solution de sécurité complète peut contribuer à vous protéger.

Clubic-icon
2022
Antivirus performant, fiable
presse-citron-icon
2021
Meilleur antivirus
PC-editors-choice-icon
2021
Choix de la rédaction
Academy-Is-Amazon-Alexa-safe-Hero

Qu’est-ce qu’Amazon Alexa ?

Amazon Alexa est l’un des assistants vocaux intelligents les plus populaires et se retrouve dans les appareils Amazon Echo, Amazon Echo Dot et autres appareils intelligents dans des millions de foyers. Avec l’aide d’Alexa, vous pouvez consulter la météo, vérifier l’état de la circulation, passer des commandes en ligne, régler la température et l’éclairage de la maison et même retrouver votre téléphone, le tout par commande vocale.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    En cette ère numérique, l’expression « les murs ont des oreilles » est plus vraie que jamais. Et comme de plus en plus d’avertissements sur les dangers des haut-parleurs intelligents font leur apparition, la question est la suivante : Est-ce qu’Alexa m’espionne et quel est son impact sur ma vie privée ?

    Alexa vous écoute-t-elle en permanence ?

    Oui, Amazon Alexa est en permanence à l’écoute, mais ce n’est pas aussi dérangeant que ça en a l’air. Même si Alexa peut entendre tout ce que vous dites, il s’agit simplement d’une écoute passive, en attendant un mot d’activation. Ce mot d’activation (« Alexa », « Écho » ou « Ordinateur ») active Alexa pour qu’elle soit capable de répondre instantanément à vos demandes.

    Même si les appareils Alexa comme les haut-parleurs intelligents Echo ou Echo Dot sont en permanence à l’écoute, ils ne font que surveiller ce que vous dites pour savoir si vous allez prononcer le mot d’activation. Ces appareils ont recours à une technologie intégrée de détection de mots clé pour mettre en correspondance votre voix et les modèles acoustiques du mot d’activation de votre choix. Si vous ne prononcez pas le mot magique, Alexa n’enregistre en théorie pas d’informations et ne les envoie nulle part.

    En réalité, Alexa ne vous écoute pas pour vous espionner : votre voix est simplement l’un des principaux éléments qui contribuent au fonctionnement des assistants intelligents. Si Alexa ne vous écoutait pas, elle ne saurait pas quand vous voulez son aide et quand vous essayez de l’activer.

    Il y a une différence claire entre écouter et enregistrer. Même si Alexa vous écoute en permanence, elle ne vous enregistre pas en permanence.

    Est-ce qu’Alexa enregistre tout ?

    Non, Alexa n’enregistre pas toutes vos conversations, juste quelques-unes. D’après Amazon, Alexa enregistre ce que vous dites uniquement après que l’appareil Echo ou Alexa a détecté votre mot d’activation. Ensuite, ou après avoir appuyé sur le bouton d’action de votre appareil, Alexa commence à enregistrer votre demande et l’envoie dans le cloud Amazon.

    Une fois que vous avez prononcé le mot d’activation, Alexa commence l’enregistrement, puis envoie l’audio dans le cloud.Dès qu’elle entend son mot d’activation, Alexa commence l’enregistrement et envoie l’audio dans le cloud.

    Dans le cloud, de puissants algorithmes analysent le fragment audio, déclenchent l’action appropriée et l’enregistrent dans l’historique de votre compte. Amazon explique aussi qu’une fois que cet enregistrement audio arrive dans le cloud, il passe par un processus de « vérification cloud » qui vérifie si vous avez bien prononcé le mot d’activation et qu’Alexa s’est correctement activée.

    Si Alexa ne confirme pas que le mot d’activation est présent dans l’extrait, l’enregistrement de la conversation s’arrête et le flux audio est interrompu. Alexa ne répondra à votre demande qu’après avoir confirmé que le mot d’activation a bien été prononcé. Ensuite, elle essaie de déterminer quand vous avez terminé votre demande et quand arrêter l’enregistrement.

    Si vous vous inquiétez de savoir si Amazon Echo ou Amazon Echo Dot vous espionne sans votre autorisation, vous pouvez facilement voir si l’appareil vous écoute. Regardez si le cercle lumineux bleu est allumé sur l’appareil ou bien essayez de repérer le signal qui retentit quand Alexa s’active.

    Qu’est-ce qui est enregistré par Alexa ?

    La plupart d’entre nous savent déjà que de nombreuses entreprises ont recours à des technologies de pistage sur le web pour savoir comment vous utilisez leurs sites Internet. Alexa procède de façon similaire et enregistre tout ce que vous lui dites directement. Par exemple, comment vous communiquez avec votre Echo, les questions que vous posez, les demandes que vous faites et les Skills que vous utilisez.

    Le terme de Skills en ce qui concerne Alexa désigne simplement les applications externes qui étendent les capacités standard de votre appareil Alexa. Les Skills d’Alexa vont des plus utiles aux plus futiles. En voici quelques exemples :

    • Retrouver votre téléphone : Alexa, ouvre Où est mon téléphone ?

    • Réserver une voiture : Alexa, demande à Uber de me trouver une voiture.

    • Parler à votre chat : Alexa, miaou !

    • Demander à Gordon Ramsay ce qu’il pense de vos talents culinaires : Alexa, demande à Gordon Ramsay ce qu’il pense de mon hachis parmentier.

    Dans les exemples ci-dessus, tout ce que vous dites après le mot d’activation « Alexa » est enregistré, traité et sauvegardé dans le cadre de l’historique de votre compte. C’est un peu comme les requêtes de recherche que Google utilise pour analyser votre comportement, mais sous forme d’enregistrements sonores.

    Est-ce qu’Alexa vous espionne ?

    N’importe quel utilisateur d’un appareil Echo sait sans doute déjà qu’Alexa s’active ou répond parfois de façon inattendue. Les questions sur le fait qu’Alexa peut vous espionner surgissent suite aux rumeurs qui disent qu’Alexa vous enregistre sans votre consentement. Tout comme les humains, même Alexa peut se tromper et mal comprendre certains mots. Si vous dites un mot qui ressemble au mot d’activation d’Alexa, vous risquez de déclencher l’enregistrement sur votre appareil Amazon Echo.

    Le mot d’activation d’Alexa, ou parfois un mot qui lui ressemble, déclenche l’enregistrement.Le mot d’activation d’Alexa, ou parfois un mot qui lui ressemble, déclenche l’enregistrement.

    D’après une étude menée par l’université Northeastern de Boston, Echo et les autres haut-parleurs intelligents provenant de sociétés comme Google et Apple répondent environ 19 fois par jour accidentellement à des mots similaires à leur mot d’activation. Les exemples d’activation d’Alexa avec le mot d’activation « Echo » étaient (en anglais) des mots contenant une voyelle suivie du son « K » ou « G », par exemple « head coach » ou encore « pickle ».

    Alexa est conçue pour n’enregistrer que ce qui suit son mot d’activation, mais elle peut enregistrer autre chose par accident, ce qui arrive assez fréquemment. Et si vous vous posez des questions sur les autres types de pistage, par exemple via les cookies de suivi tiers ou d’autres techniques de pointe comme l’empreinte de navigateur, utilisez un navigateur qui bloque le pistage par défaut.

    Avast Secure Browser utilise une technologie intégrée d’anti-pistage pour protéger vos données et vos informations personnelles.

    Quelle est la différence entre Amazon Alexa et Amazon Echo ?

    La différence est assez simple : Alexa est l’assistant vocal (la voix) et Amazon Echo est l’objet, c’est-à-dire le haut-parleur que vous utilisez pour communiquer avec Alexa. Les noms Alexa et Echo sont souvent utilisés de façon interchangeable, ce qui crée une certaine confusion.

    Dès que vous achetez un appareil Echo (ou n’importe quel autre haut-parleur intelligent d’Amazon comme Echo Dot ou Echo Show), il est équipé d’Amazon Alexa. La technologie Alexa est aussi intégrée à des appareils d’autres marques, par exemple le haut-parleur intelligent Sonos One, quelques Smart TV et même quelques véhicules de la marque Ford.

    Différence entre Amazon Echo et Echo Dot

    La différence entre Amazon Echo et Echo Dot est que l’appareil standard Amazon Echo comprend un haut-parleur intégré, alors que le modèle Echo Dot n’en est pas équipé. Vous devez connecter le Dot à un haut-parleur externe.

    Mais la taille réduite et le prix inférieur du modèle Echo Dot en font la solution idéale si vous disposez déjà d’un système audio. Sinon, vous devez ajouter le prix du haut-parleur au prix de l’appareil Echo Dot.

    Amazon Echo peut-il être utilisé pour écouter des conversations ?

    Techniquement, Amazon Echo est en permanence à l’écoute, en attendant le mot d’activation, et commence à enregistrer votre voix dès qu’Alexa est activée. Comme expliqué plus haut, Echo est programmé pour écouter de façon passive tout ce que vous dites afin de repérer son mot d’activation.

    Mais ces dernières années, Amazon a ajouté d’autres fonctionnalités, notamment la fonction Drop In, qui vous permet de brancher votre smartphone et d’autres appareils compatibles Alexa entre eux, un peu comme un système intercom. Avec cette fonction Drop In, vous pouvez écouter les personnes qui se trouvent près des appareils connectés et leur parler.

    Autre fonctionnalité supplémentaire : Alexa Guard, grâce à laquelle les haut-parleurs Echo repèrent les bruits de verre brisé ou les alarmes lorsque vous n’êtes pas à la maison.

    Ces nouvelles fonctionnalités permettent ainsi d’utiliser Echo pour écouter votre maison à distance, ce qui soulève des questions sur la confidentialité et la sécurité des appareils Echo et Dot et pose bien entendu la question de savoir s’il est sûr ou non d’utiliser Alexa.

    Il est possible d’utiliser Amazon Echo pour écouter sa maison à distance, ce qui pose des questions sur la confidentialité.Il est possible d’utiliser Amazon Echo pour écouter sa maison à distance, ce qui pose des questions sur la confidentialité.

    Problèmes de confidentialité liés à Alexa

    Les problèmes de confidentialité liés à Amazon Alexa sont nombreux. Les haut-parleurs Echo ont été impliqués dans plusieurs situations délicates, par exemple l’enregistrement accidentel d’une conversation avant de l’envoyer à un collègue. Amazon a également envoyé par accident l’intégralité des enregistrements d’un utilisateur allemand à la mauvaise personne.

    Assurance qualité (et comment la désactiver)

    Le point le plus important en ce qui concerne les problèmes de confidentialité d’Alexa est de savoir qui a accès à vos enregistrements. Un article publié par Bloomberg a ainsi révélé qu’Amazon employait toute une équipe de personnes pour améliorer la compréhension d’Alexa de la parole humaine. Cette équipe retranscrit des fragments audio, les annote et les réinjecte dans le logiciel pour former les algorithmes d’Alexa à mieux répondre aux commandes.

    Amazon explique que cette équipe s’appuie sur « un échantillon très limité d’enregistrements audio d’Alexa » et insiste sur le fait que les employés n’ont accès à aucune information d’identification personnelle. Vous pouvez choisir de ne pas autoriser les développeurs d’Alexa à utiliser vos enregistrements dans les paramètres de confidentialité d’Alexa.

    Intégration des appareils intelligents et vulnérabilité

    Alexa est conçue pour s’intégrer à différents appareils de votre maison intelligente, par exemple les éclairages intelligents, les serrures ou les thermostats connectés et les caméras de sécurité domestiques. Bien entendu, nombreux sont ceux qui sont ravis de rendre leur maison plus intelligente. Après tout, il est bien pratique de ne pas avoir à sortir de son lit pour éteindre la lumière, non ?

    C’est pour cela que de nombreuses maisons sont actuellement envahies d’appareils intelligents, qu’on appelle aussi des appareils IoT (Internet of Things). Mais cet aspect pratique a un coût en termes de vie privée. Les appareils IoT créent de nombreux risques en raison de leurs manques en termes de fonctions de sécurité.

    Les pirates ont ainsi à leur disposition toute une panoplie de moyens pour s’immiscer votre vie privée, que ce soit en espionnant votre Smart TV ou en détournant vos haut-parleurs intelligents. Les appareils IoT se connectant à la connexion Wi-Fi domestique, il suffit qu’un appareil ou un routeur soit piraté pour qu’un cybercriminel prenne le contrôle de votre maison intelligente.

    Heureusement, vous avez à votre disposition différents moyens pour sécuriser Alexa et vous protéger des vulnérabilités de l’IoT tout en bénéficiant de tous les aspects positifs d’Alexa.

    Comment renforcer la sécurité d’Alexa et protéger votre vie privée


    • Effacer vos enregistrements vocaux.

      Amazon vous laisse le contrôle total sur vos enregistrements. Vous pouvez les consulter, les écouter et les supprimer un par un, tous en même temps ou bien de façon automatique depuis l’application Alexa (Paramètres > Confidentialité Alexa > Consulter l’historique des enregistrements). Ou bien demandez simplement : Alexa, comment modifier mes paramètres de confidentialité ?

    • Ne pas enregistrer les enregistrements vocaux à venir.

      Votre historique contient tout ce qu’Alexa a enregistré et conservé dans votre compte. Vous pouvez consulter et écouter toutes les interactions enregistrées par votre appareil Echo et même voir comment Alexa y a répondu. Dans vos paramètres, vous pouvez choisir qu’Alexa ne conserve pas vos enregistrements.

    • Couper le micro.

      Une autre façon d’empêcher Alexa d’écouter et d’enregistrer tout ce que vous dites est de couper le micro de votre appareil Echo. Si vous coupez Alexa, vous ne pourrez plus faire de demandes au débotté, mais cela implique aussi que vos conversations ne seront pas enregistrées par Amazon, ni par personne d’autre.

      Dès que vous souhaitez qu’Alexa arrête de vous écouter, appuyez sur le bouton pour couper le micro de votre appareil Echo. Une lumière rouge s’allume, indiquant que le micro est désactivé et qu’Alexa ne peut pas écouter ou enregistrer ce que vous dites.

    • Sécuriser votre réseau Wi-Fi.

      Le moyen le plus sûr pour renforcer la sécurité d’Alexa et de vous assurer que personne ne peut vous écouter à votre insu est de recourir à un logiciel antivirus pour renforcer les mesures de sécurité qui protègent tous vos appareils connectés. Et la première étape de cette démarche consiste à sécuriser votre réseau Wi-Fi domestique. L’installation d’un outil antivirus efficace vous aidera aussi à surveiller les failles de sécurité afin d’empêcher les intrus de s’infiltrer dans votre réseau et de bloquer les menaces.

    Préservez votre confidentialité avec Avast

    Votre routeur domestique est le point d’accès principal à tous les appareils intelligents de votre maison, notamment vos appareils Amazon Echo. Il suffit qu’un seul de tous ces appareils interconnectés soit attaqué pour rendre vulnérable l’ensemble de votre maison connectée.

    Avast One comprend toute une palette d’outils de sécurité pour protéger votre réseau et assurer la sécurité de vos appareils. L’Inspecteur Wi-Fi analyse automatiquement votre réseau et vous avertit si des inconnus se sont invités sur votre connexion et le pare-feu empêche les intrus de se connecter à votre réseau. Tenez les intrus à distance et assurez-vous que personne ne vous écoute, à l’exception d’Alexa bien entendu.

    Protégez votre iPhone avec Avast One contre les spywares

    INSTALLER GRATUITEMENT

    Protégez votre appareil Android avec Avast One contre les spywares

    INSTALLER GRATUITEMENT