academy
Sécurité
Confidentialité
Performance
Choisir la langue
Avast Academy Confidentialité VPN VPN, proxy ou Tor :  quel est le meilleur ?

VPN, proxy ou Tor : quel est le meilleur ?

Vous connaissez les trois types de protocole de sécurité, n'est-ce pas ? Le réseau privé virtuel (VPN), le proxy et Tor. Fin. Attendez… n'est-ce pas assez d'informations ? Bonne nouvelle, nous sommes là pour vous. Mieux encore, vous êtes sur le point d'apprendre les différences entre VPN, proxy et Tor, et tout aussi important, pourquoi la sécurité est la nécessité dont vous ignoriez avoir besoin.

VPN_Proxy_or_Tor-Which_Is_Best_Hero

Les internautes devraient pratiquer la navigation en toute sécurité et masquer leur adresse IP, et pas seulement pour éviter que les entreprises, les gouvernements ou les curieux ne sachent combien de fanfictions de Transformers vous lisez. Si vous êtes directement connecté à Internet, votre adresse IP identifie votre trafic comme provenant de vous, tout comme votre adresse postale peut conduire quelqu'un directement à votre porte.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    En ce qui concerne votre présence sur Internet, demandez-vous à quel point ces préoccupations sont importantes pour vous :

    • Vous ne voulez pas que quelqu'un d'autre puisse se connecter à vous directement.

    • Vous ne voulez pas que le contenu que vous envoyez ou recevez soit lisible par quelqu'un d'autre.

    • Vous ne voulez pas que les sites Web auxquels vous vous connectez soient identifiables.

    • Vous ne voulez pas que quiconque (même les sites auxquels vous vous connectez) sache où vous êtes physiquement.

    Si vous avez répondu « oui » à l'une de ces questions, des solutions comme les VPN, les proxys et les réseaux d'anonymisation comme Tor peuvent améliorer votre sécurité numérique.

    Commençons par une certaine réassurance : Tous ne sont pas nouveaux. Ce sont des techniques éprouvées qui vous aident à empêcher les cyber-espions de vous espionner.

    Comprendre les VPN

    Un VPN donne accès à un serveur distant. Vous vous connectez, et voilà : Bien que vous puissiez être physiquement situé en France, votre trafic peut maintenant provenir d'une adresse IP à Londres, ce qui signifie que votre adresse IP est plus cool que vous ne l'êtes. 

    Du point de vue de votre ordinateur, un VPN ressemble à une autre interface réseau. Mais un VPN, comme notre propre VPN Avast SecureLine, vous donne une adresse IP distante distincte qu'il est le seul à utiliser.

    Il vous suffit de vous connecter et de choisir l'endroit d'où vous voulez apparaître. Avec le VPN de votre entreprise, cette adresse distante se trouve dans leur réseau. Vous ne pouvez pas être vu sur Internet et personne ne peut lire votre dernier rapport de situation.

    Avec un VPN, vous pouvez vous protéger et protéger vos données contre les hackers, accéder à des sites géo-restreints comme un chef et contourner les pare-feu comme si vous aviez une échelle et un seau d'eau.

    Si quelqu'un de l'extérieur peut voir votre trafic sur le réseau, tout ce qu'il peut déterminer, c'est que vous disposez d'une connexion réseau au serveur VPN. Il ne peut pas vraiment dire ce que vous faites.

    VPN

    Comprendre les proxy

    Un proxy est un appareil qui communique avec un serveur en votre nom. Vous vous connectez au proxy, qui transmet ensuite la connexion au serveur, comme cet ami au lycée qui passe vos notes à une jolie fille en classe, si votre ami était conforme à l'IEEE. 

    Lorsque vous utilisez un proxy local, vous vous connectez à un routeur local, ce qui vous permet de vous connecter à Internet. Le serveur voit l'adresse IP du routeur, pas la vôtre. Les proxys Internet sont exactement les mêmes, sauf que vous vous y connectez via Internet. Comme les VPN, ils peuvent modifier votre emplacement apparent, bien que votre connexion au proxy ne soit pas protégée.

    Un proxy local protège votre appareil de l'exposition directe à Internet, et un proxy Internet peut changer l'emplacement où vous semblez être. Cela rend plus difficile pour quiconque de repérer votre trafic, surtout si vous utilisez un proxy très fréquenté tel qu'un Wi-Fi d'aéroport. Mais ce n'est que de l'extérieur. À l'intérieur, sans la protection d'un VPN, vous êtes toujours exposé aux autres utilisateurs.

    Comprendre Tor

    Dans de nombreux films d'espionnage technologique, le pirate dit souvent quelque chose comme : « Je fais rebondir le signal depuis huit satellites pour masquer l'origine ! » Cela est généralement accompagné d'un globe filaire avec une chaîne de lignes animées autour de lui pour démontrer le « rebond ».

    Tor est un peu comme cette idée de film car il fait rebondir votre trafic pour masquer son origine.

    Tor ("The Onion Router" ou "le routeur oignon" en français) est le côté logiciel de l'anonymat. Lorsque vous téléchargez Tor sur votre appareil, vous accédez aux nœuds de Tor. Vous utilisez Tor lorsque vous voulez que personne ne sache où vous êtes, y compris les services que vous utilisez. C'est ce qu'il y a de plus proche à la confidentialité en un clic que vous puissiez obtenir.

    L'« Oignon » inclut dans l'acronyme Tor représente sa conception. Lorsque vous utilisez Tor, vos données sont dépourvues d'informations d'identification, chiffrées avec des couches, puis relayées vers un autre nœud. De là, l'une des couches de vos données est déchiffrée, puis elle est à nouveau relayée. Lorsque vos données atteignent leur destination, il est impossible d'identifier leur origine (en termes d'Internet) ou votre emplacement physique.

    Tor est un outil essentiel pour les dénonciateurs et les militants, mais il peut également être mal utilisé. Il est souvent associé au soi-disant Darknet, accessible uniquement à partir d'un nœud Tor. Il ne peut être atteint que par un système qui obscurcit son véritable emplacement, donc « Dark » (Sombre).

    Tor est probablement la méthode la plus efficace pour sécuriser vos données sur Internet. Mais ce qu'il gagne en sécurité, il le perd en vitesse : Tor est relativement lent.

    Tor vs VPN vs Proxy

    Aucune méthode ne peut garantir un voile d'invisibilité à tout internaute ; il peut cependant fonctionner comme un petit sort de protection. Et pendant que vous pensez aux problèmes de confidentialité, n'oubliez pas le chiffrement. Nul ne passera, pas sans une équipe de pirates dévoués et désireux de vous trouver.

    Alors, laquelle de ces trois méthodes (proxy, VPN ou Tor) est la meilleure pour vous aider à protéger votre vie privée ?

    Ce n'est pas la bonne question. La vraie question est : Jusqu'où voulez-vous aller ?

    L'utilisation d'un proxy est une solution simple pour les recherches Web privées. Mais un proxy n'est pas une bonne option si vous devez communiquer en toute sécurité des secrets gouvernementaux ou exclusifs (comme de la propriété intellectuelle d'entreprise).

    Tor est une solution efficace, mais pas rapide. Et en parlant de vitesse…

    Vitesse

    Certaines de ces options se font au prix de la vitesse. Aucun de nous n'a la patience d'attendre les connexions Internet, mais l'ajout de technologie prend plus de temps. 

    Si vous naviguez ou envoyez un e-mail tranquillement, un proxy devrait vous convenir. Si vous diffusez de la vidéo, pas tant que ça. Cela risque d'être lent et peu fiable. 

    Tor relaie vos activités Internet via une série de réseaux de bénévoles, ce qui signifie un itinéraire plus long depuis votre téléphone portable ou ordinateur et votre destination. C'est généralement la plus lente des trois options. 

    Les vitesses des VPN peuvent varier en fonction de la charge du serveur. Mais certains services VPN enregistrent des vitesses de téléchargement de 23 Mbps et des vitesses de chargement de 4,93 Mbps. Si la vitesse est un problème pour vous, utilisez un service VPN qui est géographiquement proche de vous. Et rappelez-vous, vous obtenez ce pour quoi vous payez. Si vous voulez un service fiable, préparez votre budget en conséquence.

    Sécurité

    Les proxys peuvent bien cacher votre adresse IP, mais ce ne sont pas des échappatoires à Big Brother. Ils ne chiffrent pas vos données ni vos habitudes de navigation, ce qui signifie que vous n'êtes protégé contre personne sur un réseau local. Tout le monde peut vous voir et voir vos activités. C'est pourquoi vous pourriez réfléchir à deux fois avant de vous connecter au Wi-Fi public ou aux zones d'accès sans fil proposés par un aéroport, un restaurant ou un hôtel. Ils sont également enclins à interrompre votre connexion.  

    Un VPN crée un tunnel crypté pour tout votre trafic et rend votre véritable adresse IP invisible. Les VPN sont plus stables que les proxys et plus rapides que Tor. Mais cela a un coût : Si vous êtes un paranoïaque comme Philip K. Dick, vous pourriez ne pas aimer l'idée que quiconque dans une entreprise VPN ait accès à vos habitudes de réseau. Après tout, Internet ne sait pas qui vous êtes, mais le service VPN lui, le sait. (Assurez-vous d'utiliser un fournisseur VPN de confiance comme Avast, un leader mondial de la sécurité en ligne avec plus de 400 millions d'utilisateurs.)

    Un VPN résout le problème JavaScript « je peux voir ton adresse IP » des proxys. En effet, le serveur ne peut trouver que l'adresse IP que le VPN vous a attribuée, qui est locale au VPN, plutôt qu'une adresse IP externe qui peut être utilisée pour déterminer où vous êtes assis dans vos sous-vêtements.

    Les réseaux Tor sont à la fois sécurisés et anonymes. Mais la NSA peut s'intéresser à vous de manière indésirable simplement parce que vous utilisez un nœud Tor.

    Facilité d'utilisation

    Les proxys sont simples à utiliser, mais ils ne sont fondamentalement bons que pour une navigation simple où la sécurité n'est pas particulièrement importante. Quel que soit le navigateur Web que vous utilisez, ses paramètres offrent des options de configuration de proxy pour spécifier un intermédiaire. Une fois défini, toutes les demandes de ce navigateur (et uniquement de ce navigateur) sont acheminées via le proxy. 

    Tor est transparent, mais parmi les trois options, c'est le plus difficile à configurer. Comme vous n'avez pas de compte utilisateur, il vous suffit de télécharger Tor à partir du projet Tor et de l'installer. Ensuite, n'oubliez pas d'utiliser le navigateur Tor pour démarrer le logiciel du routeur, et vous êtes prêt.

    Pour utiliser un VPN, vous installez le logiciel, tel que le VPN Avast SecureLine, sur votre ordinateur local. Connectez-vous ensuite avec votre identifiant et votre mot de passe. S'il s'agit d'un VPN d'entreprise, il est probable que vous ayez déjà des informations d'identification. Enfin, n'oubliez pas de démarrer le VPN avant d'établir des connexions.

    Les VPN sont globalement la meilleure option. Bien qu'un VPN soit légèrement plus complexe qu'un proxy, il offre une meilleure protection. Et bien qu'il n'offre pas la même sécurité qu'un réseau Tor, il vous fait gagner du temps.

    Ne soyez pas préoccupé par le fait d'être verrouillé sur une utilisation VPN 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à chaque fois que vous allumez votre ordinateur. Pour une navigation occasionnelle (résultats sportifs, horaires des salles de cinéma) un VPN n'est pas vraiment nécessaire. Mais lorsque vous remplissez vos rapports de dépenses ou toute autre activité sensible, en travaillant à distance, vous souhaitez bénéficier de la sécurité supplémentaire offerte par un VPN. Votre entreprise peut également insister là-dessus.

    Quel service est le mieux adapté à mes besoins ?

    Non, vous ne pouvez pas utiliser à la fois un VPN et un proxy.

    Une seule méthode de sécurité est suffisante. Il va de soi que deux méthodes de sécurité sont meilleures. Mais dans un cas d'utilisation de proxy et VPN ensemble, ce n'est malheureusement pas pertinent. 

    Un client VPN remplace tous les paramètres de proxy que vous pourriez définir ; son travail consiste à gérer votre trafic, après tout. 

    Vous pourriez légitimement vous connecter à un VPN via un proxy sur un intranet, si c'est ainsi que le réseau local est configuré. Mais, même si certains réseaux peuvent être configurés de cette façon, c'est rare. 

    De plus, sur Internet, cela n'a pas de sens : L'utilisation d'un proxy devant un VPN signifie que la connexion ne bénéficie pas des avantages de sécurité supplémentaires du VPN.

    Vous pouvez vous connecter à un proxy à partir d'un VPN si le VPN est bloqué ou s'il n'a pas de point de terminaison à l'emplacement géographique requis. Vous êtes seulement aussi bon que votre propre chiffrement au-delà de la fin du VPN, car le VPN ne protège pas cette partie de la connexion.

    Pouvez-vous utiliser Tor et un proxy ensemble ?

    Tor est une méthode de relais conçue pour chiffrer et transmettre votre trafic sur Internet. Un proxy fournit l'adresse de votre serveur IP plutôt que la vôtre, un tour de passe-passe qui brouille vos activités en ligne. Ils peuvent être utilisés ensemble, mais cela vous met-il plus à l'abri ? Ça dépend.

    L'utilisation de Tor pour se connecter à un proxy peut être utile si vous ne voulez pas qu'à l'autre bout de la connexion on sache que vous utilisez Tor (ou si l'autre bout bloque Tor). Mais bien que vous puissiez utiliser un proxy pour vous connecter à Tor, vous êtes en fait moins sécurisé que vous ne le seriez directement avec Tor, car la connexion entre vous et le proxy Internet n'est pas protégée. Et, comme avec l'utilisation de Tor en tant que méthode de sécurité autonome, votre connexion sera plus lente. 

    Si vous souhaitez utiliser Tor et que votre FAI local bloque les connexions à Tor, eh bien, c'est là qu'un VPN est utile.

    Astuce pratique : Si vous souhaitez coupler un proxy avec Tor, utilisez le menu « Configurer » de votre navigateur Tor pour authentifier votre serveur proxy.

    Pouvez-vous utiliser Tor et un VPN ensemble ?

    Avec la facilité d'utilisation du VPN et la quasi-invulnérabilité de Tor, vous pouvez utiliser les deux ensembles pour un double chiffrement. Ce double pointage devrait laisser les mauvais acteurs dans la poussière de votre piste Internet, mais cela ne signifie pas que nous le recommandons.

    Alors que Tor fournit à vos données plusieurs couches de chiffrement et de protection par obscurcissement de l'itinéraire, la faille se trouve au nœud de sortie, lorsque vos données quittent Tor et se dirigent vers la destination finale. De par la conception de Tor, vous ne savez pas plus qui se trouve dans le nœud de sortie et où il se trouve qu'il ne sait qui vous êtes. C'est peut-être sûr... mais peut-être que c'est un acteur malveillant qui essaie d'inspecter votre connexion. En utilisant en plus un VPN, vous pouvez protéger vos données : les données sont chiffrées quand elles entrent dans Tor, et elles le sont toujours quand elles en sortent.

    Le VPN vous permet de vous connecter à Tor sans qu'il soit évident que vous utilisiez Tor, tout en masquant votre adresse IP d'origine.

    Ne vous attendez pas à ce que votre connexion Internet soit rapide.

    Astuce pratique : Si vous souhaitez utiliser les deux ensembles, téléchargez d'abord Tor, puis installez un VPN. Cependant, démarrez d'abord votre VPN, puis lancez votre navigateur Tor.

    Essayez notre VPN pour avoir la meilleure combinaison de facilité, de sécurité et de vitesse

    Maintenant que vous avez lu les trois méthodes les plus courantes pour sécuriser vos activités Internet, vous avez peut-être conclu que le VPN est supérieur en termes de facilité d'utilisation, de sécurité et de vitesse.

    Avec 400 millions d'utilisateurs dans le monde, Avast possède l'expérience et l'expertise pour vous aider à maintenir un profil bas dans un espace numérique public. Laissez le VPN Avast SecureLine vous équiper d'un masque indispensable pour vous déguiser des regards indiscrets d'Internet.

    Connectez-vous de façon privée sur votre iPhone
    avec le VPN Avast Secureline

    ESSAI GRATUIT

    Connectez-vous de façon privée sur votre Android
    avec le VPN Avast Secureline

    ESSAI GRATUIT