45880134985
academy
Sécurité
Sécurité
Voir tous les Sécurité articles
Confidentialité
Confidentialité
Voir tous les Confidentialité articles
Performances
Performances
Voir tous les Performances articles
Choisir la langue
Choisir la langue
Avast Academy Sécurité Dark Web Qu’est-ce que le dark web et comment y accéder ?

Qu’est-ce que le dark web et comment y accéder ?

Les sites web que vous visitez chaque jour ne représentent qu’une petite fraction de l’ensemble d’Internet. Au-delà de ce « web surfacique » se trouve le deep web, et au sein de ce dernier, le dark web. Découvrez ce qu’est le dark web et comment y accéder, puis apprenez à protéger vos données personnelles.

What_is_the_dark_web-Hero

Qu’est-ce que le dark web ?

Le dark web désigne tout le contenu n’étant pas indexé par les moteurs de recherche et nécessitant des logiciels ou autorisations spécifiques pour y accéder. Le contenu du dark web se trouve dans une partie d’Internet accessible uniquement par des navigateurs spécifiques ou via des configurations réseau bien particulières.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Mais cette partie sombre d’Internet est aussi conçue pour offrir un certain anonymat via le chiffrement des communications et le routage des contenus via de multiples serveurs. C’est là qu’intervient le terme « dark » : pour accéder au dark web, il faut utiliser un logiciel spécifique qui garantit l’anonymat.

    Souvent dépeint comme un forum anarchique destiné aux activités criminelles, le dark net n’est pas forcément sombre. C’est simplement un espace anonyme et sur le web, pouvant être tour à tour utilisé à bon escient comme à mauvais escient.

    Dark web vs deep web : quelle est la différence ?

    La différence entre le dark web et le deep web est que le deep web désigne les sites et pages web n’étant sont pas indexés par les moteurs de recherche, comme les pages de connexion et les portails de paiement. Le dark web, en revanche, est configuré sur les darknets, qui sont des réseaux en ligne auxquels on ne peut accéder qu’avec des logiciels et techniques spécifiques.

    Le deep web est constitué de tout contenu qui se cache derrière des murs payants, des formulaires d’authentification, des identifiants ou des mots de passe. La majorité du contenu que l’internaute moyen consulte sur Internet provient du deep web : e-mails, informations bancaires, comptes sur les réseaux sociaux, abonnement à des services... Vous n’avez certainement pas envie que tous vos e-mails se retrouvent sur le web surfacique et que n’importe qui puisse les consulter.

    La majorité du contenu que l’internaute moyen consulte sur Internet provient du deep web : e-mails, informations bancaires, comptes sur les réseaux sociaux, abonnement à des services...

    Le dark web fait partie du deep web, mais il est construit sur des darknets : des réseaux superposés qui se trouvent sur Internet mais qui ne sont pas accessibles sans outils ou logiciels spéciaux comme Tor. Tor (« The Onion Router ») est un logiciel d’anonymat. Vous pouvez accéder au réseau Tor via le Navigateur Tor.

    Contrairement aux navigateurs web classiques, le Navigateur Tor utilise le routage en oignon, qui chiffre et achemine le trafic à travers de multiples serveurs dans le monde pour cacher votre adresse IP et fournir une navigation privée. En outre, tous les domaines du réseau Tor utilisent l’extension « .onion » (au lieu de .com »). Les couches de l’oignon correspondent aux différentes couches de chiffrement et de confidentialité du réseau Tor.

    Iceberg résumant les différences entre le web surfacique, le deep web et le dark web.A : le web surfacique regroupe tous les sites publics indexés (blogs, sites de e-commerce, sites d’information, YouTube...).
    B : le deep web est constitué de sites dont l’accès nécessite une connexion (messagerie électronique, portail bancaire, service d’abonnement...).
    C : le dark web n’est accessible qu’avec des outils spécifiques, (comme le Navigateur Tor) et son contenu n’est pas indexé par les moteurs de recherche.

    Comment accéder au dark web

    Le moyen le plus rapide d’accéder au dark web est de télécharger et d’installer le Navigateur Tor, qui acheminera votre trafic via le réseau Tor. Sur Tor, vous pouvez taper n’importe quelle URL que vous souhaitez visiter, y compris les domaines .onion du dark web.

    Comment accéder au dark web, en toute sécurité

    Le moyen le plus sûr de se rendre sur le dark web est de passer par le réseau Tor. Pour plus de sécurité, connectez-vous d’abord à un VPN, puis utilisez Tor en mode Tor-over-VPN. De nombreux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) et gouvernements peuvent se méfier de l’utilisation de Tor, et un VPN cachera votre activité sur Internet et empêchera quiconque de savoir que vous utilisez Tor.

    1. Connectez-vous à un VPN sûr et fiable.

      Masquez votre adresse IP et chiffrez votre connexion Internet avec un VPN digne de confiance, comme le VPN Avast SecureLine. Bien qu’ils proposent tous deux un certain niveau de chiffrement, notez que le VPN et Tor sont deux choses bien distinctes. Si vous vous connectez au VPN avant d’utiliser Tor, personne (pas même votre FAI), ne saura que vous avez téléchargé et utilisé le Navigateur Tor.

    2. Téléchargez et installez le Navigateur Tor.

      Le Navigateur Tor est un navigateur gratuit qui achemine votre trafic à travers le réseau chiffré Tor. Veillez à télécharger le Navigateur Tor depuis le site officiel du Projet Tor, car les téléchargements tiers sans licence peuvent être accompagnés de logiciels malveillants.

    3. Surfez sur le dark web avec le Navigateur Tor.

      Avec le Navigateur Tor, vous pourrez accéder aux domaines .onion du dark web. Étant donné que le dark web est largement non réglementé, faites attention à ne pas visiter de sites web sombres sans vous assurer au préalable de leur authenticité.

    4. Protégez votre identité.

      Sur le dark web, tout n’est pas forcément dangereux, mais on y trouve beaucoup d’arnaques. Lorsque vous communiquez ou faites des achats sur le dark web, utilisez des adresses e-mail chiffrées et anonymes et payez avec un portefeuille de crypto-monnaie anonyme.

    Avant d’accéder au dark web, installez un puissant logiciel de sécurité pour protéger votre appareil.

    Outils et services du dark web

    La navigation sur le dark web n’est pas aussi simple que la navigation web classique, mais certains outils peuvent vous aider. Les moteurs de recherche du dark web et les forums comme Reddit peuvent vous aider à trouver des sites dark fiables, à consulter avec un navigateur du dark web.

    Navigateurs pour le dark web

    Le navigateur standard du dark web est le Navigateur Tor, qui dirige le trafic de votre navigateur à travers le réseau Tor afin que vous puissiez accéder au darknet. Lorsque votre trafic passe par Tor, il est chiffré et rebondi entre au moins trois points de relais, appelés « nœuds ». Cela permet de masquer l’origine des données (et de rendre difficile la recherche de votre adresse IP). Mais en contrepartie, le Navigateur Tor est beaucoup plus lent qu’un navigateur web normal.

    Moteurs de recherche pour le dark web

    Les moteurs de recherche du web surfacique ne permettent pas d’accéder au dark web, mais les moteurs de recherche spécialisés dans le dark web peuvent vous aider à trouver ce que vous cherchez. DuckDuckGo est un moteur de recherche populaire axé sur la confidentialité qui ne vous suit pas sur le web lorsque vous l’utilisez. Le moteur de recherche pour le dark web de DuckDuckGo indexe les pages du dark web, mais vous devrez les ouvrir avec le Navigateur Tor.

    Parmi les autres moteurs de recherche du dark web, on peut citer Not Evil, Torch, Haystack et Ahmia. Le subreddit r/deepweb est un bon point de départ pour interroger des utilisateurs plus expérimentés sur la façon de faire des recherches sur le dark web et le deep web. Enfin, le Hidden Wiki est une collection de liens vers le dark web, mais ces liens peuvent ne pas fonctionner et mener à des sites dangereux.

    Sites du dark web

    Les sites dark ne peuvent être visités qu’avec un navigateur dark, et la plupart des URL dark sont des chaînes de lettres et de chiffres apparemment aléatoires. Rien à voir avec les URL faciles à mémoriser du web surfacique.

    Le Hidden Wiki est un site du web surfacique qui propose une collection de liens vers le dark web, mais ces liens ne fonctionnent pas toujours et ne sont pas forcément sûrs. Utilisez-le pour vous faire une idée du type de sites dark que vous pourriez avoir envie de visiter. Mais avant de visiter un site sur le dark web, procurez-vous un logiciel de cybersécurité complet pour vous protéger des menaces que vous pourriez rencontrer.

    Histoire du dark web

    On marque souvent le début du dark web par le lancement de Freenet, en 2000. Le Freenet – le projet de thèse de Ian Clarke, étudiant à l’université d’Édimbourg (Écosse) – a été conçu comme un moyen de communiquer, d’échanger des fichiers et d’interagir en ligne de manière anonyme.

    En 2002, le dark web a connu un développement majeur lorsque des scientifiques soutenus par le U.S. Naval Research Laboratory ont créé et lancé le réseau Tor. À l’époque, Internet était encore récent, et il était facile de pister les gens tout en restant anonyme. Le réseau Tor a été créé pour ouvrir des canaux de communication sûrs aux dissidents politiques et aux agents des services de renseignement américains à travers le monde.

    Le réseau Tor a été créé pour ouvrir des canaux de communication sûrs aux dissidents politiques et aux agents des services de renseignement américains à travers le monde.

    Par la suite, le code sous-jacent de Tor a été publié sous une licence libre, et un organisme à but non lucratif appelé le Projet Tor a été formé. En 2008, le Navigateur Tor a été publié, ce qui a permis à tout le monde d’accéder facilement au dark web.

    Quelle taille fait le dark web ?

    Le dark web peut paraître immense, mais il est en réalité assez limité. Selon des chercheurs de Recorded Future, on estime qu’il existe un peu plus de 55 000 domaines .onion, mais que seuls 8 400 d’entre eux (soit environ 15 %) sont effectivement actifs. Ce qui fait que le réseau de sites sur le dark web ne représente environ que 0,005 % de celui du web surfacique.

    Les domaines du dark web ont tendance à être irréguliers – de nouveaux apparaissent et d’autres disparaissent, ce qui est logique puisque certains de ces sites peuvent proposer des biens et services douteux ou illégaux.

    Le Projet Tor affirme que sur les 2 millions de personnes qui utilisent Tor chaque jour, seulement 1,5 % d’entre elles accèdent à des sites cachés, ou sombres. L’étude de Recorded Future mentionne également que 86 % des sites du dark web sont en anglais, suivi de l’allemand et du russe, ce qui donne une idée des utilisateurs qui les consultent.

    Que se passe-t-il aujourd’hui sur le dark web ?

    Comme les caractéristiques principales du dark web sont la confidentialité et l’anonymat, il est facile de rapidement en conclure que tout ce qui s’y passe est illégal. Et bien que de nombreux cybercrimes y soient commis, le dark web sert également de cadre à des activités tout à fait légales.

    Certaines personnes préfèrent simplement ne divulguer aucune information en ligne et utilisent Tor pour consulter des web classiques en dehors du dark web ou pour consulter des informations ou des forums dans cet espace.

    Le dark web est-il utilisé à des fins illégales ?

    Oui, le dark web est souvent utilisé pour mener à bien des activités illégales. Il est possible d’acheter et de vendre des drogues, des logiciels malveillants et des contenus interdits sur les places de marché du darknet. Certains sites commerciaux du darknet proposent à la vente des armes et des produits chimiques dangereux.

    Des pirates y proposent des ransomwares en tant que service (RaaS), où les cybercriminels peuvent « louer » une souche de ransomware à son créateur en échange d’une rémunération ou d’un pourcentage des paiements de rançon. D’autres vendent des logiciels exploités que d’autres cybercriminels peuvent utiliser pour infecter les victimes avec des logiciels malveillants et voler des données personnelles.

    La place de marché la plus connue était Silk Road (« route de la soie »), qui depuis son lancement en 2011 fonctionnait un peu comme un marché Amazon de la drogue. En 2013, le FBI a pu fermer Silk Road et son créateur, Ross Ulbricht, a été condamné à perpétuité.

    Les places de marché sur le dark web proposent de très nombreux produits illégaux, qui vont de la drogue aux marchandises volées, en passant par les organes humains ou les données personnelles volées.Les places de marché sur le dark web proposent de très nombreux produits illégaux.

    La fraude et les escroqueries y sont monnaie courante : offres trop belles pour être vraies, faux services nécessitant un paiement anticipé, etc. Des pirates y vendent leurs services, par exemple pour accéder à un compte de messagerie électronique, à un profil sur les réseaux sociaux ou à toute autre information utilisable dans le cadre d’un vol d’identité.

    Avast Breachguard vous aide à garder vos données hors du dark web. En surveillant les places de marché connues sur le dark web, Avast BreachGuard vous alerte immédiatement si et quand vos données sont mises en vente. Ainsi, vous pouvez changer vos mots de passe et protéger vos comptes avant que quelqu’un ne puisse utiliser vos données contre vous.

    Disponible aussi sur PC

    Disponible aussi sur Mac

    Disponible aussi sur Mac

    Disponible aussi sur PC

    Qu’est-ce qui se vend sur le dark web ?

    Les places de marché du dark web offrent une gamme de produits légaux et illicites. Voici un aperçu de plusieurs des articles illégaux que vous pouvez acheter – avec leur prix, d’après l’indice des prix du dark web 2021 publié par Privacy Affairs.

    Articles sur le dark web

    Prix sur le dark web

    Visa ou MasterCard clonée avec code PIN

    25 $

    Identifiants volés pour se connecter à un compte bancaire en ligne, solde minimum de 2 000 $

    120 $

    Compte Coinbase piraté (vérifié)

    610 $

    Compte Facebook piraté

    65 $

    Passeport européen falsifié

    4 000$

    Malware Android, 1 000 instances

    900 $

    Attaque DDoS sur un site non protégé

    De 15 $ (1 heure) à 1 000 $ (1 mois)


    Les fuites de données se retrouvent souvent assez vite sur le dark web. Lorsque des courtiers en données sont piratés, les données volées peuvent inclure des cartes de crédit compromises, des numéros de sécurité sociale et d’autres données, en fonction de ce qui a été exposé lors de la violation. C’est un moyen d’usurpation d’identité et d’attaques de doxing courant .

    Si vous en êtes victime, signalez l’usurpation d’identité au plus vite. Et souvenez-vous qu’il y a d’autres moyens, plus simples et plus sûrs, de prévenir le vol d’identité que d’avoir à racheter vos données sur le dark web.

    Avast BreachGuard surveille le dark web pour y détecter les violations de données 24 heures sur 24. S’il détecte une fuite, BreachGuard vous en avertit immédiatement et vous aide à renforcer la sécurité de vos données.

    Disponible aussi sur PC

    Disponible aussi sur Mac

    Disponible aussi sur Mac

    Disponible aussi sur PC

    Le dark web est-il dangereux ?

    Le dark web peut être dangereux, car en l’absence de toute réglementation, il est bien plus risqué de s’y promener que sur le web surfacique. Les logiciels malveillants et les escroqueries y sont disséminés comme des mines. Et comme les sites sont assez différents sur le dark web, il est plus difficile de distinguer les sites web sûrs des sites frauduleux, et donc plus facile d’être victime d’une arnaque.

    Les habitués du dark web savent qu’il est possible d’exploiter la réputation douteuse de l’espace et des services proposés. Et si certaines places de marché du dark web proposent des avis d’utilisateurs, ce n’est pas le cas de toutes. L’absence de réglementation par les autorités ou les autres utilisateurs permet aux cybercriminels de réaliser facilement des escroqueries.

    Est-il illégal de naviguer sur le dark web ?

    La légalité de l’accès au dark web varie d’un pays à l’autre. Aux États-Unis, la visite du dark web est légale, bien que l’utilisation de Tor sans la sécurité d’un VPN puisse attirer l’attention de votre fournisseur d’accès à Internet ainsi que du gouvernement. Si la visite du dark web est légale, son utilisation à des fins criminelles ne l’est absolument pas.

    Les protections de la vie privée sur le dark web sont cruciales pour les activistes et les lanceurs d’alerte.

    Le rôle principal du dark web est la navigation anonyme. Certaines personnes utilisent cet anonymat pour des raisons illégales, mais la protection de la vie privée sur le dark web est essentielle pour les militants et lanceurs d’alerte. Les domaines sur le dark web peuvent être d’une importance vitale pour les militants dans les pays privés de liberté d’expression et qui souhaitent partager des informations ou s’organiser sans risquer d’être poursuivis.

    Le dark web est-il illégal ? En soi, non. Mais y accéder peut l’être, selon l’endroit où vous vous trouvez. Vérifiez toujours la législation de votre pays avant de visiter le dark web, d’utiliser Tor ou un VPN.

    Préserver vos données du dark web

    Les violations de données sont fréquentes et vos identifiants de connexion et autres données sont peut-être déjà sur le dark web. À moins que vous n’y soyez vous-même, le seul moyen de savoir si quelqu’un vend ou non vos données est d’effectuer une analyse du dark web.

    Avast BreachGuard scanne le dark web et vous alerte immédiatement s’il détecte vos données personnelles. BreachGuard vous guidera dans le processus de récupération de vos comptes et les protégera avant qu’un pirate ne puisse utiliser vos informations d’identification divulguées. Sécurisez vos données et empêchez les pirates d’accéder à vos comptes grâce à un outil spécialisé de surveillance du dark web.

    Disponible aussi sur PC

    Disponible aussi sur Mac

    Disponible aussi sur Mac

    Disponible aussi sur PC

    Questions fréquentes

    Le dark web est-il illégal ?

    Accéder au dark web est tout à fait légal. Le dark web limite le suivi en ligne, et des personnes comme des journalistes ou activistes peuvent avoir de nombreuses raisons légitimes de l’utiliser pour garantir leur confidentialité. Mais le dark web est aussi le terrain fertile de nombreuses activités illégales. Et tout comme dans la vie réelle, utiliser le dark web à des fins criminelles n’est jamais légal.

    Si vous utilisez Tor pour accéder au dark web ou débloquer des sites web, le plus sûr est de vous connecter avec un VPN. En raison de l’association du dark web avec des activités illicites, votre utilisation de Tor peut être suivie par votre fournisseur d’accès à Internet, ce qui attire l’attention sur votre comportement de navigation.

    Puis-je accéder au dark web depuis mon téléphone ?

    Vous pouvez accéder au dark web depuis votre téléphone avec une application de navigation dédiée au dark web. Installez l’application – comme le navigateur Tor pour Android ou le navigateur Onion pour iPhone – et saisissez une URL [point]onion pour commencer à naviguer.

    Comme toujours, pensez à vous protéger des menaces en ligne avec un logiciel de sécurité mobile pour Android ou iOS. Et utilisez un VPN pour Android ou un VPN pour iOS pour vous connecter de façon encore plus sécurisée et anonyme.

    Qu’est-ce que Tor ?

    Tor est un navigateur web utilisé pour rester anonyme en ligne ou accéder au dark web. Tor partage des similitudes avec les VPN et les serveurs proxy dans la mesure où tous ces outils offrent un certain niveau de navigation anonyme. Tor peut être utilisé conjointement avec un VPN pour obtenir des niveaux puissants et superposés de confidentialité et d’anonymat.

    Le dark web est-il dangereux ?

    Accéder au dark web n’est pas nécessairement plus risqué que de naviguer sur le web surfacique ou sur le deep web. Selon la raison pour laquelle vous utilisez le dark web, il peut même être plus sûr en raison de sa protection accrue de la vie privée. Pour utiliser le dark web en toute sécurité, il suffit de respecter les pratiques de sécurité recommandées, comme de ne cliquer que sur des liens de confiance et utiliser un logiciel antivirus. Et si vous utilisez un VPN, vous obtiendrez une couche supplémentaire de protection.

    Peut-on être suivi sur le dark web ?

    Il est très difficile de suivre l’activité de quelqu’un sur le dark web. Lorsque vous utilisez Tor – qui fait transiter votre trafic Internet par de nombreux « nœuds » de relais différents –, votre activité en ligne est masquée car vous naviguez de façon anonyme. Tor prend également en charge diverses extensions de confidentialité, mais cela ne signifie pas qu’on ne peut pas vous suivre sur le dark web. Si vous vous connectez à des comptes personnels sur le dark web ou si vous visitez des sites web contenant des scripts de suivi, votre activité peut être suivie.

    Connectez-vous de façon privée sur votre Android

    avec le VPN Avast Secureline

    ESSAI GRATUIT

    Connectez-vous de façon privée sur votre iPhone

    avec le VPN Avast Secureline

    ESSAI GRATUIT
    Dark Web
    Sécurité
    Ivan Belcic & Brittany Nelson
    18-12-2020
    -->