academy
Sécurité
Confidentialité
Performance
Choisir la langue
Avast Academy Confidentialité Navigateur Navigation privée et confidentialité en ligne

Navigation privée et confidentialité en ligne

Vous vous inquiétez pour votre confidentialité ? Vous avez bien raison. Garder vos activités secrètes est difficile avec le suivi en ligne.

Want_a_private_browser-The_essential_guide_to_online_privacy-Hero

En plus d’ouvrir la porte aux ransomwares, aux chevaux de Troie et aux attaques de phishing, les navigateurs vendent vos données les plus privées : détails de carte de crédit, mots de passe, historique des sites Web visités, centres d’intérêt, recherches et habitudes. Nous vous expliquerons comment régler cela, mais tout d’abord, pensez à utiliser un navigateur privé, même si cela revient à abandonner celui que vous utilisez actuellement.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    À la fin de cet article, vous saurez tout sur :

    • Les navigateurs Internet et leur fonctionnement

    • Les cookies et ceux qui sont bons ou non

    • Le types d’informations que les sites Web collectent

    • Le mode de fonctionnement de la navigation privée

    • Comment configurer votre navigateur pour reste privé

    Qu'est-ce qu’un navigateur Internet ?

    Un navigateur Internet (ou navigateur Web) est le logiciel que vous utilisez pour consulter vos e-mails, visiter des sites ou faire quoique ce soit en ligne. C'est un programme léger capable de traduire le code Web des pages en texte, photos, vidéos ou applications Web, ce qui permet aux humains de les comprendre leur contenu et d’interagir avec.

    Chaque système d’exploitation à son propre navigateur intégré. Mais il existe des douzaines de programmes indépendants que vous pouvez télécharger gratuitement.

    Les navigateurs Web les plus populaires sont :

    • Google Chrome

    • Mozilla Firefox

    • Internet Explorer/Edge (Windows)

    • Safari (iOS)

    • Opera

    browser-os-market-share.jpg

    Source : https://www.w3counter.com/

    Google et Mozilla ont tous deux des projets de navigateur open-source permettant aux développeurs de créer leurs propres logiciels. Vous avez donc un large choix. Notre navigateur Avast Secure Browser est basé sur Chromium de Google (même Opera a abandonné son vieux moteur pour lui). Comodo IceDragon et Waterfox sont basés sur Firefox.

    Google et Mozilla ont tous deux des projets de navigateur open-source permettant aux développeurs de créer leurs propres logiciels. Vous avez donc un large choix. Notre navigateur Avast Secure Browser est basé sur Chromium de Google (même Opera a abandonné son vieux moteur pour lui). Comodo IceDragon et Waterfox sont basés sur Firefox.

    Qu'est-ce qu'un cookie ?

    Internet regorge de mystères et les cookies font probablement partie de ses plus déroutants. S’agit-il e programmes ou de fichiers ? Sont-ils bons ou mauvais ? Faut-il autoriser les sites Web à les exécuter ou les bloquer ?

    Les cookies sont des fichiers de texte qui contiennent diverses informations sur votre navigateur, sur votre activité Web ou sur votre ordinateur. Il ne peuvent pas vous infecter avec un virus. En fait, ils ne font rien du tout, ils s’installent juste sur votre ordinateur et conservent les détails que votre navigateur peut receuillir (identifiants de connexion, sites Web visités, activité Web, etc.). Et ce n’est pas toujours une mauvaise chose.

    En règle générale, les cookies servent à fluidifier au maximum Internet. Ils opèrent en arrière-plan pour que les boutiques en lignes se rappellent de ce que vous avez dans votre panier ou pour que vous n’ayez pas à toujours saisir vos identifiants de connexion sur Facebook. Adorables !

    Mais beaucoup d’entre eux utilisent des trackeurs qui situent ce que vous avez visité ou recherché, récoltant des données privées comme vos centres d’intérêts et préférences, vos symptômes et sujets de préoccupation, vos projets personnels ou professionnels.

    Plus important encore, toutes ces données peuvent être utilisées pour vous envoyer des annonces et des messages de marketing personnalisés. Si vous n’aimez pas le fait que les publicitaires, les experts marketing (voire le gouvernement) recueillent des informations sur vous, la différence entre les bons et les mauvais cookies devrait vous intéresser.

    Types de cookies

    • Cookies de session (aussi appelés cookies in-memory ou cookies transitoires) : ce sont des fichiers temporaires qui ne sont sur votre ordinateur que lorsque vous naviguez sur le Web. Ils ne conservent aucune donné d'utilisateur mais ils permettent de naviguer sur différentes pages d’un site sans avoir à s’y reconnecter, ou permettent à votre navigateur de se mémoriser ce qu’il y a dans votre panier. Les cookies de session sont supprimés à la fermeture de votre navigateur.

    • Cookies persistants : ils sont actifs jusqu’à une date spécifique ou pour une certaine durée. Quand ils sont actifs, ils envoient des informations sur vos habitudes de navigation, permettant aux annonceurs de vous suivre (ce qui explique pourquoi on les appelle souvent « cookies de suivi »). Cependant, ils peuvent aussi vous permettre de rester connecté à une session, pour vous éviter d’avoir à saisir votre nom d'utilisateur et mot de passe à chaque visite.

    • Cookies tiers : ils appartiennent à d’autres domaines que celui sur lequel vous êtes. Ils sont souvent installés par des entreprises ou organisations ayant acheté un espace publicitaire sur un site et voulant utiliser leurs propres méthodes pour vous envoyer des publicités personnalisées. Ce sont les cookies tiers qui font que vous voyez sur tous les sites les mêmes publicités pour les mêmes produits.

    • Cookies Flash : ils sont stockés localement sur votre ordinateur, sans votre accord explicite. Vous n’êtes peut-être même pas au courant qu’ils s'y trouvent ! Vous ne pouvez pas les contrôler depuis les paramètres de votre navigateur et ils ne se suppriment pas avec les cookies normaux, c’est-à-dire que vous devez les supprimer manuellement. Ils peuvent stocker des informations utiles comme l’avancée d’un jeu, mais aussi suivre vos visites ou dévoiler vos paramètres.

    • Supercookies, permacookies, ou cookies zombie : ce sont des fragments de code sauvegardés dans plusieurs emplacements sur votre ordinateur, plus des cookies Web enregistrés dans votre navigateur (en général dans votre répertoire Adobe Flash). Cela complique leur localisation et suppression, et même si votre navigateur est configuré pour supprimer les cookies, il ne peut pas supprimer ceux qui se trouvent dans d’autres dossiers. De plus, les cookies zombie répliquent vos cookies Web une fois supprimés. Tant que tous les zombies n’ont pas été exterminés, vous serez suivi..

      disable-computer-cookies.jpg

    D’ailleurs, qui vous suit ?

    Si vous vivez dans l’Union européenne, vous savez sûrement que la plupart des sites Web utilisent des cookies. En effet, une loi sur les Cookies exige des sites Web de demander le consentement de leurs visiteurs avant de conserver ces fichiers sur leurs appareils. Il reste cependant des millions d'utilisateurs dans le monde qui ne savent pas qu’ils sont suivis.

    Des chercheurs de l’Université de Washington ont démontré que 75 % des sites Web les plus populaires au monde utilisaient des outils de suivi. Chaque site peut utiliser des dizaines de cookies qui lui sont propres, plus certaines trackeurs tiers qui recueillent constamment des informations à votre sujet. En fait, une autre étude publiée par Mascherari Press a révélé que des centaines de sites Web populaires étaient branchés à une infrastructure complexe baptisée The Information-Tracking Superhighway, permettant à tous les trackers tiers d'accéder librement à des quantités massives de données sur la super autoroute.

    Et maintenant accrochez-vous bien : certaines entreprises possèdent en moyenne 3 000 données sur chacune des 350 millions de personnes de leur base de données. Que savent-ils de vous ? Tout ce qui concerne votre lieu de résidence, vos restaurants préférés, vos habitudes ou les sites que vous avez visités, des données plus personnelles telles que des informations médicales ou des scores de crédit.

    Qu'est-ce qu'une empreinte numérique ?

    Les cookies sont un moyen de suivre votre activité, mais avec l’empreinte numérique, les sites Web peuvent également déterminer votre identité. Comment ? En recueillant des informations sur votre appareil, système d'exploitation, polices, résolution d'écran, profondeur de couleur, fuseau horaire, version de navigateur, plugins et autres paramètres (par exemple, si vous bloquez les cookies ou les publicités).

    En outre, les entreprises de données et les annonceurs qui sont derrière chaque site Web suivent votre activité. Ils savent les articles que vous avez lus ou ignorés , les vidéos que vous avez regardées et celles que vous avez arrêtées au bout de 3 secondes, les e-mails promotionnels que vous avez lus ou envoyés dans votre dossier Corbeille sans même les ouvrir, les sujets qui vous intéressent, les publicités que vous avez cachées, celles de Facebook qui vous avez aimées ou les Tweets que vous avez retweetés.

    Cela peut vous paraître inoffensif. Qui va s'offusquer du fait que les annonceurs savent la police que vous utilisez ? Plus de personnes que vous ne le croyez. Rassemblés, tous ces fragments d'information constituent votre empreinte numérique unique, permettant aux sites Web de vous identifier, puis de diffuser des annonces personnalités.

    anti-tracking-anti-fingerprinting.jpg

    Comment arrêter le suivi en ligne ?

    Il y a beaucoup de moyens de réduire la quantité d'informations personnelles que vous cédez chaque jour : en supprimant ou en désactivant les cookies ou en utilisant un navigateur privé. Voyons quelles options s’offrent à vous.

    1. Désactivez les cookies

    Pour bien fonctionner, les sites Web ont besoin de cookies. Se cacher des annonceurs est donc compliqué. Vous pouvez désactiver les cookies et le plugin Flash, mais cela pourrait gâcher votre expérience de navigation : vous devrez vous reconnecter à chaque compte à chacune de vos visites, vous ne pourrez pas faire d’achats car rien ne sera sauvegardé dans votre panier, ni voir d’animations, et votre navigateur pourrait se bloquer ou planter.

    Le plus sûr, c’est de désactiver le suivi par des tiers et de supprimer régulièrement les cookies. Cela vous donnera un plus grand niveau de confidentialité sur Internet, tout en pouvant faire des achats et surfer normalement. Les cookies sont stockés dans votre navigateur Web. Vous devez donc accéder à vos paramètres de confidentialité et parcourir les différentes options, qui peuvent varier d'un navigateur à un autre.

    Voici comment gérer vos cookies et paramètres de confidentialité sur les 5 navigateurs les plus populaires :

    2. Utilisez des applis ou des plugins anti-pistage

    Plugins, add-ons, extensions... Peu importe comment vous choisissez de les nommer, ils ont tous les même fonction : améliorer votre expérience de navigation. Ces logiciels légers sont installés sur votre navigateur pour ajouter de nouvelles fonctionnalités que le navigateur lui-même est incapable d’offrir.

    Les modules complémentaires de confidentialité peuvent servir à bloquer les cookies de suivi, les scripts et les annonces en ligne. Certains d'entre eux fonctionnent en arrière-plan, tandis que d'autres doivent être activés ou configurés pour fonctionner. Certains d'entre eux sont gratuits, d'autres payants, alors prenez le temps de faire des recherches, de vérifier les avis, les instructions et les commentaires des utilisateurs avant d'installer quoi que ce soit.

    Vous pouvez aussi utiliser un logiciel anti-pistage, comme  Avast AntiTrack Premium, pour savoir et bloquer ceux qui vous suivent, masquer votre empreinte digitale, et obtenir un contrôle total sur tous vos navigateurs grâce à diverses fonctionnalités et paramètres de confidentialité. Ces applications installent généralement une extension sur votre navigateur, mais sont contrôlées à partir de leur propre tableau de bord.

    3. Utilisez un navigateur privé

    La configuration de votre navigateur peut être compliqué, et si vous ne savez pas ce que vous faites, vous pourriez vous retrouver avec des pages Web endommagées. Installer trop de modules complémentaires n'est pas non plus une solution, car cela peut sérieusement ralentir votre navigation.

    L'essor de la technologie de suivi a motivé les développeurs à créer leurs propres navigateurs avec des fonctions et des paramètres de confidentialité intégrés permettant de contrôler les informations que vous partagez, les personnes avec qui vous les partagez et comment.

    Lancé en 2002,Tor (The Onion Router) est considéré comme l'un des premiers réseaux anonymes. Le groupe à l'origine de ce projet a également construit un navigateur qui, au lieu de se connecter directement aux sites Web, passe par un certain nombre de serveurs gérés par des bénévoles du monde entier, formant un réseau de tunnels virtuels pour garder votre activité privée.

    Tor est livré avec des paramètres de confidentialité pré-configurés, il est portable, et vous pouvez même l'exécuter sur un lecteur flash. Il est complètement gratuit, disponible sur Windows, Mac, Linux et Android. Il cache votre historique, vos publications, vos messages instantanés et toutes vos communications en ligne. Même s’il est plus lent que les autres navigateurs, les activistes de la liberté sur Internet le recommandent et même les journalistes l'utilisent pour entrer en contact avec des sources qui ont besoin de garder leur activité et leur localisation confidentielles, comme les dénonciateurs.

    Il existe aussi des dizaines de navigateurs privés gratuits (Tor, Epic et Comodo sont les plus populaires). Beaucoup d'entre eux sont construits sur le même cadre que Chrome ou Firefox.  Et sans nous vanter, nous avons aussi notre propre navigateur, Avast Secure Browser, qui comprend des fonctionnalités de sécurité supplémentaires et qui ne bloque pas seulement le suivi et l’empreinte numérique, mais aussi les annonces (ce qui accélère aussi votre navigation).

    4. Utilisez un VPN (réseau privé virtuel)

    Les VPN  sont disponibles sous forme d’applications autonomes ou d’extensions de navigateur. Certains sont gratuits, d’autres payants. En plus de vous protéger sur les réseaux Wi-Fi publics en chiffrant votre connexion ou en vous aidant à contourner les blocages de contenu (en modifiant votre position géographique), ils masquent également votre adresse IP,  cachant ainsi votre activité de votre fournisseur d'accès Internet ( FAI).

    Mais pour quoi faire ? Parce que votre FAI est autorisé (s'il n'est pas obligé) à rassembler et à conserver des enregistrements de votre historique de navigation. Dans certains pays, notamment aux États-Unis, ils peuvent même  vendre vos données sans votre consentement.

    Un VPN n'empêche pas les cookies d'être enregistrés sur votre ordinateur ou les annonceurs de vous profiler. Il s'agit cependant d'un outil essentiel pour ceux qui se soucient de leur sécurité et de leur confidentialité en ligne. Gardez à l'esprit que certains produits gratuits vous font payer d'une autre façon : s’ils peuvent vous cacher des  pirates, de votre FAI ou de la surveillance d’un gouvernement, ils peuvent aussi établir votre profil de données ou ouvrir la porte à d'innombrables risques de sécurité.

    use-a-vpn.jpg

    5. Utilisez le mode Navigation privée

    Mode incognito, navigation privée ou fenêtre InPrivate... chaque navigateur le nomme différemment mais en quoi le mode privé préserve-t-il votre vie privée ? En gros : il ne fait pas grand chose. Il ne permet que de cacher votre activité aux personnes utilisant le même ordinateur, en empêchant votre historique d'être enregistré sur votre disque dur.

    En mode privé, vos recherches, les pages que vous visitez ou les informations que vous saisissez pour vous connecter ou remplir des formulaires ne sont pas enregistrées. Votre historique de téléchargement n'est pas enregistré non plus, mais vos fichiers restent sur votre ordinateur après la fermeture de votre navigateur. Pour une couche supplémentaire de confidentialité, Firefox offre une protection de suivi, tandis qu'Opera vous permet d'utiliser un VPN.

    Cette fonctionnalité est très pratique lorsque vous naviguez depuis un ordinateur public (dans un cybercafé ou un aéroport), lorsque vous achetez un cadeau en ligne et que vous voulez garder la surprise, ou lorsque vous ne voulez pas que votre conjoint voit ce que vous avez fait sur le Web.

     Le mode de navigation privée n'offre pas une confidentialité totale, car votre FAI, vos routeurs, vos pare-feu et vos serveurs proxy peuvent toujours suivre votre activité. Certains serveurs proxy sont mieux que d’autres, mais si vous pensez que cela vous cache de votre employeur ou d’un gouvernement, vous vous trompez. Gardez à l'esprit que les autorités peuvent toujours demander l’accès à votre historique en ligne. 

    Nous espérons que cet article vous permis de mieux comprendre le fonctionnement des navigateurs et des cookies et, surtout, comment arrêter le suivi en ligne invasif. Pourquoi ne pas commencer par essayer notre navigateur Avast Secure Browser ? Tout comme notre antivirus primé, il est totalement gratuit ! Et si vous ne voulez pas changer de navigateur, notre appli Avast AntiTrack Premium peut masquer votre identité en ligne pour vous débarrasser des annonceurs.

    Connectez-vous de façon privée sur votre iPhone
    avec le VPN Avast Secureline

    ESSAI GRATUIT

    Connectez-vous de façon privée sur votre Android
    avec le VPN Avast Secureline

    ESSAI GRATUIT