academy
Sécurité
Sécurité
Voir tous les Sécurité articles
Confidentialité
Confidentialité
Voir tous les Confidentialité articles
Performances
Performances
Voir tous les Performances articles
Choisir la langue
Choisir la langue
Avast Academy Sécurité Malwares Qu’est-ce qu’un scareware (ou alarmiciel) ? les détecter, les éviter, les supprimer

Qu’est-ce qu’un scareware (ou alarmiciel) ? les détecter, les éviter, les supprimer

Vous avez déjà vu des fenêtres s’afficher sur votre écran, vous avertissant que votre ordinateur avait été infecté par un virus ? Si c’est le cas, vous avez fait l’expérience d’une attaque de scareware, qui cherche à forcer l’utilisateur à acheter un logiciel de sécurité frauduleux. Apprenez comment reconnaître et éliminer les scarewares et comment un antivirus de confiance peut vous éviter de vous faire escroquer.

What-is-scareware-and-how-to-remove-it-Hero

Qu’est-ce qu’un scareware (ou alarmiciel) ?

Un scareware, aussi appelé alarmiciel, est une technique d’escroquerie au malware qui utilise des fenêtres d’alertes de sécurité et autres techniques d’ingénierie sociale pour vous faire peur et vous forcer à payer des logiciels frauduleux présentés comme de vraies solutions de cybersécurité. Les scarewares peuvent n’être que de simples logiciels superflus et ne présenter que peu de danger, mais dans le pire des cas, il peut s’agir de programmes véritablement malveillants.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Les notifications des scarewares se font passer pour des avertissements émis par les éditeurs de logiciels antivirus et utilisent des tactiques d’ingénierie sociale pour convaincre l’utilisateur qu’il est en présence d’une infection par un malware qui doit être traitée de façon urgente.

    Une fois la victime convaincue qu’elle doit payer le logiciel frauduleux, le scareware va souvent infecter sa machine avec le même type de malware qu’il promettait justement d’éliminer. Et tant que le malware de l’escroc reste sur votre système, vous restez vulnérable face à d’autres tentatives d’extorsion comme les attaques par ransomware ou l’utilisation d’un logiciel espion pour voler vos informations de carte de crédit et commettre un vol d’identité.

    Comment repérer les scarewares

    Une fois que vous savez ce que vous cherchez, il est facile de repérer les arnaques aux fausses alertes au virus que les cybercriminels utilisent pour diffuser les scarewares.

    Le premier signe de la présence d’un scareware est un flot de notifications ou de bannières sur l’écran. Ces fenêtres d’antivirus frauduleuses sont conçues pour vous faire paniquer en vous avertissant de failles de sécurité urgentes, la plupart du temps avec beaucoup de majuscules et de points d’exclamation. Alors que les scarewares se diffusent aussi sur iOS et Android, il est encore plus important de rester attentif quelle que soit la plateforme et quel que soit le système d’exploitation.

    Le premier signe de la présence d’un scareware est un flot de notifications à l’écran. Ces fenêtres sont conçues pour vous faire paniquer en vous avertissant de failles de sécurité urgentes.

    Les entreprises de sécurité légitimes n’ont jamais recours à de telles tactiques invasives pour faire la promotion de leurs produits. En fait, plus les alertes sont persistantes et dramatiques, plus il y a de chances que vous soyez en présence d’un scareware. Et même si vous êtes certain que la notification ou l’offre de produit est légitime, vérifiez systématiquement tout nouveau logiciel en faisant une recherche sur le web avant de le télécharger.

    Contrairement aux vrais outils de suppression des virus, les malwares sont aussi susceptibles d’affecter les performances de votre ordinateur. Et vous verrez certainement encore plus de fenêtres s’afficher après avoir installé le scareware. Donc, même si vous ne repérez le scareware qu’après l’avoir installé, agissez immédiatement. Plus vous attendez, plus vous vous exposez à d’autres vulnérabilités et plus vous augmentez les risques de vol d’identité.

    Exemples de scarewares

    Les exemples les plus courants prennent tous une forme ou une autre d’escroquerie à la suppression de virus. Les fausses fenêtres ou notifications de virus prétendent en général que l’utilisateur est en présence de multiples infections qui risquent d’avoir des conséquences graves si elles ne sont pas immédiatement éliminées.

    Fenêtre typique de fausse alerte de virus utilisée pour intimider les utilisateurs et les forcer à télécharger un scareware.Exemple du genre de notification que vous pouvez voir lors d’une attaque par un scareware.

    Parfois, ces fenêtres de virus se font même passer pour autre chose, par exemple des fenêtres du système d’exploitation ou des fenêtres venant d’une autre source de confiance. L’arnaque à l’alerte de virus Google est une de ces tactiques qui vise à pousser l’utilisateur à télécharger un programme malveillant.

    Notification scareware pour un outil de nettoyage conçue pour ressembler à une véritable alerte de virus publiée par Google.Exemple de notification de scareware conçue pour ressembler à une véritable alerte Google.

    Une autre technique souvent utilisée par les escrocs au scareware est de présenter de faux boutons Fermer ou X qui installent automatiquement un programme malveillant dès que vous cliquez dessus. De nombreuses publicités en ligne ont elles aussi recours à cette astuce.

    Si vous téléchargez accidentellement un scareware, vous risquez de vous retrouver avec un programme qui ressemble en apparence à un véritable antivirus, et qui semble fonctionner aussi comme tel. Mais en réalité, ce logiciel frauduleux est systématiquement totalement inopérant et n’offre aucune protection contre les véritables cybermenaces.

    En réalité, les scarewares sont souvent de simples programmes malveillants qui vont infecter votre machine avec des virus informatiques ou des logiciels espions, endommager vos fichiers et vous laisser totalement exposé à la fraude à la carte de crédit et au vol d’identité.

    Comment supprimer un scareware

    Si vous avez téléchargé par accident un scareware sur votre appareil, vous devez le supprimer immédiatement. Vous pouvez commencer par supprimer le téléchargement, mais vous risquez de ne pas éliminer certains programmes ou fichiers plus coriaces que le malware laisse derrière lui. Pour cela, vous devrez installer un véritable logiciel antivirus capable d’éliminer toutes ces traces.

    Voici comment supprimer un alarmiciel en 3 étapes :

    Étape 1 : désinstallez le faux programme antivirus.

    Comme le scareware prend l’apparence d’un programme antivirus tout ce qu’il y a de plus légitime, il devrait être assez simple de repérer et de désinstaller le programme téléchargé.

    Comment supprimer un alarmiciel d’un PC


    1. Saisissez panneau de configuration. dans la zone de recherche de Windows, puis sélectionnez Panneau de configuration. dans les résultats qui s’affichent.

      Comment rechercher le Panneau de configuration via le menu Démarrer de Windows pour supprimer les scarewares
    2. Dans la catégorie Programmes, sélectionnez Désinstaller un programme.

      Comment retrouver la section Programmes du Panneau de configuration de Windows pour supprimer un scareware.

    3. Une fois que vous avez repéré le scareware, cliquez sur Désinstaller, puis sur OK si une boîte de dialogue s’affiche.

      Se débarrasser d’un scareware en désinstallant une application depuis le Panneau de configuration de Windows.

    Comment supprimer un alarmiciel d’un Mac


    1. Recherchez le programme indésirable dans la catégorie Applications de la fenêtre Finder. Cliquez dessus et faites-le glisser vers la corbeille, ou double-cliquez dessus et sélectionnez Déplacer vers la corbeille.

       Supprimer un scareware sur Mac en faisant glisser l’application dans la Corbeille.
    2. Maintenant, videz la Corbeille pour supprimer définitivement le programme.

    Étape 2 : Accédez au Mode sans échec avec prise en charge réseau

    Ensuite, redémarrez votre ordinateur en Mode sans échec avec prise en charge réseau pour pouvoir installer les outils de suppression des malwares sans exposer votre appareil à d’autres menaces.

    Mode sans échec de Windows avec prise en charge réseau


    1. Cliquez sur le bouton Marche/Arrêt dans le menu Démarrer tout en maintenant enfoncée la touche Maj lorsque vous cliquez sur Redémarrer.

    2. Au redémarrage, sélectionnez Résolution des problèmes dans le menu d’options de redémarrage avancées.

      Ouvrir le menu du Mode débogage pendant le redémarrage de Windows pour redémarrer l’ordinateur en mode sans échec avec prise en charge réseau.
    3. Choisissez Options avancées.

      Ouvrir le menu Options avancées pendant le redémarrage de Windows pour redémarrer l’ordinateur en mode sans échec avec prise en charge réseau.
    4. Accédez à Paramètres de démarrage.

      Ouvrir le menu Paramètres de démarrage pendant le redémarrage de Windows pour redémarrer l’ordinateur en mode sans échec avec prise en charge réseau.
    5. Appuyez sur F5 pour sélectionner le Mode sans échec avec prise en charge réseau pour démarrer en mode sans échec avec accès à Internet.

      Activer le mode sans échec avec prise en charge réseau pendant le redémarrage de Windows pour supprimer un scareware.

    Mode sans échec sur Mac

    Éteignez normalement votre appareil et attendez 10 secondes. Redémarrez votre Mac en maintenant enfoncée la touche Maj jusqu’à ce que la fenêtre d’ouverture de session s’affiche. Vous êtes désormais en Mode sans échec et vous pouvez vous connecter normalement.

    Étape 3 : installez un logiciel antivirus de confiance

    Une fois en mode sans échec, vous pouvez sans problème télécharger des outils de suppression des malwares légitimes pour rechercher et éliminer les fichiers laissés par le scareware. Pour les appareils mobiles, utilisez un logiciel de suppression des malwares pour Android ou un détecteur de virus pour iPhone.

    Installez Avast Antivirus Gratuit et lancez une analyse antivirus complète pour éliminer tous les malwares restant sur votre appareil. Vous pouvez aussi planifier l’exécution d’une analyse au démarrage lorsque vous redémarrez votre ordinateur. Cette analyse vérifie en profondeur votre ordinateur pour éliminer toutes les formes de malware qui peuvent s’y cacher.

    Une fois que vous avez installé Avast Antivirus Gratuit, vous bénéficiez d’analyses intelligentes en temps réel, capables de détecter et de bloquer les virus et autres malwares les plus récents. Vous bénéficiez aussi de plusieurs couches de sécurité afin de bloquer les malwares avant même qu’ils atteignent votre machine.

    Comment éviter les alarmiciels

    Les scarewares ont recours à des techniques d’ingénierie sociale pour forcer les utilisateurs à remettre en question leur propre sécurité. Tenez-vous informé et suivez ces quelques conseils pour vous aider à repérer les attaques de scarewares et éviter de tomber dans le piège.

    • Ne cliquez jamais sur les notifications de malwares. Si vous voyez un message, une bannière ou une fenêtre qui vous avertit que votre ordinateur a été infecté et vous invite à télécharger une solution, c’est presque à coup sûr une escroquerie. Ne cliquez pas.

    • Tenez votre navigateur à jour. Les mises à jour contribuent à vous protéger de ces notifications. Activez les mises à jour automatiques pour vous assurer de disposer de la version la plus récente du navigateur. Mieux encore, utilisez un navigateur privé et sécurisé pour ajouter une autre couche de défense face aux scarewares et autres menaces en ligne. Avast Secure Browser bloque même les attaques de phishing, les téléchargements malveillants et vous aide à combattre le pistage sur le web, et tout cela gratuitement.

    • Utiliser tous les outils réseau. Les bloqueurs de publicités, les filtres d’URL et les pare-feu contribuent à réduire le nombre de scarewares à la source et à empêcher les fausses fenêtres de notification de malwares de s’afficher sur votre écran.

    • Éviter les téléchargements accidentels. Pour vous débarrasser des fenêtres de scarewares, fermez la fenêtre du navigateur au lieu de cliquer sur les boutons Fermer ou X. Sous Windows, utilisez les touches Ctrl+Maj+Suppr pour ouvrir le Gestionnaire des tâches. Ensuite, recherchez le programme dans l’onglet Applications et cliquez sur Fin de tâche.

    • Utilisez toujours un logiciel antivirus de confiance. Lais le meilleur rempart contre les scarewares est encore un système de protection à jour fourni par une entreprise de confiance, car il vous avertit des menaces possibles et met rapidement en quarantaine, voire supprime les malwares qui arrivent jusqu’à votre ordinateur.

    Protégez votre appareil des scarewares avec Avast Antivirus Gratuit

    Le fait de savoir ce que sont les scarewares et comment les éviter permet de se protéger des fraudeurs qui cherchent à manipuler les victimes innocentes via leurs escroqueries. Mais rien n’offre le même niveau de protection et de fiabilité qu’une application antivirus complète qui vous défend face aux dernières menaces.

    Avast Antivirus Gratuit offre une suite de protections avancées capables d’empêcher tout programme malveillant de s’introduire sur votre machine. S’appuyant sur une technologie d’apprentissage automatique de pointe, Avast Antivirus Gratuit recherche et bloque les virus, les spywares et les ransomwares avant même qu’ils ne puissent affecter votre sécurité et vos données confidentielles.

    Connecté au plus grand réseau de détection des menaces, vous êtes parfaitement protégé 24 h/24 et 7 j/7 par Avast.

    Bloquez les alarmiciels et protégez-vous en temps réel avec Avast Mobile Security pour Android

    INSTALLER (GRATUIT)

    Protégez votre iPhone ou iPad en temps réel contre les cybermenaces avec Avast Mobile Security

    INSTALLER (GRATUIT)