28946778578
academy
Sécurité
Sécurité
Voir tous les Sécurité articles
Confidentialité
Confidentialité
Voir tous les Confidentialité articles
Performances
Performances
Voir tous les Performances articles
Choisir la langue
Choisir la langue
Avast Academy Sécurité Virus Comment supprimer un virus d’un téléphone Android

Comment supprimer un virus d’un téléphone Android

Les malwares sont une menace persistante sur Android. Découvrez les meilleures techniques vous permettant de supprimer les malwares sur Android et de vous débarrasser des virus et autres infections sur votre téléphone. Sinon, téléchargez Avast One pour supprimer immédiatement et automatiquement les malwares sur votre appareil et le protéger de futures contaminations.

Clubic-icon
2022
Antivirus performant, fiable
presse-citron-icon
2021
Meilleur antivirus
PC-editors-choice-icon
2021
Choix de la rédaction
Comment_supprimer_les_virus_sur_Android-Hero

Supprimer un virus d’un téléphone Android

La première méthode pour éliminer des malwares sous Android consiste à lancer une analyse antivirus.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Voici comment rechercher et supprimer automatiquement un virus sur votre appareil Android :

    Option 1 : supprimez le malware automatiquement

    Installez Avast One pour Android, une application gratuite qui analyse rapidement votre appareil pour repérer la présence éventuelle de virus. En cas d’infection, un message vous invitera à supprimer le virus rapidement et facilement.

    Étape 1 : lancez votre analyse antivirus

    La plupart des antivirus pour mobiles sont assez simples à utiliser. Appuyez simplement sur le bouton « analyser » et laissez l’application faire son travail.Exécution d’une analyse Smart Scan dans Avast One pour Android

    Étape 2 : résolvez les problèmes identifiés

    Une fois que vous avez terminé votre analyse, suivez les invites de l’interface utilisateur pour éliminer tout risque qui aurait pu être relevé.

    Option 2 : supprimez le malware manuellement

    Si vous n’utilisez pas d’application de sécurité mobile pour Android, ou si votre anti-malware n’est pas parvenu à résoudre le problème, sachez qu’il existe d’autres méthodes. Voici comment éliminer manuellement le malware sur votre smartphone Android :

    Étape 1 : passez votre téléphone en mode sans échec

    Le redémarrage de votre téléphone en mode sans échec empêche toutes les applications tierces de s’exécuter, y compris les malwares. Certains téléphones Android vous permettent de redémarrer en mode sans échec, tandis que d’autres ont besoin de quelques étapes supplémentaires.

    Sur de nombreux appareils, vous pouvez accéder au mode sans échec en maintenant le bouton d’alimentation enfoncé, comme pour éteindre votre téléphone.Le menu d’alimentation d’Android 7.0Appuyez pendant une ou deux secondes sur l’option Éteindre.Redémarrage en mode sans échec depuis le menu d’alimentation d’Android 7.0

    Appuyez sur OK lorsque vous êtes invité à redémarrer en mode sans échec.

    Une fois que vous êtes en mode sans échec, vérifiez si les problèmes persistent. S’ils ont disparu, il est probable qu’ils aient été causés par un malware présent dans une application tierce.L’écran d’accueil d’Android 7.0, indiquant que le mode sans échec est activé

    Étape 2 : consultez les applications téléchargées

    Une fois en mode sans échec, allez dans Paramètres > Applications. Recherchez les applications qui vous semblent suspectes, peut-être une appli que vous ne connaissez pas très bien, ou que vous ne vous souvenez pas avoir installée vous-même. Pour commencer, examinez les applications qui ont été installées juste avant que votre téléphone ne commence à avoir un comportement étrange.Le menu Applications d’Android 7.0

    Étape 3 : désinstallez les téléchargements récents

    Une fois que vous avez identifié une application potentiellement problématique, appuyez sur Désinstaller pour la supprimer définitivement. Si vous avez fait le mauvais choix, vous pouvez toujours la réinstaller par la suite. Parfois, des applications malveillantes vont même jusqu’à désactiver le bouton Désinstaller, auquel cas vous devez leur retirer leurs droits d’administration.Le menu Informations des applications d’Android 7.0

    Étape 4 : empêchez ces applications de devenir administrateurs de vos appareils

    Parcourez vos paramètres de sécurité pour trouver une liste d’applications dotées des autorisations d’administrateur de l’appareil. Selon votre version d’Android ou le fabricant de votre téléphone, la marche à suivre peut ressembler à ça : Paramètres > Sécurité > Administrateurs de l’appareil.

    Depuis cet endroit, voyez si l’application fautive figure sur la liste. Si c’est le cas, regardez si la case à droite de son nom est cochée.Le menu Administrateurs de l’appareil d’Android 7.0

    Si oui, décochez la case, puis sélectionnez Désactiver cet administrateur de l’appareil pour supprimer ses privilèges d’accès. Revenez maintenant à l’application dans Applications téléchargées. Le bouton Désinstaller devrait maintenant être actif, vous pouvez donc supprimer l’appli.

    Enfin, accédez à votre dossier Téléchargements et supprimez le fichier d’installation du malware au format .apk, si vous l’y repérez.

    Redémarrez votre téléphone en mode de fonctionnement normal et vérifiez que les symptômes ont bel et bien disparu. Si tel est le cas, félicitations : vous êtes parvenu à supprimer un virus de votre téléphone Android. Dans le cas contraire, tentez de répéter l’opération, cette fois en désinstallant une autre application, ou envisagez une réinitialisation complète qui restaurera les paramètres d’usine.

    Gardez à l’esprit qu’une réinitialisation des paramètres d’usine supprime toutes les applications et leurs données de votre téléphone, raison pour laquelle une sauvegarde périodique des données est toujours la bienvenue.

    Option 3 : réinitialisez votre téléphone Android

    Si les deux méthodes précédentes n’ont pas résolu votre problème, vous pouvez réinitialiser votre téléphone à ses paramètres d’usine. Voici comment réinitialiser votre smartphone Android pour vous débarrasser des malwares :

    Étape 1 : effectuez une restauration des données d’usine

    Allez dans Paramètres > Sauvegarde et réinitialisation > Réinitialisation aux données d’usine.Le menu Sauvegarde et réinitialisation dans les paramètres d’Android 7.0

    Ensuite, appuyez sur Réinitialiser l’appareil.L’écran de réinitialisation aux données d’usine d’Android 7.0

    Étape 2 : saisissez votre code d’accès quand vous y êtes invité

    Saisissez votre code d’accès pour continuer, puis appuyez sur Tout supprimer. Dans la capture d’écran ci-dessous, l’utilisateur est invité à saisir un code d’accès générique, car aucun mot de passe n’est activé sur cet appareil (vous devez toujours protéger votre téléphone par mot de passe !).L’écran de confirmation du mot de passe pour réinitialiser un appareil Android 7.0

    Étape 3 : Redémarrez de votre appareil

    Une fois la réinitialisation aux paramètres d’usine terminée, votre téléphone redémarrera et vous guidera à travers ses procédures de configuration initiale.L’écran d’accueil d’Android 7.0 sur un smartphone Asus

    Étape 4 : restaurez à partir d’une sauvegarde antérieure

    Enfin, il vous sera demandé si vous souhaitez restaurer votre téléphone à partir d’une sauvegarde ou recommencer à zéro. Vous pouvez alors choisir de restaurer votre téléphone à partir d’une sauvegarde antérieure à l’installation de l’application malveillante.Le menu de configuration d’Android 7.0 sur un smartphone Asus

    Les appareils Android peuvent-ils contracter des virus ?

    Les smartphones Android sont sensibles à différents types de malwares mais échappent généralement aux virus informatiques. Un virus s’infiltre dans les fichiers de votre système d’exploitation et détourne les ressources de votre appareil pour se reproduire et proliférer. Les malwares qui ciblent votre téléphone Android n’agiront probablement pas de la sorte. Pour en savoir plus au sujet des malwares sur mobiles, consultez notre article dédié sur les virus et autres malwares qui s’en prennent aux smartphones.

    Souvent, les malwares Android sont distribués sous la forme d’applications malveillantes capables entre autres de dérober vos données, d’espionner vos activités ou encore d’endommager votre appareil. Les virus sont un type de malware qui, en règle générale, ne concerne pas les appareils Android. Toutefois, on emploie régulièrement le terme de « virus Android » pour désigner tout type de malware ciblant ce système d’exploitation.

    Donc, si vous vous demandez comment supprimer les virus de votre téléphone Android, faites-vous à l’idée que ce sont en réalité des logiciels malveillants que vous devez éliminer.

    Le premier malware de téléphone

    Avant que les smartphones ne deviennent les compagnons omniprésents qu’ils sont aujourd’hui, le virus du téléphone portable était considéré comme une sorte de mythe. On pensait alors que « les ordinateurs peuvent attraper des virus, mais les smartphones sont immunisés ». Cette sécurité illusoire s’est brisée en 2004, lorsque le groupe de pirates 29A a créé le ver mobile Cabir et l’a envoyé en qualité de preuve de concept à plusieurs laboratoires de cybersécurité.

    Une fois installé, Cabir (un ver de réseau) affichait le mot « Caribe » sur l’écran des appareils infectés tout en cherchant à en infecter d’autres via des connexions Bluetooth actives. Cabir étant simplement une preuve de concept, il n’a causé aucun dommage direct, mais le message était clair : les téléphones aussi peuvent être infectés par des malwares.

    Dans le sillage de Cabir, de nombreux acteurs malveillants ont profité des nouvelles opportunités de semer le chaos et de s’enrichir en créant leur propre malware et en causant potentiellement d’énormes dégâts. Ces mesures incluent notamment :

    • SymOS/Kiazha.A : ransomware cheval de Troie qui ciblait Symbian OS et supprimait tout SMS entrant ou sortant.

    • CommWarrior : ver qui réinitialise le téléphone le 14 de chaque mois. Des images de crânes s’installent en tant que package à thème, mais le fichier finit par désactiver les programmes et les applications. Il transforme également toutes les icônes du téléphone en Jolly Roger ou en pièces de puzzle.

    De nombreuses menaces de malwares ont surgi depuis que les smartphones ont gagné en popularité, et encore davantage continuent de faire surface chaque jour. Les cybercriminels inventent constamment de nouvelles méthodes pour convaincre les utilisateurs d’installer leur malware. Participez activement à votre sécurité numérique en approfondissant vos connaissances sur le fonctionnement de ces menaces et sur ce que vous pouvez faire vous en protéger.

    Types de malwares de téléphone

    Les malwares Android prennent différentes formes, et chacune a ses propres spécificités et vecteurs d’entrée préférés. Voici les types plus courants de malwares Android :

    Spyware

    Ce type de malware vise à glaner discrètement les informations présentes dans votre téléphone pour les transmettre au pirate. Pour vous inciter à les installer, les cybercriminels font passer leurs spywares pour des applications légitimes. Une fois installé, le spyware enregistre des informations telles que les SMS, les URL parcourues, l’activité des applications, les saisies clavier, les noms d’utilisateur et les mots de passe.

    Ransomwares

    Comme son nom l’indique (« ransom » signifie rançon), un ransomware vous empêche d’accéder à votre appareil ou à vos données et les retient en otage en échange d’une rançon qui peut être de taille. La tentation de payer une rançon pour récupérer votre appareil et vos fichiers est certes compréhensible, mais vous ne devez jamais payer un cybercriminel. Essayez plutôt de supprimer le malware de votre appareil Android, puis de restaurer une version sauvegardée antérieure.

    Ver

    Il s’agit du type de malware Android le plus agressif. Conçus pour se répliquer et se propager à l’infini, les vers sont autonomes et peuvent agir sans intervention de la part de l’utilisateur. Ils arrivent généralement par SMS, MMS ou autres supports numériques.

    Chevaux de Troie

    Les chevaux de Troie (« trojans ») se font passer pour des applications légitimes et infectent votre téléphone une fois l’application installée. Contrairement aux vers, les chevaux de Troie nécessitent l’intervention d’un utilisateur pour les installer avant qu’ils ne puissent agir. Une fois activés, les chevaux de Troie peuvent installer des malwares supplémentaires, désactiver d’autres applications, enregistrer vos données personnelles ou verrouiller votre téléphone pendant un certain temps.

    Exemples spécifiques de malwares Android

    Les laboratoires de menaces d’Avast ont découvert plusieurs souches de malwares Android. En effet, nos chercheurs travaillent sans relâche pour détecter ces applications malveillantes et obtenir au plus vite leur retrait du Google Play Store afin d’en limiter la diffusion.

    • En 2011, les experts Avast ont mis au jour un groupe d’applications malveillantes sur le Google Play Store qui envoyaient des SMS vers des numéros surtaxés. Nous avons alerté Google qui a ensuite retiré les programmes en question.

    • En 2018, les laboratoires de menaces d’Avast ont découvert la présence d’adwares préinstallés sur des appareils Android neufs. Nous avons retrouvé ces malwares sur près de 18 000 appareils dans plus de 100 pays et avons convaincu Google de restreindre les fonctionnalités malveillantes de l’application concernée.

    • En 2019, une nouvelle famille de ransomwares Android a été découverte. Nommée Filecoder, celle-ci s’est d’abord propagée au travers de messages publiés sur des forums tels que Reddit, poursuivant sa route vers tous les contacts des téléphones ainsi infectés. Une fois dans l’environnement Android, le ransomware chiffre la plupart des fichiers de l’appareil et exige une rançon de 200 $.

    • En 2020, Avast a traqué un adware Android diffusé via TikTok. Pour l’anecdote, l’arnaque a été découverte par une adolescente de 12 ans qui a envoyé un rapport à Avast !

    • En 2020, les chercheurs Avast ont encore repéré 21 applications malveillantes sur Google Play. Celles-ci se faisaient passer principalement pour des applications de jeux vidéo mais contenaient en réalité un adware.

    • La même année, les laboratoires de menaces Avast ont également découvert la présence d’un cheval de Troie bancaire sur Google Play. Ce convertisseur de devises, téléchargé plus de 10 000 fois, cachait en fait une application malveillante ciblant les mobinautes espagnols. Grâce au signalement d’Avast, Google a pu prendre les mesures nécessaires.

    Cette liste ne comprend que quelques exemples parmi les centaines, voire les milliers d’applications Android malveillantes encore dans la nature. Voici d’autres souches de virus Android connues : Agent Smith (virus), publicités sur l’écran de verrouillage d’Android, ransomware Android, Android Police (virus), Anubiscrypt (ransomware), Com.google.provision, Com.android.system.ui, Com.android.gesture.builder, DoubleLocker (virus ransomware), faux avertissement viral Android, Funnwebs.com, GhostCtrl (virus), Ghost Push (virus), Gooligan (malware), HummingBad (virus), HummingWhale (virus), Invisible Man, JavaTcmdHelper (virus), Lastacloud (virus), LeakerLocker (virus ransomware), Lockdroid (ransomware), LokiBot (virus), Mazar (malware), NotCompatible (virus), Opt Out (virus), malware Android ciblant les voitures connectées, Svpeng (virus), Tizi Android (virus) et bien plus.

    Infections Android vs infections iPhone

    Face aux malwares, les appareils Android et les iPhone présentent des vulnérabilités différentes et distinctes. Si iOS a longtemps été considéré comme immunisé contre les malwares, des attaques récentes ont prouvé que les iPhone sont eux aussi sensibles aux cybermenaces.

    Les utilisateurs Android contractent plus d’infections que les utilisateurs iOS tout simplement parce que l’on peut télécharger les applications Android depuis divers portails (Android représente près de 90 % de part de marché mondiale des smartphones). Certains de ces portails sont sécurisés, mais d’autres ne le sont pas.

    Les utilisateurs iOS téléchargent essentiellement leurs applications à partir de l’App Store officiel d’Apple, qui utilise certaines des mesures de sécurité les plus robustes qui existent. Les applications sur les téléphones portables et tablettes iOS sont exécutées dans la Sandbox, ce qui signifie que leur capacité à interagir avec d’autres applications ou avec iOS lui-même est limitée. Les applications Android sont également exécutées dans la Sandbox, mais dans une moindre mesure. Alimentant les appareils Samsung, Huawei et Google lui-même, Android est le système d’exploitation de téléphone mobile le plus populaire au monde. Cette base d’utilisateurs est si vaste qu’il est difficile d’assurer à tous la mise à jour vers la dernière version sécurisée du système d’exploitation. Par conséquent, les pirates disposent de plus de temps pour affiner leur technique et cibler plus d’utilisateurs Android.

    D’où proviennent les malwares Android

    Connaître l’origine habituelle des malwares Android, c’est déjà les tenir à distance de votre appareil mobile.

    Applications infectées

    Les pirates reconditionnent des applications populaires avec des logiciels malveillants puis distribuent les versions infectées via diverses boutiques d’applications et portails de téléchargement. Cette technique est si efficace que les cybercriminels créent souvent de toutes nouvelles applications spécialement pour inciter les utilisateurs à les installer. L’utilisateur pense avoir trouvé une nouvelle application intéressante, mais au lieu de cela, il télécharge un malware Android.

    Malvertising

    Le malvertising, ou publicité malveillante, consiste à insérer des logiciels malveillants dans des annonces diffusées via des réseaux publicitaires. En cliquant sur ces publicités, vous déclenchez le téléchargement d’un virus sur votre appareil. Soyez également à l’affût des fenêtres contextuelles de virus sur les appareils Android, car bon nombre de ces annonces apparaissant généralement par le biais de ces fenêtres pop-up. Pour savoir comment les neutraliser, lisez notre article sur les meilleurs bloqueurs de pop-up pour Android.

    Arnaques

    Les arnaques en ligne comprennent les attaques de phishing et autres méthodes populaires diffusées par e-mail ou SMS. Vous recevez un lien, mais lorsque vous cliquez dessus, le site Web active le téléchargement d’un malware sur votre appareil. C’est l’un des moyens les plus courants de contracter une infection sur votre téléphone Android.

    Téléchargements directs

    Les infections directes consistent à relier un appareil ciblé à un autre appareil contrôlé par le pirate qui installe manuellement le malware. C’est de l’espionnage d’entreprise de très haut niveau. Ne branchez jamais votre téléphone sur un ordinateur non fiable et ne connectez jamais d’accessoires inconnus à vos appareils.

    Comment savoir si votre téléphone contient un malware ?

    Les signes ne sont pas toujours simples à reconnaître, mais vous pouvez apprendre à détecter les malwares sur votre téléphone Android. Si vous avez tout lu jusqu’ici, vous êtes déjà expert pour détecter un malware sur vote téléphone : vous pouvez effectuer une analyse à l’aide de votre appli de sécurité mobile ou examiner les applications téléchargées récemment en entrant en mode sans échec. Maintenant que vous savez quoi faire lorsque vous en détectez un, voici certains des symptômes susceptibles de vous faire douter et de vous demander : « Est-ce que mon téléphone a un virus ? ».

    Des applications qui bloquent… souvent

    Certaines applications ont tendance à se bloquer de temps à autre, mais vous apprenez à reconnaître le comportement normal d’une application au fil du temps. Si plusieurs applications se bloquent plus fréquemment qu’à l’ordinaire, vous avez peut-être affaire à un malware Android.

    Augmentation inexpliquée de l’utilisation de vos données mobiles

    C’est une chose de découvrir que vous manquez de données après avoir débloqué des sites et englouti la dernière saison de votre série préférée. Mais si cela se produit alors que votre téléphone traîne dans votre poche toute la journée, vous pourriez avoir des raisons de vous inquiéter. Certains malwares consomment vos données mobiles lorsqu’ils passent à l’action, il est donc conseillé de vérifier l’état de vos données de temps à autre.

    Des publicités s’affichent constamment

    Vous pouvez bloquer les publicités intempestives gênantes avec certains navigateurs mobiles ou extensions de navigateur. Si des fenêtres intempestives surgissent même quand aucune application n’est en cours d’exécution, il y a de fortes chances que vous soyez victime d’une infection d’adware (logiciel publicitaire).

    Votre batterie s’épuise en un rien de temps

    La plupart des malwares ne sont pas optimisés et tendent donc à épuiser votre batterie plus rapidement que les applications légitimes.

    Votre facture de téléphone est astronomique

    À légal d’un bond dans vos données mobiles, un dépassement inattendu et inexplicable de votre facture téléphonique doit vous mettre la puce à l’oreille : un malware Android pourrait en être la cause. Il est toujours utile de parler d’une facture inhabituellement élevée avec votre fournisseur de téléphonie mobile.

    Applications inconnues

    Bien souvent, les utilisateurs ne prennent pas la peine de vérifier si la nouvelle application à la mode a bien été conçue par un développeur légitime, surtout s’agissant de l’immense offre de jeux à disposition. Ce manque de surveillance peut s’avérer coûteux, car l’application en question peut ouvrir la porte de votre téléphone à une application frauduleuse.

    Votre téléphone commence à surchauffer

    Votre téléphone peut surchauffer pour de nombreuses raison, mais une infection par malware est l’une des causes les plus courantes. Si vous ne faites rien d’anormal avec votre téléphone, il ne devrait pas être chaud au toucher.

    Conseils pour exécuter un antivirus sur Android

    Qu’est-ce qui rend une application antivirus fiable ? Qu’est-ce qui rend une application antivirus meilleure qu’une autre ? En plus de la recherche des malwares Android, quelles sont les autres fonctionnalités incontournables ?

    Commençons à la source

    Téléchargez l’application antivirus de votre choix depuis Google Play. Si vous téléchargez à partir du site du fabricant, le lien sur lequel vous cliquez devrait vous mener sur Google Play, à partir duquel vous téléchargerez l’application.

    Malheureusement, l’existence d’applications de sécurité porteuses de logiciels malveillants est une triste réalité. Souvent, les pirates se servent de pages frauduleuses et des réseaux sociaux pour mettre en avant des malwares sous couvert d’applications antivirus. Il est donc essentiel de…

    Bien faire vos recherches

    Même parmi les solutions antivirus de confiance, vous trouverez une multitude d’options qui prétendent être les meilleures. Bien souvent, elles vous proposent une version d’essai gratuite.

    Avant de faire votre choix, consultez certains laboratoires tels que AV-TEST et AV-Comparatives. Ces organisations indépendantes testent des applications antivirus et publient leurs résultats pour aider les consommateurs à choisir en toute connaissance de cause le produit à essayer.

    Avast figure systématiquement parmi les fournisseurs d’antivirus mobiles les mieux notés. Avast a d’ailleurs reçu le prix du choix de la rédaction PCMag dans la catégorie antivirus ainsi qu’une note de cinq étoiles de la part de TechRadar.

    Choisissez entre une version gratuite et une version payante

    Dans la plupart des cas, la version gratuite d’un développeur d’antivirus réputé suffira. Avast Mobile Security pour Android, par exemple, vous protège des virus, des malwares et des spywares. Il analysera également les applications pour détecter des chevaux de Troie et autres infections. En règle générale, vous n’avez pas à payer un programme premium pour vous protéger des cybermenaces. Voici un guide pratique des meilleurs logiciels antivirus gratuits du marché.

    L’application antivirus gratuite d’Avast vous aide aussi à optimiser et nettoyer votre smartphone Android. Elle offre des fonctionnalités supplémentaires, notamment l’optimisation de la RAM, l’antivol (qui inclut la possibilité de localiser et de verrouiller à distance un téléphone perdu ou volé), la suppression des fichiers indésirables, les contrôles de vitesse de téléchargement et de chargement et la protection en temps réel lors de la navigation sur le Web.

    Les avantages d’une version payante varient selon les développeurs. Les fonctions premium peuvent inclure un accès protégé par code PIN ou par empreinte digitale à certaines applications sensibles, ou un service VPN qui protège votre appareil lorsque vous êtes connecté à un réseau Wi-Fi public. Si vous souhaitez uniquement vous protéger des logiciels malveillants sur Android, à vous de voir quelles fonctionnalités supplémentaires vous tentent, même s’il est toujours bon de s’assurer une sécurité de haut niveau.

    Pour la majorité des utilisateurs mobiles, une application antivirus gratuite robuste devrait suffire. Choisissez-en une qui met automatiquement à jour ses définitions de virus pour rester protégé contre les dernières menaces.

    Protégez votre appareil Android

    La principale démarche à effectuer pour améliorer votre sécurité mobile est sans aucun doute d’installer un outil antivirus mobile éprouvé. Après tout, vous n’aurez plus à vous soucier de supprimer des malwares de votre appareil si ceux-ci ne parviennent même pas à atteindre votre téléphone.

    Protégez gratuitement votre appareil Android contre les virus, les malwares et autres menaces avec Avast One. Soignez votre cybersécurité à l’aide d’un outil dédié, intégral et adaptatif qui détecte et bloque les virus et les malwares avant qu’ils n’aient la possibilité d’infecter votre appareil. Vous bénéficierez en outre gratuitement d’un accès VPN, d’une protection contre la fuite de données et bien plus encore.

    Protégez votre appareil Android avec Avast One contre les malwares et autres cybermenaces

    INSTALLER (GRATUIT)

    Protégez votre iPhone avec Avast One contre les malwares et autres cybermenaces

    INSTALLER (GRATUIT)
    Virus
    Sécurité
    Ivan Belcic
    16-01-2020
    -->