academy
Sécurité
Confidentialité
Performance
Choisir la langue
Avast Academy Sécurité Virus Votre guide essentiel des virus informatiques

Votre guide essentiel des virus informatiques

Voler des informations personnelles, nuire aux performances de votre ordinateur, semer le chaos... Les virus peuvent tout faire. Contre les virus, votre meilleure défense est la prévention. Continuez à lire cet article pour en savoir plus sur les meilleurs moyens de vous défendre contre ce type insidieux d'attaque en ligne.

Computer_Virus-Hero

Qu'est-ce qu'un virus informatique ?

Énormément d'informations (vraies ou fausses) circulent en ligne sur le terme « virus », donc autant tirer les choses au clair et donner une définition du terme une fois pour toutes : un virus informatique est un logiciel ou une partie de code malveillant qui se réplique automatiquement et s'infiltre subrepticement dans votre appareil sans votre autorisation..

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Certains virus sont juste gênants, mais la plupart d'entre eux sont destructeurs et visent à infecter et prendre le contrôle de vos appareils. Un virus peut se propager d'un ordinateur et d'un réseau à l'autre en s'auto-reproduisant, tout comme un virus biologique passe d'une personne à une autre.

    Quelle est la différence entre virus et malware ? On a facilement tendance à employer le terme « virus » pour désigner tout logiciel dangereux, alors qu'un virus n'est rien d'autre qu'une catégorie de malware (logiciel malveillant), qui englobe tous les types de codes créés pour nuire. En plus des virus, il existe d'autres types de malware dont il faut se garder.

    Comment fonctionnent les virus informatiques ?

    Le terme « virus informatique » est un terme générique qui comprend de nombreux types différents de virus, de mécanismes de diffusion et d'effets. En définissant exactement le fonctionnement des virus, il est possible de les diviser en deux catégories : ceux qui infectent et commencent à se reproduire dès qu'ils s'introduisent dans votre ordinateur et ceux qui restent inactifs et attendent que vous les activiez (par exemple en exécutant leur code sans le vouloir). 

    What_is_Computer_Virus

    Les virus traversent quatre phases évolutives (inspirées du cycle de vie des virus décrit par les biologistes).

    • Phase inactive : le virus reste dissimulé dans votre système, en attente.

    • Phase de propagation : le virus amorce son attaque : il se reproduit et place des copies de lui-même dans des fichiers, des programmes et d'autres parties de votre disque. Les clones peuvent se modifier légèrement pour éviter d'être détectés et s'auto-reproduiront à leur tour, ce qui donnera lieu à la reproduction de nouveaux clones, et ainsi de suite.

    • Phase de déclenchement : une action spécifique est généralement requise pour déclencher ou activer le virus. Il peut s'agir d'une action effectuée par l'utilisateur, comme cliquer sur une icône ou ouvrir une application. Certains autres virus sont programmés pour prendre vie après un certain temps, par exemple après que votre ordinateur a redémarré dix fois (le but de cette pratique est de masquer l'origine de virus).

    • Phase d'exécution : le « spectacle » commence. Le virus libère sa charge utile, le code malveillant qui nuit à votre appareil.

    Comment les virus informatiques se propagent-ils ?

    Les virus informatiques disposent de plusieurs mécanismes de propagation par Internet. Des virus sont susceptibles de s'introduire dans votre ordinateur par les moyens ci-après :

    Icon_01E-mails : méthode de prédilection des cybercriminels, les e-mails peuvent également transmettre des pièces jointes nuisibles (sous la forme de fichiers exécutables au format .EXE ou .ZIP) ou des liens malveillants, voire contenir une source d'infection directement dans le corps du message via HTML.

    Icon_02Téléchargements : les pirates peuvent dissimuler des virus dans des applications, des documents envoyés via un service de partage de fichiers, des plug-ins et tout autre lieu où se trouvent des fichiers disponibles au téléchargement.

    Icon_03Services de messagerie : les virus peuvent être propagés via des messages SMS ou des services de messagerie tels que Facebook Messenger, WhatsApp et Instagram. Dans ce cas, à l'image des e-mails, ils prennent la forme de liens, de pièces jointes et de fichiers exécutables malveillants.

    Icon_04Anciennes versions de logiciels : si vous n'avez pas effectué de mises à jour de vos applications ou de vos systèmes d'exploitation depuis un certain temps, des vulnérabilités sont certainement présentes et les cybercriminels se feront un plaisir de les exploiter pour introduire des virus.

    Icon_05Malvertising : les virus peuvent être dissimulés dans des publicités en ligne, telles que des bannières publicitaires. Ce qui rend le malvertising (messages publicitaires malveillants) extrêmement dangereux est le fait que les criminels peuvent dissimuler leur code malveillant jusque dans des sites Web fiables tels que The New York Times et la BBC, les deux sites ayant été frappés par ce fléau.

    Fort heureusement, il existe des moyens faciles de vous préserver de ces vecteurs d'attaques sur lesquels nous allons nous pencher après.

    Que font les virus informatiques ?

    Lorsqu'il entre dans sa phase d'exécution et libère sa charge utile, un virus informatique lance son attaque et vous commencerez à en ressentir les effets négatifs sur votre appareil. Le virus prend le contrôle du code et des ressources de votre système pour se reproduire, raison pour laquelle vous pourriez rencontrer des difficultés durant cette phase. Méfiez-vous des effets décrits ci-dessous :

    • Une lenteur exaspérante

    • Des fichiers manquants ou compromis

    • Des fenêtres contextuelles qui s'affichent sans cesse

    • Le disque dur qui tourne à plein régime en permanence

    • Des logiciels ou le système d'exploitation qui s'interrompent ou se bloquent constamment

    • Certaines opérations s'effectuent sains raison apparente, par exemple des applications s'ouvrent seules ou de nouveaux fichiers apparaissent de façon aléatoire

    Avast_UI

    En plus des problèmes de performances, les virus peuvent également être à l'origine du vol de données personnelles sensibles comme les noms d'utilisateur, les mots de passe et les informations des cartes bancaires. Certains virus peuvent spammer tous vos contacts et tenter de les convaincre d'exécuter une action qui va introduire le virus chez eux, ce qui constitue une autre façon de se propager.

    Tous les appareils sont-ils susceptibles d'être infectés ?

    Pour répondre à cette question, nous devons revenir à la distinction entre les virus et les malwares : un virus n'est rien d'autre qu'un type de malware. Il y a énormément d'autres formes d'infection susceptibles de s'attaquer à votre ordinateur pour l'endommager, voler vos données et semer le chaos.

    Tous les appareils, y compris les appareils Mac, iOS et Android, peuvent contracter un malware. En fait, tout appareil susceptible de se connecter à Internet est également exposé aux malwares, même les appareils intelligents comme les cafetières ! 

    Des ransomwares aux spywares en passant par les chevaux de Troie, il existe des souches particulièrement agressives de malwares dont vous devez vous garder et protéger vos gadgets.

    Types de virus informatiques

    Même en se limitant à parler de virus (en laissant de côté d'autres formes de malwares qui ne s'auto-reproduisent pas), il en existe de très nombreux types distincts.

    Voici quelques exemples de virus informatiques qui pullulent sur Internet par les temps qui courent :

    • Virus à action directe : le type de virus le plus courant et le plus facile à créer est les virus à action directe : ils pénètrent dans votre ordinateur où ils sèment le chaos (généralement en s'attachant à des fichiers au format .COM ou .EXE) avant de s'auto-supprimer. Le célèbre virus Vienna recherchait des fichiers au format .COM pour les infecter et/ou les détruire. C'est le premier virus à avoir été vaincu par un programme antivirus en 1987, mais le correctif n'était pas disponible pour les personnes qui vivaient dans des pays soumis à des régimes communistes. En 1988, Pavel Baudis, le fondateur d'Avast, a également vaincu ce virus et a finalement pu apporter une solution aux personnes qui n'avaient pas eu accès au premier correctif.

    • Virus du secteur d'amorce : comme son nom l'indique, les virus du secteur d'amorce se faufilent dans votre secteur d'amorce (chargé de lancer le système d'exploitation de votre ordinateur au démarrage) pour infecter d'emblée votre mémoire. Ces types de virus se propageaient traditionnellement via des supports matériels, comme des disquettes, des clés USB et des CD. Dans la mesure où ces derniers deviennent obsolètes, le virus disparaît à son tour, mis à part sa dernière apparition en 2014 sous la forme du virus Stoner, qui affichait des messages de soutien à la légalisation de la marijuana.

    • Virus résident : il s'agit d'un autre type de virus qui infecte la mémoire RAM (mémoire à court terme). Logé dans votre RAM, ce virus peut subsister même lorsque l'élément infectant a été supprimé. Un exemple notoire de ce genre de virus est le virus Magistr, qui infecte tous vos amis en spammant la liste entière de contacts de votre messagerie électronique. Ce virus se livre également à la destruction massive de fichiers, détruit la mémoire de la carte mère de votre ordinateur et peut arriver jusqu'à vous envoyer des messages grossiers.

    • Virus multipartite : les virus multipartites sont particulièrement agressifs car ils montent en puissance en infectant à la fois vos fichiers et votre espace d'amorce. Ils sont très difficiles à éradiquer car ils peuvent dissimuler des morceaux de leur code dans des fichiers ou l'espace d'amorce. Le virus Invader en était l'un des exemples les plus connus : il commençait à écraser votre disque dur dès que vous appuyiez sur CTRL+ALT+DEL pour tenter de vous en débarrasser.

    • Virus polymorphes : les virus polymorphes, autre catégorie de virus coriaces, se cachent en changeant constamment de forme. Au fur et à mesure qu'ils se répliquent, leurs clones varient légèrement, ce qui en complique énormément la détection. Un exemple de virus polymorphe est VirLock, qui change de forme en y intégrant une partie de ransomware qui verrouille vos fichiers et vous demande de payer une rançon pour les récupérer.

    • Virus de macro : les virus de macro sont conçus pour être dissimulés dans des fichiers de documents Word, notamment aux formats .DOC ou .DOCX. Lorsque vous téléchargez le fichier, vous êtes invité à activer les macros, ce qui déclenche le virus. Les ransomwares utilisent également volontiers des macros infectées. Tel est le cas de la souche Locky, qui visait essentiellement des institutions sanitaires en chiffrant leurs fichiers et exigeant le paiement d'une rançon pour les déchiffrer.

    Comment éviter les dernières menaces liées aux virus informatiques ?

    À l'instar de tout autre type de malware, la prévention est le meilleur des traitements. De bonnes habitudes de navigation vous mettent à l'abri des toutes dernières menaces liées aux virus informatiques. Voici quelques astuces qu'il faut garder à l'esprit :

    • Méfiez-vous de tout : méfiez-vous des promotions, des liens et des pièces jointes que vous n'attendiez pas dans vos e-mails et vos messages en général.

    • N'achetez que de l'authentique : évitez de pirater des fichiers média tels que de la musique ou des films à partir de plateformes de partage de fichiers. Vous ne pouvez jamais être sûr de rien lorsque vous téléchargez un fichier d'une source non vérifiée.

    • Soyez prudent même lorsque vous effectuez des achats dans des boutiques bien connues : Le Google Play Store et l'App Store d'Apple surveillent de très près la sécurité de leurs applications, mais certains logiciels malveillants se glissent parfois et parviennent à infecter quelques appareils avant d'être supprimés. Vérifiez qu'une application est sûre avant de la télécharger.

    • Ignorez les publicités et les pop-ups : des publicités frauduleuses peuvent infiltrer des virus ou d'autres formes de codes malveillants dans les messages publicitaires et il est donc préférable de ne jamais cliquer sur les publicités en ligne. Si l'un des produits présentés vous intéresse, rendez-vous directement sur le site Web de l'entreprise.

    • Installez les mises à jour : les seules fenêtres contextuelles à ne pas ignorer sont les notifications de mises à jour de votre système d'exploitation ou d'autres logiciels. Ces mises à jour comprennent souvent des correctifs de sécurité qui corrigent les vulnérabilités, il est donc important de les appliquer immédiatement.

    • Ajoutez une couche supplémentaire de protection : quel que soit votre niveau de compétence, les virus peuvent toujours vous filer entre les doigts. Renforcez votre ligne de défense à l'aide d'un antivirus puissant comme Avast Antivirus Gratuit qui servira de barrière de sécurité et bloquera les virus avant même qu'ils arrivent à approcher votre système.

    Si vous pensez que votre système a été infecté par un virus ou un autre type de malware, vous pouvez également effectuer une analyse et le supprimer avec Avast. Consultez nos guides pour obtenir plus d'informations sur les moyens de se défaire de tout code malveillant susceptible d'infecter vos appareils :

    Signes indiquant que votre appareil pourrait être infecté

    Vous est-il déjà arrivé que vos amis vous signalent que votre compte e-mail leur a envoyé un message suspect ? C'est un signe classique d'une infection par un virus. L'un des moyens de propagation des virus est l'envoi de messages indésirables à tous vos contacts, que ce soit par e-mail, par SMS ou par d'autres services de messagerie, dans l'espoir de multiplier les téléchargements.

    Tel qu'indiqué ci-dessus, il existe de nombreux signes d'alerte indiquant la présence d'un virus, tels que l'apparition de fenêtres contextuelles, des interruptions et blocages répétés de l'appareil et des applications, une lenteur des performances inattendue et, en particulier, des modifications inexpliquées apportées à votre appareil et/ou aux paramètres de votre compte.

    Dotez-vous de la meilleure protection contre les virus informatiques

    Si vous remarquez l'un des signes ci-dessus ou des problèmes de performances, il est temps de rassembler vos troupes et de prendre des mesures pour supprimer le virus. Avast dispose d'un outil de suppression des virus gratuit qui détecte et supprime tous les malwares présents dans votre système. De plus, Avast parvient à bloquer plus de 66 millions de menaces chaque jour, vous protégeant ainsi de futures infections. Bénéficiez d'une protection supplémentaire contre tout lien, téléchargement et site Web malveillant pour ne jamais être pris au dépourvu.

    Protégez votre iPhone des menaces
    avec Avast Mobile Security gratuit

    INSTALLATION GRATUITE

    Protégez votre appareil Android des menaces
    avec Avast Mobile Security gratuit

    INSTALLATION GRATUITE