110601391403
academy
Sécurité
Confidentialité
Performances
Français
Avast Academy Sécurité Autres menaces Qu’est-ce que le catfishing et comment le repérer ?

Qu’est-ce que le catfishing et comment le repérer ?

Le catfishing consiste à créer une fausse identité en ligne à des fins de tromperie, d’escroquerie ou d’usurpation d’identité. Les catfishers établissent une relation avec leur victime pour récolter des informations personnelles, souvent via les réseaux sociaux ou applications de rencontre en ligne. Apprenez à identifier les signes de catfishing et procurez-vous une solution de sécurité complète comme Avast One pour vous protéger contre les escroqueries en ligne.

Clubic-icon
2022
Antivirus performant, fiable
presse-citron-icon
Meilleur antivirus
PC-editors-choice-icon
Choix de la rédaction
Academy-What-Is-Catfishing-and-How-Do-You-Spot-a-Catfisher-Hero
Écrit par Emily Nemchick
Publié le 10 février 2023

Qu’est-ce que le catfishing ?

On parle de catfishing lorsqu’une personne crée un faux profil en ligne ou utilise les photos et informations personnelles d’une autre personne pour usurper son identité dans le cadre d’une escroquerie. L’objectif du catfishing est d’établir une relation avec la victime, de la mettre en confiance, puis de lui soutirer des informations personnelles.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    La motivation du catfishing est souvent financière. Dans ce cas, le catfisher demande de l’argent pour une cause selon toute apparence louable (par exemple, pour aider un membre de sa famille malade). Cependant, certains catfishers prennent simplement du plaisir à tromper leurs victimes. Presque toutes les escroqueries de catfishing se produisent sur les réseaux sociaux ou les sites de rencontre en ligne, où les escrocs ont accès à des tonnes de victimes potentielles, et ont peu de chances de se faire prendre.

    Pourquoi parle-t-on de catfishing ?

    On parle de « catfishing » parce qu’autrefois, le poisson-chat (catfish en anglais) était placé dans les même bassins que la morue pendant le transport afin de chasser la morue et de la maintenir active. De même, un catfisher en ligne est un prédateur caché qui poursuit sa victime au milieu d’une nuée de profils en ligne.

    Le terme « catfishing » s’est popularisé en 2010, après la sortie du documentaire Catfish, qui explore l’expérience de Nev Schulman, victime de catfishing.

    14 signes indiquant que vous êtes victime de catfishing

    Le catfishing est une stratégie trompeuse utilisée par les cybercriminels pour exploiter les sentiments de leurs victimes à leurs propres fins. Ils peuvent chercher un profit financier ou simplement à flatter leur ego. Comme le catfishing repose sur le fait que le fraudeur gagne la confiance de la victime et établit une relation avec elle, il peut être difficile à repérer. Certains signaux d’alarme peuvent tout de même vous indiquer qu’une relation en ligne n’est qu’une escroquerie sentimentale déguisée.

    Voici 14 signaux d’alerte de catfishing courants à surveiller :

    Peu ou pas de présence en ligne

    Aujourd’hui, presque tout le monde est présent en ligne. La plupart des gens ont des comptes de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou LinkedIn, où ils partagent des informations personnelles et professionnelles, des photos et des détails sur leur vie personnelle. Certaines personnes partagent presque tous les aspects de leur vie et d’autres les gardent pour eux, mais il est extrêmement rare de ne pas trouver une seule trace de quelqu’un en effectuant une recherche sur Google.

    Lorsqu’une personne est active sur un seul réseau social (celui qu’elle utilise pour communiquer avec la victime) et qu’elle n’a presque aucune autre présence en ligne, il s’agit d’un signe d’alerte de catfishing particulièrement flagrant. Le catfisher a sans doute supprimé ses informations personnelles en ligne pour rester caché.

    Réticence à passer des appels vidéo

    Votre crush en ligne est réticent à montrer son visage ? Vous êtes peut-être victime de catfishing. Les catfishers utilisent de fausses photos pour attirer leurs victimes, parce qu’ils ne veulent pas révéler leur véritable identité. Une personne que vous avez rencontrée en ligne qui évite constamment de répondre aux appels vidéos ou invente des excuses (par exemple une caméra cassée) n’est peut-être pas celle qu’elle prétend être.

    Les appels vidéo peuvent vous rendre vulnérable. Assurez-vous que votre webcam est sécurisée et qu’elle n’a pas été piratée par un cybercriminel.

    Profil nouveau ou récemment créé sur les réseaux sociaux

    La plupart des gens ont des comptes de réseaux sociaux qu’ils utilisent depuis des années. Vous devez vous méfier lorsque vous discutez en ligne avec une personne dont le compte n’a été créé que récemment, en particulier si elle n’a pas d’autres comptes de réseaux sociaux ou si tous ses comptes sont nouveaux.

    Un compte de réseau social créé pour une opération de catfishing ne comporte souvent que quelques photos, une poignée d’amis ou d’abonnés, et ne contient pas de publications ou d’informations personnelles.

    Les catfishers créent de faux comptes de réseaux sociaux pour piéger leurs victimes.Les catfishers créent souvent de faux comptes de réseaux sociaux pour piéger leurs victimes.

    Utilisation de photos professionnelles seulement

    Bien que certaines personnes préfèrent limiter leur présence en ligne au minimum, si vous ne trouvez qu’une ou deux photos professionnelles liées à l’identité en ligne d’une personne, il s’agit généralement d’un signal d’alarme. Un catfisher a souvent peu de photos et aucune photo personnelle ou dans un contexte informel. C’est parce qu’il n’est pas la personne qu’il prétend être, et que l’identité qu’il a créée en ligne est fausse. De même, si vous demandez des photos et que vous n’obtenez que deux ou trois images déjà publiées en ligne, il est peut-être temps de couper les ponts.

    Réticence aux rencontres physiques

    Si vous êtes victime de catfishing, l’escroc voudra probablement poursuivre la relation exclusivement en ligne, par message, e-mail, Facebook, Messenger et d’autres moyens lui permettant d’éviter les rencontres en personne.

    Les catfishers utilisent souvent des photos falsifiées pour leurs fausses identités en ligne. Quelqu’un qui tente d’établir une relation amoureuse tout en restant dans l’ombre est potentiellement un catfisher. Il acceptera peut-être de fixer un rendez-vous, mais il trouvera toujours une raison d’annuler. Il ne répondra peut-être même pas aux demandes de rencontre en personne.

    Informations personnelles qui ne concordent pas ou qui semblent contradictoires

    Il est facile d’identifier un catfisher par les lacunes dans son histoire. Les catfishers sont souvent des personnes solitaires qui veulent flatter leur ego. Leurs mensonges peuvent être très élaborés : carrière de haut vol, style de vie luxueux et vacances extravagantes. Mais souvent, les détails ne concordent pas : l’histoire change et le catfisher évite les questions sur son travail, sa famille, sa maison, etc.

    Si le catfisher tente d’établir un lien émotionnel fort avec sa victime pour gagner sa confiance, il construit parfois une histoire émotionnelle émouvante sur un traumatisme d’enfance, mais il partage ensuite des informations contradictoires. Et si le catfisher cherche à tirer un bénéfice financier, il est capable d’imaginer une situation improbable pour convaincre sa victime d’envoyer de l’argent.

    Méfiez-vous des personnes qui vous communiquent des informations personnelles qui vous semblent tirées par les cheveux, car elles sont peut-être fausses. Faites confiance à votre instinct : si quelque chose ne vous semble pas normal, éloignez-vous de la relation.

    Demandes d’argent

    Les catfishers essaient souvent d’inciter leurs victimes à leur donner de l’argent. Une fois qu’ils ont gagné la confiance de leur victime, les catfishers jouent sur leurs émotions pour obtenir une rémunération. Ils peuvent simuler une situation d’urgence dans laquelle ils ont besoin d’argent pour prendre en charge les frais médicaux d’un membre de leur famille. Ils sont également capables de demander de l’argent pour un billet d’avion, afin de venir vous rendre visite.

    Quelle que soit l’histoire, méfiez-vous de toutes les personnes que vous rencontrez en ligne et qui vous demandent de l’argent. Le signal d’alarme est encore plus flagrant si vous avez transféré de l’argent à quelqu’un en ligne, et que cette personne trouve une excuse pour vous demander un deuxième virement.

    Exemple de catfisher demandant de l’argent après avoir gagné la confiance de la victime.

    Démonstrations d’amour

    Le moyen le plus simple pour un catfisher de gagner la confiance de sa victime est d’entamer une relation amoureuse. Si quelqu’un fait des avances romantiques en ligne et que la relation semble progresser très rapidement, il peut s’agir d’une forme de catfishing. Méfiez-vous d’une personne qui vous couvre d’attentions romantiques juste après votre première rencontre en ligne, mais qui évite de vous rencontrer en personne. On parle alors de « love bombing » (ou bombardement d’amour).

    Méfiez-vous des personnes qui vous racontent des histoires intimes et qui semblent vous confier immédiatement des informations personnelles. Il s’agit d’une astuce classique d’ingénierie sociale destinée à vous faire baisser votre garde ou à vous faire partager des informations personnelles sur votre propre vie, qui pourront être utilisées pour vous escroquer.

    Utilisation de photos volées ou falsifiées

    Les catfishers se font souvent passer pour une autre personne en ligne, en volant son identité et ses photos. D’autres tentatives de catfishing s’appuient sur des profils entièrement fabriqués avec des photos falsifiées. Méfiez-vous des comptes qui ne comportent qu’une poignée de photos ou des photos qui semblent avoir été retouchées. Une recherche d’image inversée sur Google vous révèlera peut-être qu’une photo est fausse, libre de droit ou qu’elle a été prise ailleurs.

    Une recherche d’image inversée sur Google vous permet de savoir si une photo a été falsifiée.Une recherche d’image inversée sur Google peut vous montrer qu’une photo personnelle supposée réelle est en réalité une image libre de droit.

    Peu d’amis ou d’abonnés sur les réseaux sociaux

    Les catfishers créent de faux profils sur les réseaux sociaux pour escroquer leurs victimes. Il est généralement facile de savoir si un profil de réseau social a été créé récemment ou n’appartient pas à une personne réelle, car il n’a que très peu d’amis ou d’abonnés. Bien que cela ne signifie pas nécessairement qu’il s’agit d’un catfisher (il s’agit peut-être simplement d’un introverti), cela peut être un signe que vous devriez vous montrer prudent.

    Fautes de français ou de grammaire

    Les escroqueries vont souvent de pair avec les fautes de grammaire, et le catfishing n’échappe pas à la règle. Le catfisher peut prétendre venir d’un pays francophone ou d’une région proche, mais s’il parle mal français, il peut s’agir d’un signe qu’il n’est pas la personne qu’il prétend être.

    Demandes d’informations très personnelles

    Les catfishers aiment se rapprocher de leur victime, souvent très rapidement. Soyez prudent lorsque vous partagez des informations en ligne. Si une personne que vous n’avez jamais rencontrée en personne vous demande des informations très sensibles, il s’agit potentiellement d’une tentative d’escroquerie. Ces questions peuvent servir à obtenir des informations pour tenter de pirater vos comptes et deviner vos mots de passe. Les demandes de photos de nu ou d’autres éléments sensibles peuvent constituer une tentative de chantage. Vous devez donc vous montrer prudent.

    La vie de la personne paraît un peu trop trépidante et incroyable

    Les catfishers prétendent parfois avoir un style de vie trépidant et de haut vol pour plusieurs raisons. Ils utilisent leur vie très occupée comme excuse pour esquiver les questions de recherche ou les demandes de rencontre en personne. En outre, ceux qui pratiquent le catfishing pour leur propre divertissement sont plus susceptibles de créer des alter-egos élaborés. Si leur vie semble trop belle pour être vraie, c’est probablement qu’ils vous racontent des mensonges.

    Exemple d’un catfisher qui évite une rencontre en utilisant son emploi du temps chargé comme excuse.

    Quelque chose ne va pas

    Si votre instinct vous dit que quelque chose ne va pas, c’est peut-être le signe que vous êtes victime de catfishing. Même si vous ne parvenez pas à identifier exactement ce qui ne va pas, faites confiance à votre instinct et éloignez-vous de ce genre de situation.

    Quelles sont les motivations des catfishers ?

    Les catfishers ont différentes raisons de cibler les internautes, mais ils servent toujours leurs propres intérêts. Le catfishing laisse les victimes dans un état de souffrance, d’humiliation et de colère.

    Voici plusieurs raisons courantes motivant les catfishers :

    • Faible estime de soi. La création d’un faux personnage en ligne, attirant, influent, riche, ou de toute autre personne conventionnellement désirable ou prospère, peut être une tentative malavisée de renforcer son estime de soi.

    • Maladie mentale. La dépression, l’anxiété, le narcissisme et d’autres maladies mentales peuvent pousser les gens à créer une fausse identité en ligne. Les catfishers atteints d’une maladie mentale sont souvent à la recherche de validation ou de connexion humaine, ou ils veulent présenter une image idéalisée d’eux-mêmes.

    • Vengeance. Certains catfishers ciblent des personnes qu’ils connaissent dans la vie réelle et qu’ils considèrent comme leur ayant fait du tort, par exemple un ex, un conjoint qui les a trompé ou un patron qu’ils détestent. Le catfishing leur permet de les harceler, de voler leurs informations personnelles, de les doxer ou simplement de les ridiculiser.

    • Dissimulation de l’identité. Les gens choisissent de dissimuler leur véritable identité en ligne pour plusieurs raisons. Si l’anonymat en ligne est souvent justifié, il est parfois malveillant (car les escrocs ont l’intention de commettre un cybercrime).

    • Harcèlement. Dans certains cas, le catfishing est pratiqué pour harceler une victime en ligne.

    • Expérimentation de préférences sexuelles. Il peut s’agir de choses innocentes, comme lorsqu’une personne découvre certains fétiches ou d’autres préférences sexuelles. Il peut également s’agir d’un comportement de prédateur, par exemple lorsqu’un pédophile se fait passer pour un adolescent afin de nouer des relations avec des victimes mineures.

    • Gain financier. Les demandes d’argent sont souvent l’objectif des catfishers. Ces derniers exploitent les émotions de leurs victimes, en utilisant leur pitié ou leur affection pour les inciter à envoyer de l’argent. La fraude est une autre conséquence fréquente : un catfisher tente parfois d’inciter la victime à partager des informations financières sensibles, qu’il utilise ensuite pour voler de l’argent.

    Exemples réels de catfishing

    Malheureusement, le catfishing est bien trop courant, en particulier sur les réseaux sociaux et les applications de rencontre en ligne. Voici quelques exemples notables de catfishing :

    • Nev Schulman : Le documentaire Catfish (2010) raconte la relation en ligne de M. Schulman avec une femme nommée Megan, dont l’identité avait été inventée dans le cadre d’un réseau de mensonges créé par la « catfisher en série » Angela Wesselman-Pierce.

    • Manti Te’o : En 2013, le joueur de football américain Manti Te’o a cru que sa petite amie, Lennay Kekua, était décédée tragiquement d’une leucémie. Il était accablé de chagrin et a parlé de sa perte dans plusieurs interviews. Les journalistes ont ensuite découvert que Kekua n’existait pas et que Manti Te’o avait été victime de catfishing par Ronaiah Tuiasosopo.

    • Carly Ryan : En 2006, dans le cadre d’un cas précoce de catfishing via MySpace, une jeune fille de 15 ans, Carly Ryan, a été assassinée par un pédophile qu’elle avait rencontré en ligne, qui se faisait passer pour un adolescent.

    • Thomas Gibson : En 2011, l’acteur Thomas Gibson a entamé une liaison en ligne, mais celle-ci a pris un tournant lorsque la femme, qui lui envoyait de fausses photos tirées de sites pornographiques, a utilisé les photos explicites qu’il lui avait envoyées en retour pour le faire chanter.

    • Alicia Kozakiewicz : En 2002, Alicia Kozakiewicz, âgée de 13 ans, a été kidnappée et violée par un homme qu’elle avait rencontré en ligne et qu’elle croyait être un garçon de son âge. Elle a lancé The Alicia Project afin d’éviter que d’autres personnes ne subissent le même sort.

    Comment éviter le catfishing

    N’importe qui peut être ciblé par le catfishing. Les conseils suivants vous aideront à détecter et éviter les tentatives de catfishing :

    Bénéficiez d’une protection complète contre les escroqueries en ligne

    Pour vous protéger contre les catfishers, vous devez être proactif en ce qui concerne votre sécurité en ligne. Cela signifie que vous devez vous montrer vigilant lorsque vous parlez à des inconnus en ligne. Fiez-vous à votre instinct, identifiez les signes indicateurs d’une escroquerie et utilisez une solution de protection numérique pour mettre vos appareils à l’abri des menaces.

    Protégez-vous des escroqueries par catfishing et des autres dangers en ligne en utilisant un logiciel de sécurité en ligne complet. Avast One est connecté au plus grand réseau mondial de détection des menaces et vous protège jour et nuit. Installez Avast One pour bloquer les attaques de phishing, éviter les escroqueries et rester en sécurité en ligne.

    Questions fréquentes

    Qu’est-ce que le catfishing ?

    Le catfishing est une pratique consistant à se faire passer pour une autre personne en ligne afin d’attirer quelqu’un dans une relation abusive.

    Les applications de rencontre en ligne et autres plateformes de réseaux sociaux font partie des moyens les plus utilisés par les cybercriminels pour tenter de trouver leurs victimes. Découvrez les escroqueries courantes sur Instagram et d’autres escroqueries de phishing sur Facebook.

    Le catfishing est-il courant ?

    Le catfishing est une tactique couramment utilisée par les cybercriminels pour tromper leurs victimes. Les données du FBI font état de plus de 24 000 cas de catfishing en 2021, rien qu’aux États-Unis. Les escroqueries sentimentales sont de plus en plus répandues et de plus en plus préjudiciables. Selon la Federal Trade Commission des États-Unis, plus de 547 millions de dollars de pertes ont été attribués au catfishing et à d’autres escroqueries sentimentales en 2021.

    Vous pouvez signaler les usurpations d’identité à la Federal Trade Commission et signaler les escroqueries sur Internet aux autorités locales ou aux agences fédérales, en fonction de leur gravité.

    Quels sont les signes indiquant que vous êtes victime de catfishing ?

    Les signes les plus courants qui indiquent que vous êtes victime de catfishing sont les suivants :

    • Peu ou pas de présence en ligne

    • Réticence à passer des appels vidéo

    • Profil nouveau ou récemment créé sur les réseaux sociaux

    • Utilisation de photos professionnelles seulement

    • Réticence aux rencontres physiques

    • Informations personnelles contradictoires

    • Demandes d’argent

    • Démonstrations d’amour

    • Utilisation de photos volées ou falsifiées

    • Peu d’amis ou d’abonnés sur les réseaux sociaux

    • Mauvaise maîtrise du français (si la personne prétend qu’il s’agit de sa langue maternelle)

    • Demandes d’informations très personnelles

    • La vie de la personne paraît un peu trop incroyable

    • Quelque chose ne va pas

    Luttez contre le catfishing et les autres escroqueries en ligne avec Avast One

    INSTALLER GRATUITEMENT

    Luttez contre le catfishing et les autres escroqueries en ligne avec Avast One

    INSTALLER GRATUITEMENT
    Autres menaces
    Sécurité
    Emily Nemchick
    10-02-2023