academy
Sécurité
Confidentialité
Performance
Choisir la langue
Avast Academy Performance Gaming Overclockez votre carte graphique pour doper l'ips de vos jeux

Overclockez votre carte graphique pour doper l'ips de vos jeux

Il n'y a rien de plus frustrant que de commencer un tout nouveau jeu le jour de son lancement et de se heurter à des mouvements saccadés ou à une qualité médiocre. Si vos jeux fonctionnent à un taux d'ips inférieur ou si vos applications multimédia sont lentes, ne jouez pas avec des paramètres aussi bas et arrêtez les frais. Essayez plutôt de les pousser à leur extrême limite. Lancez-vous dans l'overclocking d'un processeur graphique.

How_to_overclock_your_GPU-Hero

Qu'est-ce que l'overclocking d'un processeur graphique ?

Overclocker un processeur graphique consiste à augmenter la vitesse de sa carte graphique au-delà de sa valeur par défaut pour que vos jeux puissent bénéficier de davantage de vitesse. C'est un peu comme verser de l'alcool à brûler sur un barbecue… Votre steak cuit un peu plus vite, mais cette puissance est à utiliser avec précaution. Voici le topo : chaque carte graphique fonctionne à une certaine fréquence standard. Par exemple, ma carte NVIDIA Titan Xp (2017) fonctionne à une fréquence d'horloge maximale de 1 582 MHz sur sa puce de processeur graphique, alors que la mémoire de 12 Go fonctionne à 5 505 MHz. Dans ce domaine, NVIDIA a choisi une approche plutôt conservatrice, car le silicium est capable de supporter des fréquences plus élevées, permettant un nombre supérieur d'opérations par seconde. Quoi qu'il en soit, vous pouvez vous attendre à une légère augmentation des performances.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Dans d'autres cas, l'overclocking peut vous permettre d'améliorer les caractéristiques visuelles. Par exemple, seul un overclocking me permet de jouer à Nier : Automata à une résolution de 4K, avec un maximum de détails et à une vitesse de 60 IPS constante. Sans cet overclocking, je devrais renoncer à certains paramètres visuels et faire des sacrifices. Notez que d'autres tâches dépendantes du processeur graphique peuvent également bénéficier d'un overclocking, notamment le rendu du multimédia, dont l'exécution passe principalement par le processeur graphique.

    Dans quelle mesure l'overclocking est-il sûr ?

    De nos jours, l'overclocking est relativement sûr. En cas de problème, l'ordinateur portable ou le PC plante ou génère des artefacts visuels (ce qui au passage vous indique que votre jeu est sur le point de planter également), mais les chances que vous endommagiez réellement votre matériel sont minces. Vous pouvez toutefois abîmer votre processeur graphique si vous décidez de vous lancer dans l'overclocking professionnel en utilisant des LN2 ou des « shunt mods » pour supprimer les limites de tension et fournir davantage de puissance au processeur graphique. Mais personnellement, je ne m'y risquerais pas ! Ces systèmes ne sont pas durables et vous offrent des avantages marginaux pour des risques trop élevés. C'est vous qui décidez, mais il est probable que vous ne vous en sortirez pas !

    Si vous voulez savoir comment les pros poussent leurs processeurs graphiques au maximum, consultez les chaînes des champions allemands de l'overclocking Der8auer, GamersNexus et JayzTwoCents, ceux que je préfère à titre personnel.

    Avant de procéder à un overlocking, optimisez vos logiciels

    L'overclocking est une approche d'optimisation de votre PC par le matériel. Il ne vaut la peine que si votre ordinateur est déjà optimisé du point de vue logiciel. Si ce n'est pas le cas, les améliorations que vous avez obtenues grâce à l'overclocking risquent d'être annulées. Pour créer une base solide pour l'overclocking, vous devez d'abord optimiser le logiciel de votre ordinateur pour le jeu et envisager d'utiliser Avast Cleanup pour réduire l'impact des processus tiers sur votre ordinateur. C'est la combinaison de matériel et de logiciels optimisés qui vous offrira les meilleures performances possibles.

    Votre liste de vérification pour l'overclocking, ou ce dont vous avez besoin pour mettre le feu à votre ordinateur (pas au sens propre !)

    L'overclocking est un moyen simple d'améliorer les performances de jeu ou multimédia de votre PC ou ordinateur portable. Voici quelques éléments dont vous aurez besoin :

      •  
    1. Un outil d'overclocking : personnellement, celui que je préfère, et peut-être le plus commun d'entre eux, est le MSI Afterburner, qui fonctionne pour la plupart des puces AMD et NVIDIA GeForce. Notez que les versions plus récentes de MSI Afterburner sont également dotées d'une fonction « OC Scan » (analyse Overclocking) développée pour les dernières versions de GeForce RTX de NVIDIA (2070, 2080, 2080 Ti) qui overclocke votre processeur graphique de manière automatique. Plutôt pratique, comme fonctionnalité ! Nous y reviendrons plus tard. Vous pouvez télécharger MSI Afterburner et ses dernières versions bêta (que je recommande vraiment, plus particulièrement pour les processeurs graphiques de nouvelle génération) à partir de cette page.


      MSI Afterburning overclocking utilityUtilitaire d'overclocking MSI Afterburning

      Si MSI ne fonctionne pas pour vous, l'utilitaire EVGAs Precision XOC est une bonne alternative qui fonctionne parfaitement sur les cartes non-EVGA. Cependant, EVGA vous oblige à ouvrir un compte avant de pouvoir télécharger cet outil par ailleurs gratuit et génial.

       

      EVGA Precision X overclocking utilityUtilitaire d'overclocking EVGA Precision X

    2. Les utilisateurs d'AMD opteront peut-être plus volontiers pour AMD Overdrive, spécifiquement destiné aux processeurs graphiques AMD. Si l'un ou l'autre des outils ci-dessus ne fonctionne pas, voici qui vous aidera à pousser votre matériel dans ses retranchements, et même au-delà.

    3. Un test de résistance du processeur graphique : l'overclocking d'un processeur graphique peut à première vue très bien fonctionner, même pendant quelques minutes ou quelques heures lorsque vous jouez. Cependant, selon mon expérience, un overclocking montre ses vrais effets après quelques heures de jeu véritable. Il y a quelque temps, je pensais avoir trouvé les paramètres d'overclocking parfaits pour les processeurs graphiques de mon Titan Xp, mais j'ai réalisé plus tard que ces paramètres entraînaient un crash après 1 à 2 heures de jeu. C'est pour cette raison qu'il vous faut un bon utilitaire de test de résistance pour votre processeur graphique. Exécutez-le pendant quelques heures pour trouver vos paramètres personnels. Pour ce faire, à titre personnel, j'utilise deux outils : 3DMark et Unigine Valley.


    Exécutez ce test et obtenez des références de fréquence d'image, de stabilité, de fréquence d'horloge et de température de votre processeur graphique Répétez-le plusieurs fois pour avoir une idée des capacités de votre processeur graphique.

    3DMark benchmark   DMarks Stress Test fournit des analyses très détaillées et est facile à automatiser, mais il exige que vous disposiez de la version « professionnelle » (payante).

    Unigine Valley benchmark    Unigine Valley assure le rendu d'une forêt très complexe , ce qui pousse votre combinaison Unité centrale/Processeur graphique à ses limites.

    Comment overclocker votre processeur graphique : Instructions pas-à-pas

    L'overclocking semble dangereux, mais il ne l'est pas vraiment si vous exécutez les étapes qui suivent dans le détail.

    Avant d'entreprendre l'étape 1, assurez-vous d'avoir bien repéré vos performances par défaut (voir la section ci-dessus) pour déterminer les performances de référence. De cette façon, vous aurez une idée de ce que vous allez obtenir.

    Étape 1 : lancez votre outil d'overclocking

    Je vais vous montrer comment réaliser un overclocking à l'aide de l'outil MSI Afterburner car c'est le moyen que je préfère pour overclocker ma carte graphique. Cependant, la méthode employée ressemble beaucoup à celle qu'emploient les autres outils. Vous êtes prêt ? Cool. Tout d'abord, lançons MSI Afterburner.

    image9Paramètres d'overclocking de MSI Afterburner

    Laissez-moi expliquer ce que vous avez sous les yeux :

    1. Votre processeur graphique et votre horloge mémoire actuels : le nombre augmente ou baisse en fonction des besoins actuels du processeur graphique et donc, si aucune charge de processeur graphique n'est en cours, vous ne voyez en principe pas trop de fluctuations.

    2. La tension actuelle : notez que la plupart des processeurs graphiques modernes vous empêchent de modifier cette tension car cela pourrait endommager le matériel. Il existe des solutions de contournement (telles que le flashage du BIOS et d'autres méthodes), mais nous ne le conseillons pas, car les avantages obtenus sont négligeables.

    3. Température du processeur graphique : en règle générale, une température autour de 80-85 ° constitue un bon maximum. Au-delà, la température est trop élevée et la carte graphique peut ralentir d'elle-même.

    4. Limite de puissance : c'est là qu'en général, vous pouvez augmenter la puissance de jusqu'à 20 %, ce qui vous offre une marge d'overclocking supplémentaire. Si la limite de votre carte est de 250 watts, vous pouvez l'augmenter à 300 watts simplement en déplaçant le curseur vers la droite. Surveillez aussi les températures et le niveau sonore. Plus la limite est élevée, plus les pièces chauffent.

    5. Limite de température : ce paramètre augmente la limite de température avant que le processeur graphique commence à trop ralentir les opérations.

    6. Horloge principale : bouton magique numéro 1 ! Il permet d'augmenter l'horloge de votre processeur graphique qui est une des opérations clés permettant d'améliorer son fonctionnement.

    7. Horloge mémoire : bouton magique numéro 2 ! Ce bouton augmente la fréquence de mémoire, ce qui permet d'accroître la bande passante, autre facteur permettant d'obtenir une fréquence d'image supérieure.

    8. Démarrage : ce bouton vous permet de lancer Afterburner à chaque redémarrage de votre PC.

    9. OK : le bouton « Déclenchement », qui actionne le bouton d'overclocking.

    Étape 2 : overclocking de l'horloge du processeur graphique

    Maintenant, au travail... Tout d'abord, augmentez la limite de température à son maximum et augmentez la limite de puissance de 10 %. Cela vous donnera une certaine marge pour la première grosse étape d'overclocking. Maintenant, déplacez le curseur du processeur graphique vers la droite de +50 MHz. Appuyez sur le bouton OK (9). En règle générale, un overclocking de 5 à 50 Mhz ne pose aucun problème. En fait, il s'agit simplement de voir si l'overclocking fonctionne. Si ce n'est pas le cas, il est temps d'envisager de changer de carte graphique car votre processeur graphique est dans l'impossibilité de gérer un quelconque overclocking.

    image4Overclocking de MSI Afterburner étape par étape

    Tout fonctionne bien ? Alors testons le processeur graphique à ce stade. Exécutez 3DMark et Unigine Valley. Vous ne voyez aucun artefact ou crash ? Fantastique ! Augmentons ensuite la vitesse d'horloge par incréments de 10 MHz. Appuyez sur OK. Refaites le test. Si la procédure fonctionne, répétez-la encore et encore jusqu'à atteindre le stade auquel le jeu plante ou le PC/l'ordinateur portable redémarre. Ensuite, réduisez la valeur de 10 MHz pour vous donner une marge de sécurité. Dans mon cas, j'ai pu pousser mon Titan Xp jusqu'à 170 MHz (en le maintenant stable).

    Étape 3 : overclockez votre mémoire

    Habituellement, il est possible d'overclocker la mémoire (vidéo RAM/VRAM) de 10 à 15 % pour obtenir une augmentation sensible des performances dans les jeux fortement dépendants de cette dernière, en particulier ceux pour lesquels il existe de nombreuses textures à charger. Dans le cas de notre Titan Xp, sa mémoire tourne à 5 505 MHz, j'ai donc pu facilement la faire passer à 400/500 MHz de plus. Mon conseil est de commencer plus bas, de procéder par incréments de 50 MHz et de continuer jusqu'à atteindre une limite. Notez que les jeux réagissent très différemment à une mémoire d'horloge élevée. Certains s'exécutent beaucoup plus rapidement sans problème, d'autres génèrent des artefacts. Au départ, j'ai procédé à un overclocking de mémoire de +700 MHz qui fonctionnait bien avec tous les jeux, sauf mes deux jeux favoris, The Witcher 3 et Nier : Automata. J'ai dû faire machine arrière. (Son de marche funéraire.)

    Étape 4 : augmentez les limites de puissance et de température

    Si vous atteignez une limite et que vous ne l'avez pas déjà fait, réglez les limites de température et de puissance sur le maximum. Puis réessayez ! Vous pourrez probablement encore pousser les horloges du processeur graphique et de la mémoire un peu plus loin, mais pas beaucoup, et ce sera par ailleurs probablement trop bruyant. Personnellement, je me suis fixé une limite de + 114 % en termes de puissance.

    Maintenant, un dernier conseil : vous devez déterminer vous-même les valeurs maximales pour votre overclocking. Il n'existe pas de guide qui vous dit « Vous avez un GeForce RTX 2080 Ti ? Alors votre réglage maximum est de +200 MHz pour le GPU et 800 MHz pour la VRAM ! » J'aimerais bien, cela dit. Le fait est que, du point de vue chimique, chaque puce est fabriquée différemment. Toutes les compositions en silicium ne sont pas semblables, il existe des nuances de l'une à l'autre, et il arrive donc qu'une puce ne supporte pas aussi bien les contraintes et la chaleur qu'une autre.

    Puis-je overclocker n'importe quelle carte graphique ? Puis-je overclocker mon ordinateur portable?

    La plupart des processeurs graphiques sont en principe « overclockables », bien que vous puissiez rencontrer des problèmes d'incompatibilité, en particulier avec les processeurs graphiques d'ordinateurs portables et le processeur graphique HD d'Intel, mais dans l'ensemble, tout devrait fonctionner sans problème. Concernant les ordinateurs portables en particulier, la plupart de leurs processeurs graphiques peuvent être overclockés, mais vous allez être confronté à des limites thermiques.

    Overclocking a Surface Book Overclocking d'ordinateurs portables, tels que GeForce 965M GTX sur  un Surface Book : c'est possible, mais soyez prudent !

    En effet, la plupart des ordinateurs portables sont équipés de composants haute puissance engoncés dans un minuscule châssis avec un débit d'air limité. L'overclocking du processeur graphique revient à augmenter la chaleur (plus d'opérations = température plus élevée) et donc, vous vous heurtez à des limites thermiques. Pendant les sessions de jeu, votre ordinateur portable peut s'éteindre et redémarrer. Cependant, même avec une capacité d'overclocking limitée, vous pouvez obtenir un coup de pouce sur les ordinateurs portables. Prenez le Surface Book, par exemple : avant l'overclocking, la fréquence d'image de Far Cry Primal est tombée à 44 ips...

    Far Cry Primal benchmark

    Far Cry Primal benchmark

    ...alors qu'après, la fréquence minimale est passée à 52 ips ! Il s'agit d'une amélioration remarquable pour un ordinateur portable. Notez cependant que certains ordinateurs portables ne sont pas conçus pour l'overclocking et peuvent se bloquer au plus petit paramètre d'overclocking. C'est à ce moment-là que vous devez utiliser des méthodes alternatives pour optimiser les performances, que ce soit manuellement ou via un logiciel d'optimisation pour PC permettant de réduire l'activité en arrière-plan. Mieux, vous devrez peut-être envisager la mise à jour des pilotes du processeur graphique et l'overclocking du processeur graphique pour doper encore les performances.

    Gagnez du temps : procurez-vous une carte overclockée !

    Pour éviter les expérimentations ci-dessus, vous pouvez toujours acheter une carte overclockée en usine, par exemple, les modèles EVGA FTW3 ou MSI Lightning Z, qui vont au-delà de l'horloge d'usine des modèles de référence NVIDIA d'origine.Overclocking a Surface BookPour mettre les choses en perspective : le 2080 TI par défaut peut passer à 1 635 MHz, le Lightning Z monte jusqu'à 1 770 par défaut et vous pouvez encore augmenter ces valeurs grâce à des alimentations électriques et des prototypes de circuits imprimés plus robustes.

    Il est temps de jouer

    Alors, qu'avons-nous retiré de tout cet overclocking ? Eh bien, nous avons effectué des tests de performances avec certains jeux très récents et 3DMark. Les résultats sont plutôt bons.

    Nier Automata, Battlefield V, 3DMark, and F1 benchmarks

    AC Odysseys and Shadow of the Tomb Raider benchmarks

    .À gauche, nous avons Assassin's Creed Odyssey sorti en 2018, qui a du mal à atteindre 60 ips durablement, même sur du matériel haut de gamme à une résolution de 4K. L'overclocking lui a fait faire quelques progrès vers ce nombre magique. À droite, Shadow of the Tomb Raider a bénéficié de manière très nette de l'overclocking, qui lui a permis de passer de 91 ips à 110 ips en mode SLI.

    Dans tous les cas, nous avons obtenu une augmentation notable des performances qui a permis de passer d'images heurtées à un débit de 60 ips (voire plus) fluide. Maintenant, arrêtez de jouer avec les horloges et profitez simplement de vos jeux, car c'est de cela dont il s'agit ! Ne faites pas comme moi, qui ai perdu des heures et des heures à trouver l'horloge PARFAITE, au MHz près. (Vous ne sentirez pas la différence entre 175 et 170 MHz de fréquence.)

    Prochaine étape : accélérez votre ordinateur

    Une fois que vous avez terminé d'optimiser le matériel, occupez vous du logiciel en exécutant les opérations destinées à réduire les activités d'arrière-plan susceptibles de ralentir les ordinateurs de jeu. Avast Cleanup peut vous y aider en mettant en veille les applications qui utilisent trop de performances, en nettoyant votre disque pour libérer de l'espace et en désinstallant les éléments qui monopolisent les ressources.

    Protégez votre iPhone des menaces
    avec Avast Mobile Security gratuit

    INSTALLATION GRATUITE

    Optimisez votre Android avec
    Avast Cleanup gratuit

    INSTALLATION GRATUITE