academy
Sécurité
Sécurité
Voir tous les Sécurité articles
Confidentialité
Confidentialité
Voir tous les Confidentialité articles
Performances
Performances
Voir tous les Performances articles
Choisir la langue
Choisir la langue
Avast Academy Confidentialité Navigateur Qu’est-ce que le suivi publicitaire ?

Qu’est-ce que le suivi publicitaire ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les publicités sur le web était si personnalisées ? C'est parce que les entreprises utilisent des logiciels de suivi et d'autres techniques pour mieux cerner vos habitudes en ligne et vous cibler avec des publicités. Découvrez ce qu'est le suivi publicitaire, comment les publicités sont personnalisées et comment un navigateur sécurisé peut vous aider à bloquer le suivi publicitaire.

What_is_ad_tracking-Hero-Academy

Qu’est-ce que le suivi publicitaire ?

Le suivi publicitaire fait référence aux entreprises qui suivent les internautes (avec des cookies et autres méthodes) et recueillent des informations sur leur comportement et préférences afin de leur proposer des publicités plus pertinentes et ciblées. En fait, le suivi publicitaire permet aux sites web et aux entreprises de proposer des biens et services plus personnalisés et donc de vendre plus.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Mais les sites web et autres pisteurs ont bien d’autres raisons de vous pister sur le web que de vous inciter à dépenser. D’ailleurs, comment se fait le suivi publicitaire ?

    Techniques de suivi publicitaire

    Il existe de nombreux types d’outils de suivi publicitaire : cookies, URL de tracking, pixel espion et autres techniques avancées basées sur des scripts spéciaux tel que la prise d’empreinte de navigateur. Chacune de ces méthodes rassemble et enregistre vos données d’une façon différente. Mais elles ont le point commun d’aider les entreprises à créer votre « profil publicitaire » en surveillant vos habitudes de navigation.

    Pour vous suivre, les sites et annonceurs installent du code (sur des sites et applications) qui enregistre votre activité. Ces données leur permettent de déterminer votre identité et de cerner vos goûts et besoins... Et donc de vous proposer des produits et services plus pertinents. C’est pour cela que vous recevez des annonces si personnalisés.

    Voici certaines des méthodes de suivi publicitaire les plus utilisées par les sites Internet.

    Cookies

    Les entreprises placent des cookies (des fragments de code qui enregistrent votre activité et la conservent dans votre navigateur) sur le web pour vous identifier d’un site à un autre, ce qui enrichit les données de votre profil publicitaire. Les cookies font partie des outils de suivi publicitaire les plus courants et de nombreux sites utilisent les mêmes cookies tiers. Nous verrons cela plus en détails.

    URL de tracking (ou « lien de tracking »)

    Les URL de tracking sont des adresses URL au format spécifique : elles finissent par un code. Si vous cliquez dessus, ce lien peut suivre votre activité. Ces URL sont comme des cookies, mais au lieu de se cacher dans des scripts, elles sont à découvert, dans la barre d'adresse de votre navigateur. Si vous visitez un site après avoir cliqué sur une URL de tracking, toute votre activité sur ce site peut être enregistrée et collectée par la personne qui a configuré l’URL de tracking.

    Voici l’URL typique d'un site : www.website.com/page.

    Mais si vous arrivez sur ce site depuis une newsletter, l'URL peut ressembler à ceci : www.website.com/page/?utm_campaign=newsletter-campaign&utm_source=email.

    Toutes les informations ajoutées à l'URL permettent aux administrateurs du site de savoir que vous êtes arrivé depuis une newsletter envoyée à votre adresse e-mail.

    Pixels espions

    Les pixels espions (« pixel 1x1 » ou « balise pixel ») sont de minuscules images insérées dans des e-mails et sites web. Ils peuvent détecter si un certain contenu a été consulté et comment il a été utilisé. Leurs données sont envoyées directement au serveur d'une entreprise (plutôt que d'être enregistrées dans votre navigateur). Les pixels peuvent permettre d’identifier votre adresse IP, de voir si vous avez ouvert un e-mail, d’enregistrer les pièces jointes que vous avez téléchargées, etc. Contrairement aux cookies, il n’est pas encore possible de les bloquer. En fait, ce sont des sortes de cookies invisibles et impossibles à bloquer.

    Pourquoi les entreprises vous suivent

    La publicité est la principale source de revenus des grandes entreprises technologiques – elle représente la quasi-totalité des revenus de Facebook. Les sites web et applications permettent à d'énormes plateformes (et à de nombreuses agences de publicité) d'installer des outils de suivi publicitaire, car elles peuvent alors faire de la publicité plus efficacement pour ces mêmes sites et applications. Plus de données = plus d’argent. Ce suivi profite principalement aux pisteurs, mais il peut aussi profiter aux pistés.

    Avantages du suivi publicitaire

    Pertinence. Grâce au suivi, les annonceurs peuvent vous proposer des publicités plus personnalisées (très pratique si vous recherchez la météo dans votre région ou l'heure du match de votre équipe locale). Vous pouvez aussi recevoir des informations sur des produits susceptibles de vous intéresser, sur des promotions près de chez vous et sur des produits dont vous n'auriez jamais entendu parler autrement. Tant qu’à voir des publicités, autant qu'elles vous soient utiles.

    Facilité. Le suivi permet aux développeurs d'applications de maintenir et d’améliorer leurs produits, et donc de faciliter leur utilisation. Par exemple, Google peut rendre ses itinéraires plus précis et fournir des conditions de trafic en temps réel avec le suivi GPS.

    Inconvénients du suivi publicitaire

    Non respect de la confidentialité. Ce sont vos données, non ? Qu'est-ce qui donne aux entreprises le droit de vous espionner ? Cela ne vous dérange peut-être pas que les entreprises voient les produits que vous consultez, mais qu’en est-il de vos antécédents médicaux ou de votre vie sentimentale ?

    Perte de temps. Plus vous voyez de publicités « pertinentes », plus vous faites défiler les pages, cliquez et passez de temps à naviguer... Nous sommes déjà beaucoup à être gênés par notre temps passé sur les écrans, notamment sur les réseaux sociaux et autres applications addictives. Pour toutes les classes âge, le temps d’ecran moyen est en augmentation. Le suivi publicitaire ne fait qu’exacerber ce problème. 

    Perte d’argent. Avec le suivi publicitaire, vous voyez des produits qui vous font dépenser. Si vous avez vraiment besoin de quelque chose, c'est bien, mais bien souvent, on finit par acheter des choses dont on n’a pas vraiment besoin, par pure impulsion. Il faut réussir à se contrôler.

    C'est bizarre. Qui aime être observé en cachette ? Nombreux sont ceux qui trouvent ces pratiques inacceptables. Et comme la technologie fait désormais partie intégrante de nos vies, le suivi publicitaire peut donner l'impression d’être observé en permanence.

    Le suivi publicitaire permet aux entreprises de collecter toutes sortes de données et de les utiliser pour développer des profils clients.Le suivi publicitaire peut donner l'impression que quelqu'un surveille chacun de nos clics.

    Comment les entreprises vous suivent en ligne

    Le suivi publicitaire consiste à établir votre profil en fonction de vos actions sur le web (cliquer sur quelque chose, remplir un formulaire, faire défiler une page, ajouter quelque chose au panier...). Ces actions sont enregistrées par des trackers publicitaires individuels et restent enregistrées (dans votre navigateur ou sur un serveur) afin de pouvoir être consultées et assemblées ultérieurement – généralement par une puissante IA (intelligence artificielle) capable de prédire votre comportement mieux que vous ne le pourriez.

    Exemple : vous cherchez un vol vers un lieu exotique et le site que vous utilisez comporte un traceur d'annonces Google (ce qui est fort probable). Quelques jours plus tard, vous regardez des bagues de fiançailles chez des bijoutiers locaux, et vous utilisez Google Maps pour vous rendre chez certains d'entre eux. Cette même semaine, vous recherchez sur YouTube (propriété de Google) des « façons romantiques de faire une demande de mariage ». 

    Et tout d'un coup, vous commencez à voir des publicités pour des papeteries, des boulangeries et des traiteurs près de chez vous. Ces entreprises ont payé Google pour cibler leurs annonces vers des personnes de votre région susceptible de se marier prochainement.

    Peut-on être suivi par des cookies ?

    En soi, les cookies ne peuvent suivre personne. Mais en collectant des données à partir de milliers de cookies, les entreprises qui les possèdent ou les configurent peuvent savoir exactement que vous vendre.

    Certains cookies sont nécessaires au bon fonctionnement des sites web. Mais les entreprises aiment dire qu'elles utilisent des cookies pour mieux comprendre leurs visiteurs ou pour que leurs sites web fonctionnent plus facilement (sans préciser qu’il s’agit de cookies de suivi et de publicité). Les cookies et la publicité sont un peu comme l’équipe bon flic/mauvais flic : ils essaient de vous piéger pour que vous leur donniez les informations qu'ils veulent.

    Mais quel était l’intérêt ou la fonction initiale des cookies, et comment cela a-t-il changé ? Et comment les cookies servent-ils des fins publicitaires ? 

    Lorsque vous naviguez sur Internet, passez d'un site à un autre et saisissez des informations ici et là, les sites web doivent se souvenir de vous et de ce que vous faites : vos identifiants de connexion, votre langue, vos paramètres, etc. Sinon, vous apparaîtrez à chaque actualisation de la page comme un nouveau visiteur.

    Grâce aux cookies, vous pouvez mettre un article dans votre panier, remplir les informations relatives à l'expédition et au paiement, sans que le site oublie ce que vous voulez acheter. Mais les sites ne peuvent tout simplement pas stocker toutes les informations de leurs visiteurs sur leurs serveurs, car cela prendrait trop d'espace et coûterait trop cher. 

    Avec les cookies, la question ne se pose pas. En stockant vos informations dans un cookie et en les renvoyant à votre navigateur, un serveur permet au navigateur de vous vérifier à partir de ce moment-là. On appelle ce type de cookies « cookies de première partie ». Lorsque les entreprises ont découvert qu'elles pouvaient utiliser cette technique pour recueillir des données sur les utilisateurs, elles ont créé des cookies tiers, un nom générique pour les cookies publicitaires.

    Un navigateur peut vérifier un utilisateur grâce aux informations qu'un serveur envoie à un cookie.Les cookies aident les sites à identifier leurs visiteurs et à créer des pages ou des expériences personnalisées.

    Les cookies tiers enregistrent toutes sortes d'informations, pas seulement des données fonctionnelles. Exemple : le bouton « J'aime » de Facebook sur un autre site que Facebook, est un cookie tiers qui peut indiquer au serveur de Facebook que vous l'avez visité et ce que vous y avez fait. Ensuite, si vous visitez un autre site comportant également un bouton Facebook, Facebook peut recueillir encore plus d'informations sur vous. 

    Vous pouvez désactiver les cookies, même tous les effacer, mais ce n'est souvent qu'une première étape. Même si appuyer sur le bouton « Effacer les cookies » peut être réconfortant, tout ce que vous avez fait avant d'appuyer sur ce bouton est toujours enregistré quelque part sur un ordinateur puissant. Certaines entreprises innovantes ont compris qu'une meilleure approche de l'anti-pistage consistait à ajouter de fausses données à l'équation pour créer une image plus floue.

    Au-delà des cookies, certains sites web peuvent détecter l'empreinte digitale unique de votre appareil en utilisant des scripts cachés pour analyser votre matériel, vos logiciels et vos paramètres. Avec assez de caractéristiques numériques (système d'exploitation, paramètres du navigateur, fuseau horaire, langue, résolution de l'écran, profondeur des couleurs, capacités audio et vidéo, etc.), les entreprises peuvent vous identifier parmi une foule et vous suivre sans utiliser un seul cookie.

    Le logiciel anti-pistage d'Avast masque votre empreinte numérique et insère de fausses données dans les trackers pour les mettre sur une fausse piste. De plus, il efface automatiquement vos cookies pour préserver votre anonymat. Qu'il s'agisse d'une petite société d'analyse ou d'un énorme conglomérat essayant d'enregistrer votre comportement, Avast AntiTrack bloquera tout suivi avec sa protection de navigateur.

    Que font les annonceurs avec nos données ?

    Les annonceurs collectent vos données pour pouvoir vous cibler lorsque d'autres sociétés le leur demandent (et les paient). Facebook et d'autres annonceurs proposent des services de reciblage, c'est-à-dire qu'ils suivent les produits que vous étiez sur le point d'acheter mais que vous avez laissés dans votre panier. Si vous voyez ensuite une annonce pour le même produit ou un produit similaire, c’est que vous avez été reciblé

    Vos données peuvent également être intégrées dans des systèmes d'intelligence artificielle afin d'améliorer leurs modèles et de réaliser un meilleur suivi et de meilleures publicités. Ils utilisent des termes fantaisistes comme « analyse », « modélisation de la propension » et « marketing prédictif »... mais il ne s'agit généralement que d'un moyen d'essayer de comprendre comment vous vendre plus efficacement des produits.

    Les sites web et développeurs d'applications autorisent les outils de suivi publicitaire parce qu'une publicité efficace signifie plus de trafic, de données sur les utilisateurs et de revenus. Les grandes entreprises ne sont pas les seules à y avoir recours. Toutes sortes d'entreprises collectent vos données pour diverses raisons. Les courtiers en données les achètent et les vendent. À titre d’exemple, voici un aperçu de la manière dont Google utilise vos données.

    Le suivi publicitaire est-il illégal ?

    Sur le plan juridique, le suivi publicitaire est une zone grise. Pendant longtemps, le suivi publicitaire n’a été soumis à aucune réglementation. Mais lorsque le public a commencé à comprendre ce qui advenait de ses données personnelles, il a commencé à s’en préoccuper. 

    Dans l’Union européenne, le GRPD (règlement général sur la protection des données) vise à protéger les citoyens et les consommateurs. Il exige des sites web le consentement de l'utilisateur avant de collecter des données personnelles (nom, date de naissance, adresse e-mail, photos, données de localisation, etc.). Il exige aussi des entreprises le consentement de l'utilisateur avant d’enregistrer des informations relatives à l’identité physique, physiologique, génétique, mentale, économique, culturelle ou sociale. Depuis un moment, vous avez dû remarquer que les pop-up vous demandant d'accepter les cookies tiers se sont multipliées. C'est le GRPD en pratique.

    Le problème est que ces fenêtres contextuelles sont perturbantes (et fastidieuses), de sorte que la plupart des internautes ne les lisent pas et que les entreprises utilisent des « modèles sombres » pour qu'il soit difficile de ne pas accepter les cookies. Et avec la quantité massive de données traitées, il est difficile pour les régulateurs de déterminer ce qui est conforme à la loi. Dans l’UE, vous avez aussi dû entendre parler du « droit à l'oubli », stipulant que si vous demandez aux entreprises de supprimer vos données, elles sont obligées de le faire. Mais ce droit n'est pas absolu, et les entreprises trouvent toujours des échappatoires.

    Aux États-Unis, la loi sur la protection des données personnelles du consommateur en Californie (CCPA) – entrée en vigueur en janvier 2020 –, permet également de demander la suppression de ses données et oblige les entreprises à informer les consommateurs en cas de violation des données. La principale différence entre le GRPD et la CCPA est que la CCPA ne détermine que le droit de refuser le suivi (elle n'exige pas des entreprises le consentement de l'utilisateur avant de le suivre). Au lieu de cela, vous devez faire une demande spécifique ou trouver un moyen de refuser le suivi, sinon vos données peuvent être collectées par défaut.

    Peut-on savoir qui nous piste sur le web ?

    Il n'est pas vraiment possible de voir toutes les entreprises qui ont accès à vos données. Selon certaines estimations, plus de 75 % des sites web pratiquent le suivi, et chacun d'entre eux comporte divers outils de suivi. Google vous permet de télécharger vos données et depuis peu, Facebook le permet aussi. Mais cela ne vous donne pas accès aux entités avec qui ils font affaire pour vous cibler. 

    Pour contrer les cookies de suivi, l’une des meilleures stratégies est de brouiller les pistes. En plus d'effacer les outils de suivi publicitaire du navigateur, un bon logiciel anti-pistage ajoute de fausses données à votre navigateur pour empêcher les entreprises de vous suivre et d’obtenir une image précise de vous. 

    Parfois, il vaut mieux utiliser les tactiques de quelqu'un contre lui, et masquer votre identité avec de fausses informations est l'un des meilleurs moyens de protéger votre vie privée. En plus de masquer votre véritable identité, Avast AntiTrack efface vos cookies et révèle les sociétés qui tentent de vous suivre.

    Comment bloquer le suivi publicitaire

    Pour bloquer les publicités de reciblage ou arrêter complètement le suivi publicitaire, le meilleur moyen est d'utiliser un outil spécial : logiciel anti-pistage ou navigateur sécurisé conçu spécifiquement pour renforcer votre confidentialité et sécurité. 

    Aussi, les VPN permettent de cacher votre emplacement mais ils ne peuvent pas empêcher les tentatives de suivi, ni masquer l'empreinte digitale de votre appareil, ni effacer vos cookies. Certains utilisateurs pensent que le mode incognito (mode navigation privée) les empêchent d'être espionnées, mais cela ne va pas plus loin. Dans une certaine mesure, le mode navigation privée peut contribuer à bloquer le suivi publicitaire mais il n'efface vos cookies qu'à la fin de votre session. Ce mode ne peut pas bloquer le suivi de l’adresse IP, la prise d’empreinte digitale du navigateur et autres techniques de suivi.

    Vous pouvez  installer des extensions de blocage d’annonces sur votre bureau, des bloqueurs de publicité pour Android ou des applications pour bloquer les publicités et le suivi sur iPhone  . S'ils empêchent l’affichage intempestif de publicités, ces bloqueurs n'empêchent pas les annonceurs de vous suivre. Avast Secure Browser est l'un des meilleurs moyens de lutter contre le suivi, car il défend vos données sur plusieurs fronts.

    Protégez-vous du suivi publicitaire

    La meilleure façon d'éviter le suivi publicitaire est tout simplement de ne pas être détecté. En protégeant votre identité et votre comportement de navigation sur tous les fronts, Avast Secure Browser est votre première ligne de défense. Il détecte et bloque automatiquement les cookies de suivi, tout en sécurisant votre webcam, en empêchant les tentatives de piratage et en cryptant votre connexion.

    Avast Secure Browser vous permet de bloquer les publicités, le suivi, les pirates et bien plus encore.

    Les techniques utilisées par les entreprises pour vous surveiller, vous suivre et collecter vos données devenant de plus en plus sophistiquées et envahissantes, vous devez utiliser un logiciel tout aussi sophistiqué. Vous pouvez naviguer en toute sérénité, Avast Secure Browser vous protège des regards indiscrets.

    Bloquez les annonces et empêchez le suivi web avec Avast Secure Browser pour Android

    INSTALLER (GRATUIT)

    Bloquez les annonces et empêchez le suivi web avec Avast Secure Browser pour iOS

    INSTALLER (GRATUIT)