27359542714
academy
Sécurité
Sécurité
Voir tous les Sécurité articles
Confidentialité
Confidentialité
Voir tous les Confidentialité articles
Performances
Performances
Voir tous les Performances articles
Choisir la langue
Choisir la langue
Avast Academy Performance Matériel Qu’est-ce qu’un disque SSD ?

Qu’est-ce qu’un disque SSD (Solid-State Drive) ?

Le disque SSD (Solid-State Drive) est la nouvelle génération des dispositifs de stockage utilisés dans les ordinateurs. Les disques SSD stockent les données à l’aide d’une mémoire flash, qui est beaucoup plus rapide que les disques durs traditionnels qu’ils remplacent. Les disques SSD ne comportent pas de pièces mobiles, et la mise à niveau est un excellent moyen d’accélérer votre ordinateur et de le rendre plus résistant. Découvrez le fonctionnement des disques SSD et comment les optimiser à l’aide de logiciels d’optimisation des performances.

Academy-What-is-an-SSD-Hero-a1

Comment fonctionnent les disques SSD ?

Les disques SSD stockent les données de façon permanente à l’intérieur d’un circuit intégré, généralement à l’aide d’une mémoire flash. La mémoire flash contenue dans un SSD signifie que les données sont écrites, transférées et effacées électroniquement et silencieusement ; les disques SSD ne comportent pas les pièces mobiles que l’on trouve dans les disques durs mécaniques. Sans pièces mobiles, les disques SSD sont rapides et silencieux, mais leur prix est supérieur à celui des disques durs.

Hamburguer menu icon

Cette article contient :

    Auparavant, la capacité de stockage des disques SSD était plus limitée que celle des disques durs traditionnels, mais aujourd’hui, vous pouvez trouver des disques SSD (et des disques durs, d’ailleurs) dans presque toutes les tailles dont vous avez besoin. Les disques SSD sont souvent utilisés sur des machines haut de gamme ou comme dispositifs de stockage secondaire dans des PC grand public.

    À quoi servent les disques SSD ?

    Aujourd’hui, presque tous les nouveaux ordinateurs portables et de bureau utilisent des disques SSD pour le stockage de données non volatiles (c’est-à-dire des données stockées de manière permanente qui ne disparaissent pas lorsque l’appareil est éteint, comme la RAM). Les disques SSD offrent un stockage et une récupération des données extrêmement rapides, et ils sont plus petits et plus légers que les disques durs, ce qui donne aux fabricants d’ordinateurs une plus grande souplesse de conception.

    L’adoption des disques SSD a commencé par les passionnés de l’informatique et dans les domaines technologiques à hautes performances, où les temps d’accès extrêmement réduits et le débit élevé des disques SSD justifiaient leur coût plus élevé. Mais ils sont depuis devenus le type de disque de stockage standard utilisé dans les ordinateurs portables et les PC grand public à faible coût.

    Les SSD présentent des avantages spécifiques dans les domaines suivants :

    • Entreprises : les entreprises utilisant d’énormes quantités de données, comme les environnements de programmation, l’analyse de données ou les informations financières, s’appuient souvent sur des SSD, car les temps d’accès et les vitesses de transfert de fichiers sont essentiels.

    • Jeux : les ordinateurs de jeu ont toujours repoussé les limites de la technologie informatique actuelle, justifiant un équipement plus coûteux au profit des performances des jeux. Ce cas de figure est particulièrement vrai pour le stockage, car les jeux modernes chargent et écrivent constamment des fichiers (par exemple, les textures, les cartes, les niveaux, les personnages). Les nouvelles consoles de jeux, comme la PS5 et la Xbox Series X, utilisent désormais des disques SSD à la place des disques durs.

    • Mobilité : les disques SSD nécessitent peu d’énergie, contribuant ainsi à une meilleure autonomie de la batterie des ordinateurs portables et des tablettes. Ils résistent également aux chocs, ce qui réduit les risques de perte de données lorsque les appareils mobiles tombent.

    • Serveurs : les serveurs d’entreprise ont besoin de disques SSD pour obtenir des lectures et des écritures rapides afin de servir correctement leurs PC clients.

    Consultez notre analyse approfondie des disques SSD et des disques durs pour mieux comprendre les différents types de dispositifs de stockage.

    Les ordinateurs dotés de disques SSD sont utilisés pour les jeux, les serveurs à fort trafic, les entreprises, etc.

    Quels sont les différents types de SSD

    Différents termes sont utilisés pour décrire les types de disques SSD, tels que mSATA ou PCIe. Pour monter un disque SSD dans votre système ou sur votre carte mère, celui-ci doit être relié à l’aide d’un type spécifique d’interface de connexion. Voici les points à connaître sur les interfaces SSD les plus courantes.

    • SSD PCIe et NVMe : PCI Express (PCIe) est normalement utilisé pour connecter des cartes graphiques, des cartes réseau ou d’autres périphériques hautes performances. Cette interface vous offre une bande passante élevée et une faible latence, ce qui la rend idéale lorsque vous avez besoin d’une communication ultra-rapide entre le SSD et votre CPU/RAM. Les SSD qui utilisent le type de connexion PCIe sont basés sur la norme NVMe (Nonvolatile Memory Express), qui peut atteindre un débit brut de 32 Gbit/s et une vitesse de 7 Gbit/s.

    • SSD mSATA III, SATA III et traditionnels : Serial Advanced Technology Attachment (SATA) est une ancienne interface SSD conçue spécifiquement pour le stockage, avec des vitesses allant jusqu’à 6 Gbit/s. SATA est progressivement remplacé par NVMe, nettement plus rapide. Mais les PC et les ordinateurs portables plus anciens équipés de disques durs ont tout de même intérêt à passer à un disque SSD SATA.

    Les SSD sont disponibles dans toutes sortes de capacités de stockage, commençant à environ 120 Go et allant jusqu’à 30 To sur le marché grand public. Les disques SSD les plus courants se situent aujourd’hui entre 250 et 500 Go, ce qui représente énormément d’espace pour contenir votre système d’exploitation Windows, les programmes les plus courants et un grand nombre de vos fichiers personnels.

    Quels sont les formats des disques SSD ?

    Les disques SSD sont définis par trois formats principaux : la taille physique du disque lui-même, son type d’interface de connexion et l’espace que le SSD occupe dans l’appareil. Le format d’un SSD détermine sa compatibilité globale avec les ordinateurs portables, les tablettes et les ordinateurs de bureau traditionnels.

    Lorsque les disques SSD ont été lancés, ils étaient de la même taille que les disques durs traditionnels, de sorte qu’il était assez facile de remplacer un disque dur par un disque SSD. Aujourd’hui, les disques SSD existent en plusieurs tailles et sont généralement plus petits que les disques durs traditionnels.

    Quelle est la différence entre un disque SSD et un disque dur ?

    La principale différence entre un disque SSD et un disque dur réside dans le fait que les disques SSD utilisent des puces mémoire et une mémoire flash numérique pour stocker les données et y accéder, tandis que les disques durs sont équipés de moteurs mécaniques et de pièces mobiles comme des disques rotatifs et des têtes de lecture/écriture. Les disques durs constituent l’option de stockage classique pour les PC, tandis que les disques SSD sont encore considérés comme une technologie plus récente.

    Dans la plupart des cas, les disques SSD offrent une meilleure option. Ils sont plus rapides, plus minces et ont une durée de vie plus longue. Mais les disques durs sont loin d’être obsolètes. Ils sont moins chers et peuvent encore offrir une plus grande capacité de stockage que les disques SSD actuels, mais probablement pas pour longtemps. Ainsi, si vous devez reformater votre disque dur après un problème survenu sur votre ordinateur, il est peut-être temps de passer à un SSD plutôt qu’à un disque dur.

    Comparaison des principales différences entre les disques SSD et les disques durs.

    Historique des disques SSD

    Pendant des décennies, les données des ordinateurs ont été stockées principalement sur des disques durs mécaniques. Ces disques durs traditionnels comportaient des pièces mobiles, comme des plateaux tournants et une tête de lecture/écriture qui va et vient pour recueillir les données stockées sur le plateau magnétique. Avec toutes ces pièces mobiles, les disques durs étaient les composants informatiques les plus susceptibles de tomber en panne.

    Les nouveaux disques SSD (disques électroniques) fonctionnent complètement différemment. Ils utilisent des circuits intégrés et une simple puce mémoire, appelée mémoire flash NAND, qui ne comporte aucune pièce mobile et offre des temps d’accès quasi instantanés.

    Les premières expériences avec la technologie de type SSD ont commencé dans les années 1950, et dans les années 1970 et 1980, les disques SSD étaient utilisés dans les super-ordinateurs. Cependant, la technologie était extrêmement coûteuse et la capacité de stockage était faible (2 à 20 Mo) compte tenu du prix très élevé des disques. Bien que la technologie SSD ait été utilisée occasionnellement dans les secteurs militaire et aérospatial, ce n’est que dans les années 1990 que les SSD ont fait leur entrée dans les appareils grand public.

    Au début des années 1990, les innovations matérielles ont fait chuter les prix des SSD. Mais la durée de vie et la taille des disques posaient toujours problème : les disques SSD n’avaient qu’une durée de vie d’environ 10 ans. À la fin des années 2000, la technologie SSD est devenue plus fiable, capable de fournir des décennies d’utilisation continue à des vitesses d’accès acceptables. Les disques SSD peuvent toutefois toujours tomber en panne. Il est donc important de savoir comment cloner votre disque afin de disposer d’une bonne sauvegarde.

    Les puces mémoire d’un SSD sont désormais comparables à une mémoire vive (RAM). Au lieu d’un plateau magnétique, les fichiers sont enregistrés sur une grille de cellules flash NAND, et chaque grille (ou bloc) peut stocker entre 256 Ko et 4 Mo. Le contrôleur d’un SSD possède l’adresse exacte des blocs, de sorte que lorsque votre PC demande un fichier, il est disponible presque instantanément ; les SSD peuvent accéder à la mémoire en quelques nanosecondes. Avec les disques SSD, vous n’avez pas besoin d’attendre qu’une tête de lecture/écriture trouve les informations dont elle a besoin.

    L’ère des disques durs traditionnels est loin d’être terminée. Jusqu’à récemment, on ne s’attendait pas à ce que les ventes de disques SSD dépassent celles des disques durs. Mais aujourd’hui, si vous avez un vieil ordinateur Apple, vous pouvez même mettre votre Mac à niveau avec un disque SSD.

    Mise à niveau avec un disque SSD

    Peu importe l’argent que vous dépensez, si vous avez un disque dur, il restera de loin la partie la plus lente de votre système informatique : d’autres composants matériels de votre PC peuvent être capables de transférer 20-30 Gbit/s. Mais même un ancien SSD SATA doté de 600 Mo de stockage assure une excellente mise à niveau pour accélérer votre PC ou booster votre Mac.

    Pour démontrer la différence de vitesse entre un disque dur et un disque SSD de base, nous avons mis à niveau un PC de jeu vieux de 6 ans. Nous avons remplacé son disque dur par un disque SSD SATA et effectué une série de tests.

    Les résultats obtenus après le passage au stockage SSD sont stupéfiants :

    Temps de démarrage

    Avant : 79 secondes

    Après : 17 secondes

    Temps de chargement de jeu (GTA V)

    Avant : 133 secondes

    Après : 25 secondes

    Les vitesses des disques SSD SATA ne sont même pas les meilleures du marché, et la mise à niveau est déjà importante. Cela signifie qu’un SSD NVMe encore plus rapide constituera un excellent investissement pour un tout nouvel ordinateur, et continuera à préserver la rapidité de votre PC pendant longtemps.

    Obtenez les meilleures performances de votre disque SSD

    Quel que soit le type de SSD dont vous disposez, il aura toujours besoin de maintenance. Lorsque vous investissez dans un équipement, il importe de vous assurer qu’il fonctionne de manière optimale. Avast Cleanup regorge d’outils de maintenance dédiés qui permettent de nettoyer les programmes inutiles et de se débarrasser des éléments indésirables du système. Et la fonctionnalité Disk Doctor répare automatiquement les erreurs et les fichiers corrompus qui se cachent sur vos disques. Essayez gratuitement Avast Cleanup dès aujourd’hui pour que votre disque SSD fonctionne rapidement et harmonieusement.

    Questions fréquentes

    Comment fonctionnent les disques SSD ?

    À l’intérieur des disques SSD, les données sont stockées sur un circuit intégré, composé d’un ensemble de circuits électroniques imbriqués dans une cellule semi-conductrice en silicium. Les disques SSD utilisent une mémoire flash pour stocker et accéder à des données non volatiles. Ils ne comportent pas de pièces mécaniques mobiles comme les disques durs traditionnels, ils sont donc plus rapides, plus petits et plus légers.

    Un disque SSD est-il meilleur qu’un disque dur ?

    Un disque SSD est généralement plus rapide, plus silencieux et possède une durée de vie plus longue qu’un disque dur type. Les disques durs sont sujets à la fragmentation et aux pannes en raison de leurs parties mobiles. Les disques SSD, pour « Solid-State Drive » en anglais, sont des dispositifs robustes qui résistent aux chocs et sont donc plus durables. Les disques SSD constituent un meilleur choix pour monter des PC de jeu, car leur vitesse de transmission des données permet un chargement plus rapide. Mais les disques durs sont plus abordables et offrent souvent une plus grande capacité de stockage.

    Qu’est-ce qu’un disque SSD par rapport à la RAM ?

    Plus votre espace de stockage SSD est important, plus vous pouvez conserver de fichiers, de programmes et d’autres données sur votre appareil pour y accéder à tout moment. Plus votre mémoire RAM est élevée, plus vous pouvez exécuter de programmes simultanément. Pour vous assurer que votre ordinateur est optimisé, vérifiez la capacité de votre RAM et de votre disque SSD pour vous assurer de bénéficier d’un équilibre adapté.

    Un disque SSD est-il un disque dur ?

    Les disques SSD ne sont pas des « disques durs », bien que les disques SSD et les disques durs remplissent la même fonction de stockage des données sur votre ordinateur. Les disques SSD reposent sur une mémoire flash, ce qui les rend plus rapides, plus résistants et plus durables que les disques durs, dont le fonctionnement dépend de disques en rotation et d’autres pièces mobiles.

    Boostez votre téléphone Android avec

    Avast Cleanup

    INSTALLER GRATUITEMENT

    Naviguez de façon rapide et privée sur votre iPhone

    avec Avast Secure Browser

    INSTALLER GRATUITEMENT
    Matériel
    Performance
    Sandro Villinger
    26-09-2019