Nous prenons en charge les navigateurs, pas les fossiles. Pour que le contenu de cette page web s’affiche correctement, vous devez mettre à jour votre navigateur.

Qu'est-ce que le sandboxing ? Comment fonctionne un logiciel de sandboxing basé sur le cloud ?

Pourquoi le sandboxing basé sur le cloud est-il nécessaire ?

La cybercriminalité devient de plus en plus stratégique et dangereuse chaque jour, en utilisant des techniques d’attaque sophistiquées et en trouvant de nouvelles façons d’installer des logiciels malveillants et de compromettre les données.
L’un des plus grands défis de cybersécurité auxquels les petites et moyennes entreprises (PME) sont confrontées est de sécuriser les opérations à mesure que leur dépendance à Internet et aux services cloud augmente.

La réalité est qu’avec plus de 4,5 milliards d’internautes actifs aujourd’hui, Internet est rapidement devenu une plateforme majeure d’attaques. Une étude récente du rapport d’enquête 2020 sur les compromissions de données de Verizon révèle également que 43 % des violations en 2019 étaient des attaques contre des applications Web.

Il existe de nombreuses façons de tenter de dérober des données. Les cybercriminels peuvent chercher à accéder au réseau d’une entreprise ou d’un particulier en intégrant de fausses URL, des pièces jointes et des fichiers dans les e-mails de phishing ou en envoyant des liens trompeurs.

La bonne nouvelle est que les mesures de sécurité Web modernes telles que le sandboxing dans le cloud et les passerelles Web sécurisées sont conçues pour suivre le rythme des menaces sur le Web et dans les messageries en constante évolution. Par exemple, des passerelles Web sécurisées inspectent chaque octet du trafic Web, même le trafic chiffré, et utilisent un logiciel de sandbox cloud pour tester le contenu Web suspect à la recherche d’une intention malveillante.

Comment une sandbox de cybersécurité protège-t-elle contre les menaces ?

Une sandbox de cybersécurité fournit un environnement sûr pour ouvrir des fichiers suspects, exécuter des programmes non approuvés ou télécharger des URL, sans affecter les appareils sur lesquels ils se trouvent. Elle peut être utilisée à tout moment, dans n’importe quelle situation, pour examiner en toute sécurité un fichier ou un code qui pourrait être malveillant, avant de le fournir aux appareils, tout en le gardant isolé d’un PC et du réseau de l’entreprise.

En cybersécurité, le sandboxing est employé en guise de ressource pour tester les logiciels qui pourraient être catégorisés comme « sûrs » ou « dangereux ». Les malwares devenant de plus en plus répandus et dangereux, les applications, liens, et téléchargements malveillants pourraient potentiellement accéder aux données d’un réseau s’ils ne sont pas préalablement testés par un logiciel de sandbox. Le sandboxing peut être utilisé comme outil de détection des attaques de malwares et les bloquer avant qu’elles ne percent les défenses du réseau. Le système permet au service informatique de tester le code et de comprendre exactement comment il fonctionne avant qu’il n’infecte un terminal avec des virus ou des malwares. Cela donne aux équipes informatiques du recul pour pouvoir agir dans des situations similaires.

En tant que mesure clé des stratégies de sécurité réseau et Web, le sandboxing fournit une couche de sécurité supplémentaire pour analyser les menaces, en les séparant du réseau pour garantir que les menaces en ligne ne compromettent pas les opérations. Une application ou un fichier peut être exécuté si nécessaire, et toutes les modifications seront ignorées dès la fermeture du sandbox pour éliminer les risques de corruption des appareils.

Les logiciels de sandbox sont disponibles en tant que solution cloud ou basés sur du matériel, et offrent différents avantages en fonction des besoins de votre entreprise.

Quelles sont les différences entre les sandboxes basées sur le cloud et basées sur le matériel ?

Comme de nombreuses PME le découvrent rapidement, les logiciels cloud permettent aux équipes de travailler de manière productive depuis n’importe où de manière très rentable, sans la maintenance requise par le matériel et les logiciels sur site. De ce fait, les solutions matérielles physiques sur site sont de moins en moins utilisées, car les logiciels cloud offrent des avantages pour le travail à distance, la sauvegarde et la restauration, et réduisent les coûts matériels en interne.

Alors que les logiciels de sandboxing basés sur le cloud et sur le matériel peuvent améliorer la protection contre les menaces zero-day, le sandboxing cloud offre un certain nombre d’avantages pour les effectifs modernes à croissance rapide en termes de capacités d’inspection de malwares sur le Web, d’évolutivité et de facilité d’utilisation.

Premièrement, le sandboxing cloud élimine le besoin de serveurs localisés et permet aux URL, aux téléchargements ou au code d’être facilement testés à la demande dans une sandbox virtuelle, complètement séparée de l’ordinateur ou de tout périphérique réseau. Contrairement au sandboxing sur site qui s’exécute sur du matériel physique et ne peut pas protéger les travailleurs distants ou en déplacement, la possibilité de tester dans un environnement virtuel peut protéger les utilisateurs sur et hors du réseau de l’entreprise.

Le sandboxing cloud présente également un avantage sur le sandboxing basé sur le matériel en ce qui concerne les capacités d’inspection car il offre la possibilité d’inspecter le trafic SSL, une cachette fréquente pour les logiciels malveillants. Si votre logiciel sandbox n’a pas la capacité d’inspecter tout le trafic SSL, des menaces Web malveillantes pourraient passer au travers des mailles du filet.

Utiliser le sandboxing sur le cloud élimine le besoin d’un matériel onéreux de test qui nécessiterait de la maintenance, des mises à jour et qui finirait par se déprécier et devenir coûteux.

Quel produit de sandboxing est le plus adapté à votre entreprise ?

Le sandboxing cloud est idéal pour les entreprises disposant d’un grand réseau et de nombreux employés en télétravail car il garantit la protection des employés en déplacement. Les sandboxes basées sur le cloud permettent également d’accompagner le développement d’une entreprise, alors que l’option matérielle nécessite l’acquisition de matériel de plus grande capacité ou d’appareils supplémentaires. Bien que le matériel ne soit pas en mesure de placer dans une sandbox du contenu suspect à distance, il pourrait être parfait pour une petite entreprise disposant d’un nombre limité de terminaux connectés en dehors du réseau de l’entreprise.

Comment le sandboxing sur le cloud protège-t-il l’ensemble du réseau contre les menaces ?

Les équipes informatiques ont récemment fait l’expérience des avantages du sandboxing cloud lorsque les obligations de télétravail liées à la pandémie de COVID-19 ont commencé. L’avantage le plus notable du sandboxing cloud, par opposition au sandboxing basé sur le matériel, est la capacité de protéger vos employés à distance.

Par exemple, si les mesures de travail à distance sécurisées ne sont pas mises en place, il existe un risque que les employés distants utilisent diverses connexions Internet et Web à partir de réseaux invités qui peuvent être facilement détournées ou utilisées à des fins de cybercriminalité en raison du grand nombre de personnes utilisant ces connexions potentiellement dangereuses. En réalité, une fois qu’un utilisateur quitte le réseau, il est susceptible d’être exposé aux menaces puisqu’il ne peut bénéficier de la protection du matériel local. Le sandboxing sur le cloud offre la possibilité de protéger l’ensemble du réseau, peu importe l’emplacement. Pour plus de conseils supplémentaires sur la sécurité du travail à distance, consultez le blog Avast Business.

En quoi le sandboxing diffère-t-il de la fonctionnalité Avast Business CyberCapture ?

Les cybercriminels se concentrent sur des actions rapides et innovantes pour infiltrer un réseau et toucher autant d’utilisateurs que possible en un temps réduit. Les solutions de protection des terminaux d’Avast Business ont notamment résolu ce problème grâce à la fonctionnalité d’analyse des fichiers CyberCapture exclusive de l’entreprise, disponible dans tous les produits antivirus Avast Business.

CyberCapture est conçue pour détecter et analyser automatiquement les fichiers rares et suspects, et utilise le machine learning et l’analyse du comportement pour effectuer une analyse plus approfondie des malwares potentiels. Elle permet de détecter les fichiers inconnus potentiellement malveillants et de les capturer pour effectuer une analyse plus poussée. Si un malware est détecté, CyberCapture le met en quarantaine et le bloque afin qu’il ne puisse plus s’exécuter sur le système d’un utilisateur et infecter le réseau.

Comme le sandboxing cloud, CyberCapture fonctionne également dans le cloud pour détecter les logiciels malveillants qui utilisent le chiffrement pour masquer leurs véritables intentions, effaçant le faux code du créateur afin de découvrir leurs véritables commandes et instructions. Ils sont ensuite catégorisés comme étant sûrs ou dangereux, puis placé en quarantaine pour empêcher leur exécution sur l’appareil.

Tandis que CyberCapture fonctionne automatiquement, le sandboxing cloud peut être utilisé par toute équipe informatique ou utilisateur cherchant à exécuter un fichier ou une application dans un environnement basé sur le cloud, et de manière isolée du système.

Le sandboxing peut fonctionner avec CyberCapture, fournissant ses informations à CyberCapture pour permettre au service informatique de mieux déterminer les comportements malveillants et non malveillants, et d’améliorer continuellement la protection contre les menaces.

Les solutions Avast Business incluent le sandboxing et CyberCapture.